Étiquettes

,

Je suis le dernier homme.

Mon envie de tout dominer a fait basculer le monde dans la pénombre.

J’ai piétiné toutes les montagnes, toutes les vallées et toutes les plaines. J’ai navigué sur tous les océans, toutes les mers, tous les fleuves, toutes les rivières et tous les lacs.

J’ai acquis tout ce que mes yeux pouvaient voir et mon arrogance n’a d’égale que mon avarice.

Partout où j’ai passé, l’air est devenu irrespirable, l’eau imbuvable et la terre aride. J’utilise tout ce que je trouve sur mon chemin et le rejette ensuite.

Au final, il ne reste que les déchets des choses ne me servant plus qui jonchent une planète devenue maintenant délabrée.

Je suis le dernier homme.

À force de vouloir tout posséder, j’ai fini par perdre le monde.

Advertisements