Du mercure dans les bouches de nos enfants

Petit billet à caractère personnel ici

Je suis le père d’un jeune garçon et comme il est de mise, sa mère et moi avons pris un rendez-vous chez le dentiste.

Tout s’est bien passé.  Examen et radiographie.

Mais, surprise, ils ont répertorié douze caries, selon les dires du dentiste.  Étonnant, car nous ne sommes pas très friands du sucre et nous lui brossions pourtant les dents à tous les jours.

Jusqu’à ce point, ça allait.  Je croyais que mon assurance paierait pour les obturations avec du matériau composite.  Or, après informations, j’appris qu’elle ne débourserait pas car la RAMQ prends en charge les frais pour les enfants de 9 ans et moins en permettant les archaïques « plombages gris » qui contiennent près de 50% de mercure, un métal lourd hautement toxique et cancérigène.

Encore à ce point,  j’étais serein.  Je me disais que la Régie de l’Assurance Maladie du Québec était assez intelligente pour permettre le choix aux parents craignant les effets néfastes du mercure chez le développement neurologique des enfants.  Un petit surplus à payer et voilà!

Bien non… c’est illégal, m’a-t-on répondu.

ILLÉGAL???

Ce qui est illégal, c’est de mettre cette merde de métal lourd s’évaporant avec la mastication dans la bouche des jeunes enfants avant leur dixième année de vie!

Le mercure se loge particulièrement dans le cerveau et s’élimine difficilement de l’organisme, et de moins en moins avec le vieillissement.

Le pire est que la différence de coût entre un plombage en amalgame et composite est minime!

Et on se surprend des cancers chez les enfants, de l’autisme, des problèmes d’apprentissage et des troubles de comportement des jeunes Québécois.

Le gouvernement ne devrait pas cautionner un tel composé pouvant nuire au développement neurologique des citoyens de demain, à moins qu’il n’existe une entente tacite entre celui-ci et les producteurs de mercure pour écouler ce métal néfaste qui n’a pas beaucoup d’utilisations utiles à l’exception de quelques produits industriels.

Et, comme vous me connaissez, j’irais même jusqu’à dire – à la blague – que l’utilisation du mercure dans l’obturation des dents chez les jeunes fait partie d’un stratagème pour abrutir les masses populaires tandis que les enfants des nantis, eux, peuvent se payer le luxe d’une obturation composite, céramique ou autre –  moins dangereuse pour la santé.

En définitive, les autorités devraient, au pire, délier un peu plus les cordons de la bourse pour permettre des obturations non-mercuriennes chez les jeunes enfants, et, au mieux, proscrire une fois pour toutes l’utilisation du mercure en dentisterie, comme l’ont fait la Suède et la Norvège… des pays toujours à l’avant-garde au niveau social ainsi qu’en santé publique.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Du mercure dans les bouches de nos enfants »

  1. bonjour,

    je sais pas si c’est moi, mais ton titre sonnerais beaucoup mieux avec la bouche et non les bouches… en ce qui me concerne mon enfant n’a qu’une bouche 🙂

    Sinon, c’est scandaleux !!!!!! :@

    Jonathan

  2. Excellent article bravo !
    Le gouvernement n’a aucun scrupule a empoisonné nos enfants. Apres les vaccins, le mercure dans la bouche, l’arsenic dans le lait on aura droit a quoi d’autre? Vive Monsanto !!!
    Crimimels !!!

    Dominique

  3. C’est faux… L’argent, le cuivre et l’étain sont les principaux composants de l’alliage. il y a du mercure qui sert de liant à l’alliage; celui-ci est sous forme inorganique et donc ne peut pas être absorbé et emmagasiné par l’organisme. Les vapeurs peuvent être absorbées par inhalation, mais les précautions suffisantes sont prises pour que la doase absorbée soit minime. On absorbe plus de mercure en mangeant du poisson qui contient du méthyl-mercure accumulable dans l’organisme. Ça fait plus de 150 ans que le mercure est utilisé dans l’alliage et il y a de rares cas d’hypersensibilité répertoriés (type allergique) sinon pour la vaste majorité des individus c’est absolument sans danger pour la santé. Les études sont très nombreuses comfirmant ceci… La vraie raison de la controverse à mon avis : $ Le compo est plus cher et doit être changé beaucoup plus souvent parce que la carie a plus tendance à récidiver…Le dentiste qui veut faire bcp de fric fait bcp de plombages blancs et les remplace souvent… par ailleurs, les plombages blancs ne sont peut-être pas aussi « safe » qu’on le prétendait car les métacrylates qu’ils contiennent peuvent être absorbés par l’organisme. Seulement on n’a que 30 ans de recul pour ces matériaux…

    Les composites ne sont pas nécessairement plus « verts »; la résine est d’origine pétrochimique et les monomères (quand le plombage blanc n’est pas durci) est cancérigène…Les autres options qu’on a comme matériaux de restauration sont les céramiques/porcelaine qui sont bons, mais chers, et l’or qui est encore le meilleur matériau en durabilité et sécuritaire, mais il est cher et inesthétique donc à réserver pour les dents du fond… De toute façon, TOUS les matériaux dentaires sont/doivent être manipulés avec précautions pour la santé des patients…

    un dentiste du Bas St-Laurent

  4. @ un dentiste du Bas St-Laurent

    Merci! Je n’osais pas intervenir, n’ayant pas vos connaissances, mais il me semblait avoir déjà lu des articles du genre.

