Un gouvernement de coalition?

Ce texte a été publié dans Métro Montréal le 4 octobre 2012

Chantal Hébert évoque depuis un certain temps dans Les coulisses du pouvoir ainsi que dans sa chronique dans L’actualité la probabilité d’une coalition du Parti libéral du Québec (PLQ) avec la Coalition avenir Québec (CAQ).

Bien que cela soit possible sur le plan constitutionnel, si le lieutenant-gouverneur du Québec le permet, je ne suis pas d’accord avec une telle assertion.

Politiquement, ça se joue mal face à l’électorat.

À court terme, on voit mal une alliance entre ces deux formations politiques sans qu’un chef du Part libéral n’ait été désigné. Dans cette éventualité, Legault deviendrait premier ministre parce qu’il est le seul chef à avoir été élu en tant que tel.  Peu probable.

De plus, advenant une coalition avec un nouveau chef libéral, qui n’a pas été plébiscité en tant que premier ministre lors d’une élection générale, je vois mal la légitimité de ce possible gouvernement.

Par ailleurs, si un vote de confiance défait le gouvernement sur le budget et provoque des élections générales hâtives, l’odieux risque de revenir aux partis d’opposition qui pourraient y perdre des plumes.

Au fédéral, on avait évoqué une telle possibilité d’alliance pour éjecter les conservateurs du pouvoir sur une question budgétaire, sans jamais le faire.

Bref, il faut vraiment une crise majeure pour valider ce genre de « putsch » et ce ne semble pas être le cas ici.

3 réflexions au sujet de « Un gouvernement de coalition? »

  1. «Au fédéral, on avait évoqué une telle possibilité d’alliance pour éjecter les conservateurs du pouvoir sur une question budgétaire, sans jamais le faire.»

    Et j’étais d’accord! J’ai même manifesté au froid pour appuyer cette coalition! 😉

    Mais, d’accord avec toi, les situations sont bien différentes. Harper refusait d’inclure tout plan de relance dans son budget, ce qui aurait été désastreux; d’ailleurs, il se vante de ce plan depuis ce temps-là!

    Et, tu as raison, on voit mal une alliance uniquement basée sur le rejet d’une hausse d’impôt pour les riches. De toute façon, ça n’arrivera pas, car Marceau et Marois vont reculer. De combien? Je ne le sais pas, mais oublie déjà l’ajout de deux paliers.

    Je fais rarement ce genre de prévision avec autant d’assurance et de certitude, mais là, je serais très très étonné de me tromper (quoique ça pourrait arriver!).

  2. Pour moi, Marois va conserver la hausse de l’impôt des plus nantis,mais l’étaler en 2013. Si elle reculait là dessus, son électorat déjà volatile s’étiolerait.

    Une autre possibilité serait de moduler la taxe santé selon le revenu, ce qui permettrait de l’appliquer dès 2012.

  3. «Une autre possibilité serait de moduler la taxe santé selon le revenu»

    J’ai proposé quelque chose du genre la semaine dernière :

    «Y a-t-il une autre solution? Alain Dubuc propose de rendre la taxe santé proportionnelle au revenu. J’ai calculé que ceux qui gagnent 15 000 $ paieraient entre 60 et 70 $ plutôt que 200 $. C’est mieux, mais encore trop, selon moi. En Ontario, nous explique-t-on ici (http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201209/26/01-4577599-labolition-de-la-taxe-sante-fera-t-elle-fondre-le-credit-a-la-solidarite.php), la taxe santé est progressive, un peu comme l’impôt. Avec un système comme ça, les gens qui gagnent moins de 20 000 $ ne paieraient rien, ceux qui gagnent un peu plus verseraient environ 40 $ (le montant à récupérer au Québec est de loin inférieur à ce que cette taxe rapporte en Ontario) et les plus riches quelques centaines de dollars. Cela serait possible, puisque même Jean-Marc Fournier, le chef intérimaire du Parti libéral, a dit qu’il «serait disposé à rendre la taxe santé plus «progressive» au lieu de l’abolir».

    Je préfère de loin l’ajout de deux paliers d’imposition, mais cette proposition pourrait solutionner le dilemme de cette année, à la condition que l’ajout des paliers d’imposition et la hausse des taux d’imposition des gains en capitaux et des dividendes se fasse dès l’an prochain.»

    http://jeanneemard.wordpress.com/2012/09/27/le-lobby-des-riches-et-la-confusion-organisee/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s