Étiquettes

, ,

Lorsque tout aura été mené à terme.

Lorsque tout aura été consommé et surconsommé.

Lorsque tout ne mènera que vers le vide et le néant, alors seulement l’être humain sera libre.

Libre de mourir dans un environnement qu’il a lui-même suscité.

Libre de vagabonder sur une terre stérile que lui-même aura engendrée par sa perfidie et son avarice.

Libre de se pavoiser de sa supériorité tout en attendant l’extinction de son espèce.

Libre de se croire supérieur tandis que l’univers suivra son cours, sans lui.

Libre de disparaître…

Advertisements