  5. C’est pas mal fort de dire que c’est faux sans citer aucune étude ou son nom.

    Voici un article de l’Express, un sérieux journal français:

    « Des dangers sanitaires avérés
    Les amalgames dentaires contiennent environ 50% de mercure sous forme élémentaire. Ils représentent la principale source d’exposition au mercure dans les pays développés. Selon les associations, il contribuerait pour les deux tiers de l’imprégnation du corps humain, particulièrement du cerveau. Or, cette substance est neurotoxique, immunotoxique et elle agit comme un perturbateur endocrinien. La pose d’amalgame sur une femme enceinte multiplierait ainsi par 3 ou 4 le risque de fente palatine (« bec de lièvre ») à la naissance.  »

    http://www.lexpress.fr/actualite/sciences/sante/amalgames-dentaires-pourquoi-tant-de-mercure_1057481.html

  6. Si mon patient me dit : je veux pas de gris je lui dis tu sais que tu vas payer plus cher pour moins durable et qu’il persiste, je ne m’obstine pas et je lui mets du blanc… Les données scientifiques sont « owerwhelming » concernant la sécurité et l’innocuité de l’amalgame dentaire comme je vais le montrer plus bas… Mais en mon âme et conscience, chaque fois que je mets un amalgame dans une bouche je sais que c’est justifié pour conserver ses dents et que je rends un bon service à mon patient…

    On s’adapte à qui on s’adresse, alors si on veut des sources donnons en :

    Composition, propriétés de l’amalgame monographies:
    Introduction to Dental Materials, van Noort, Richard, Mosby Elsevier, 1994;2002
    Fundamentals of Operative Dentistry, Summit JB, Robbins JW, et al, Quintessence Books 2006

    Publications scientifiques:
    La controverse sur les Amalgames:
    -Miller A, Okabe T, DePaola DP, Cole JS. Amalgam and mercury toxicity: an update. Tex Dent J 1991;108:25-29

    L’amalgame un matériau de restauration sécuritaire:
    -Allquist M, Bergtsson C, Furnes B, Number of amalgam fillings in relation to cardiovascular desease, diabetes, cancer, and early death in Sweedish woman, Community Dent Oral Epidemiol 1988; 16: 227-231
    – Björkman L, Pedersen NA, Lichtenstein P. Physical and Mental health related to dental amalgam fillings in Sweedish twins. Community Dent Oral Epidemiol 1996;24:260-267
    -Henningsson M, Sundbom E. Defensive characteristics in individuals with amalgam illness as measured by the precept-genetic method defense mechanism test. Acta Odontol Scand 1996;54:176-181
    et 3 autres…

    Aucune évidence indiquant que l’amalgame soit lié à une quelconque maladie:
    -Anneroth G, Ericson T, Johansson I, et al. Comprehensive medical examination of a group of patients with alleged adverse effects from dental amalgams. Acta Odontol Scand 1992;50:101-111
    -Mackert JR, Berglund A. Mercury exposure from dental amalgam fillings: absorbed dose and the potential for adverse health effects. Crit Rev Oral Biol Med 1997;105:244-250
    et 2 autres…

    Je peux continuer à donner les références complètes si quelqu’un va les lire, sinon je mentionne aussi au passage:

    Pas d’effets neurologiques : 2 autres articles
    Statistiques sur le matériau (le plus largement utilisé mondialement) 2 autres sources
    Énocés de l’OMS, l’Agence de Santé Publique américaine et Le Conseil de Recherche Médicale Suédois et du National Institute of Health: pas de données nécessitant un changement au niveau de l’utilisation de l’amalgame. 6 autres sources

    PS L’article que tu cites est un étitorial… il n’est ni scientifique, ni révisé par des scientifiques du domaine…

  7. Ce n’est pas un éditorial, c’est un article de presse de l’Agence de Presse Reuters, très reconnue.

    Et voici des études confirmant le danger des amalgames pour la santé:

    Norouzi E, Bahramifar N, Ghasempouri SM. Effect of teeth amalgam on mercury levels in the colostrums human milk in Lenjan. Environ Monit Assess. 2012 Jan;184(1):375-80.
    « Le résultat de cette étude a montré une corrélation positive entre les niveaux de mercure du lait avec le nombre de plombages dentaires de la mère […]. On a estimé dans cette étude que l’apport de mercure hebdomadaire au nourrisson allaité était, dans certains cas, plus élevé que la Dose Hebdomadaire Tolérable Provisoire indiquée par la FAO/OMS, ce qui représente une menace pour leur santé. »

