Mots-clés

,

« Le premier qui, ayant enclos un terrain, s’avisa de dire : ceci est à moi, et trouva des gens assez simples pour le croire, fut le vrai fondateur de la vie civile. « 

Jean-Jacques Rousseau, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes (1754)

___________________________________

En d’autres termes, le concept de propriété, ou du « ceci est à moi », ne relève pas de la providence ou d’une volonté divine, mais de la directe appropriation ancestrale ou contemporaine par certains individus et/ou familles de biens meubles et surtout immeubles.

Il s’agit d’un questionnement sur qui possède quoi et sur la pertinence ainsi que la justesse de cet état de fait.

Donc, pourquoi quelqu’un possède beaucoup tandis qu’un autre possède peu?  Parce que le premier a décrété que ceci était sa propriété et que le dernier s’est soumis à la volonté du premier….