    Mutter J. Is dental amalgam safe for humans? The opinion of the scientific committee of the European Commission. J Occup Med Toxicol. 2011 Jan 13;6(1):2.
    « Les données scientifiques montrent que : (a) L’amalgame dentaire est de loin le principal contributeur à la charge corporelle humaine de mercure. La preuve est fournie par des autopsies qui ont trouvé de 2 à 12 fois plus de mercure dans les tissus des personnes portant des amalgames dentaires. Les autopsies sont les études les plus précieuses et les plus importantes pour évaluer la charge corporelle de mercure due à l’amalgame. (B) Ces autopsies ont montré de façon constante que de nombreuses personnes avec des amalgames ont des niveaux toxiques de mercure dans le cerveau ou les reins. (C) Il n’y a aucune corrélation entre les niveaux de mercure dans le sang ou l’urine, et les niveaux dans les tissus du corps ou la sévérité des symptômes cliniques. […] (D) La demi-vie du mercure dans le cerveau peut durer de plusieurs années à des décennies, donc le mercure augmente au fil du temps d’exposition à l’amalgame dans les tissus du corps jusqu’à atteindre des niveaux toxiques. […] (E) Les vapeurs de mercure sont environ dix fois plus toxiques que le plomb sur les neurones humains et elles présentent une toxicité synergique à d’autres métaux. (F) La plupart des études citées par SCENIHR qui concluent que les amalgames sont sûrs ont de graves défauts méthodologiques. »

    Neghab M, Choobineh A, Hassan Zadeh J, Ghaderi E. Symptoms of intoxication in dentists associated with exposure to low levels of mercury. Ind Health. 2011;49(2):249-54
    « Nos résultats indiquent que l’exposition professionnelle des dentistes au mercure, même à de faibles niveaux, est associée à une augmentation significative de la prévalence des symptômes d’intoxication. »

    Geier DA, Carmody T, Kern JK, King PG, Geier MR. A significant relationship between mercury exposure from dental amalgams and urinary porphyrins: a further assessment of the Casa Pia children’s dental amalgam trial. Biometals. 2011 Apr;24(2):215-24.
    « Notre étude […] établit la spécificité de certaines porphyrines urinaires comme biomarqueurs de bas niveau de la charge corporelle en Hg, et révèle que les amalgames dentaires contribuent significativement, de façon chronique, à la charge corporelle en mercure. »

    Geier DA, Carmody T, Kern JK, King PG, Geier MR. A dose-dependent relationship between mercury exposure from dental amalgams and urinary mercury levels: a further assessment of the Casa Pia Children’s Dental Amalgam Trial. Hum Exp Toxicol. 2011 Jul 29.
    « Les résultats de notre étude suggèrent que les amalgames dentaires contribuent à l’exposition continue au mercure de manière dose-dépendante. »

    Al-Saleh I, Al-Sedairi AA. Mercury (Hg) burden in children: the impact of dental amalgam. Sci Total Environ. 2011 Jul 15;409(16):3003-15.
    « La présente étude a montré qu’un nombre important d’enfants avec ou sans amalgame avaient des niveaux de Hg dépassant les limites de référence acceptables. […] Nos résultats sont alarmants et montrent qu’il est urgent de procéder à la biosurveillance et à l’évaluation de l’exposition. Nous recommandons fortement des changements relatifs à l’amalgame dans les cabinets dentaires, surtout pour les enfants, afin d’éviter toute exposition inutile au mercure. »

    Richardson GM, Wilson R, Allard D, Purtill C, Douma S, Gravière J. Mercury exposure and risks from dental amalgam in the US population, post-2000. Sci Total Environ. 2011 Sep 15;409(20):4257-68.
    « On a estimé que quelques 67,2 millions d’Américains dépassent la dose de Hg associée au niveau d’exposition de référence (REL) de 0,3 ug / m (3) établie par l’Agence américaine de protection de l’environnement, et 122,3 millions d’Américains dépasseraient la dose associée à la REL de 0,03 mg / m (3) créée par la California Environmental Protection Agency. »

    Al-Saleh I, Shinwari N, Mashhour A, Mohamed Gel D, Rabah A. Heavy metals (lead, cadmium and mercury) in maternal, cord blood and placenta of healthy women. Int J Hyg Environ Health. 2011 Mar;214(2):79-101.
    « Cette étude […] révèle une exposition substantielle à des métaux lourds chez les mères saoudiennes non exposées professionnellement et leurs nouveau-nés, qui pourraient compromettre la santé des deux […]. »

  8. Oui, je vois bien ça merci, je vais regarder le tout… Et considérer attentivement. Si la littérature supporte ces affirmations c’est possible que les normes changent prochainement dans ce cas… Mais pour ce qui est de la RAMQ, ils ne sont pas réputés pour être à la fine pointe non plus… Ça prendra certainement plusieurs années avant qu’ils changent ce qui est couvert… Même que ça ne me surprendrait pas qu’ils ne couvriraient plus grand chose voir plus rien un bon jour avec les compressions/privatisations… À suivre!

  9. Merci pour cette information pertinente. J’ai appris la même nouvelle pour mes jumeaux aujourd’hui et ce n’est vraiment pas ce que je veux – déçue du système, encore une fois.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s