Les conservateurs s’attaquent encore aux changements climatiques

Le Devoir dévoilait mercredi dernier qu’Ottawa allait couper les vivres  à la Fondation canadienne pour les sciences du climat et de l’atmosphère.

En effet, cet organisme s’attardant à la recherche sur les changements climatiques ne recevra plus de financement fédéral et les scientifiques qui y sont rattachés perdront leurs rémunérations habituelles.

Fidèle à leurs habitudes, les conservateurs en ont passé une petite vite en pleine vacances de la construction afin d’éviter la médiatisation de cette décision et tout débat public.

On le sait, le gouvernement conservateur, très lié d’amitié avec les pétrolières, ne croit pas au réchauffement climatique ainsi qu’à l’implication humaine dans l’accentuation du phénomène.  En 2002, Stephen Harper lui-même, parlait à la Chambre des communes de « complot socialiste » à propos du protocole de Kyoto.

Ainsi, afin de couper l’herbe sous le pied aux écologistes et aux études attestant de la réalité du réchauffement climatique, l’administration conservatrice procède à un délestage du support monétaire fédéral en ce domaine.  Cette tactique est aisément plus pratique que de confronter les données et susciter un véritable dialogue sur ce sujet « chaud » pendant que l’industrie pétrolière en Alberta génère en énorme quantité des gaz à effet de serre dans la transformation des sables bitumineux.

Le plus incohérent dans toute cette histoire est que près de 200 scientifiques canadiens risquent de se retrouver sans emploi en temps de crise économique et pourraient fuir le pays vers des cieux plus cléments.

Le ministre de la Défense, Peter Mackay, n’a pas hésité à accorder, le 8 juillet dernier, 5 milliard$ au secteur de la défense malgré les prévisions d’un déficit budgétaire accumulé de 172 milliard$ sur cinq ans et le cabinet conservateur se permet d’éliminer ces misérables petits subsides de 10 millions de dollars dans les recherches sur le climat!!!

En fait,  les contraintes budgétaires ne sont évidemment pas les réels motifs de cette coupure, mais bien les prétentions idéologiques.

18 réflexions sur “Les conservateurs s’attaquent encore aux changements climatiques

  1. Garamond

    Apprenez-moi n’importe quoi de la part des Conservateurs et je vais vous croire !
    Ils sont cons et méchants comme c’est pas possible !
    Malgré tout, des centaines de milliers de Québécois voteront pour eux bientôt !

  2. Darwin

    Je ne crois pas que les conservateurs nient encore les impacts du réchauffement climatique et le rôle des humains sur le réchauffement. Quoiqu’il soit difficile, voire impossible, de comprendre leurs motivations profondes, elles semblent plus idéologiques que appuyées sur des arguments rationnels.

    Comme le dit si bien Anne Archet dans un billet récent (Débat mon cul, au http://annearchet.wordpress.com/2009/07/26/debat-mon-cul-2/), «L’argument rationnel n’est finalement qu’une fioriture, qu’un accessoire qui ne réussira que très rarement (sinon jamais) à modifier la position de vérité de son adversaire.».

    Ainsi, le fait que leur argument qui se voulait rationnel (il ne s’agit d’un complot socialiste) se voit démenti par les faits ne change rien à leur approche. Est-ce parce qu’ils privilégient le court terme et ne se préoccupe pas du long terme ? Est-ce parce qu’ils craignent qu’une politique visant vraiment la réduction des GES ne nuise davantage au Canada qu’à d’autres pays ? Est-ce de façon plus cynique parce qu’ils n’agissent qu’en fonction du lobby des pétrolières et autres gros producteurs de GES ? Est-ce qu’ils croient que le fait de ne pas agir augmente leurs chances d’être réélus, car, en fait, la population qui se dit écologique dans les sondages n’est pas prête à changer son mode de vie (tout à l’auto, par exemple) pour atteindre des objectifs significatifs de réduction des émissions de GES ? Toutes ces réponses et quelques autres ?

    Je suis donc en accord avec votre conclusion, car peu importe les réponses à mes questions, elles ont un fondement clairement idéologique.

  3. « On le sait, le gouvernement conservateur, très lié d’amitié avec les pétrolières, ne croit pas au réchauffement climatique ainsi qu’à l’implication humaine dans l’accentuation du phénomène »

    Finalement! Quelqu’un réalise le mensonge énorme du « réchauffement climatique » et agit en conséquence est nous épargne de financer une telle fraude.

    Après avoir coupé dans la culture d’artistes qui se perdent des mains de 53’000$ du coup au poker, et ensuite couper dans l’industrie fraude du réchauffement global, on dirait
    bien que Harper est sur la bonne voie pour épargner des dépenses inutiles au peuple.

  4. chria

    Qui sait, ils ont peut-être remarqué que cette fondation n’était pas objective et ne mettait en avant que les études qui visaient à prôner le RCA, provoquant ainsi le courroux des financeurs qui en avaient marre de cette épine dans le pied. Cela ne veut pas dire qu’ils sont réfractaires au RCA, mais qu’en terme politique (tout ce joue à court terme), des partenaires devaient bien se gausser face aux études sorties de l’institut qui devaient critiquer les actions du gouvernement canadien.

    Quant au sable bitumineux, c’est terrible de laissez faire ça au nom de l’argent. Autant vendre son âme au diable.

  5. @ Darwin
    « «L’argument rationnel n’est finalement qu’une fioriture, qu’un accessoire qui ne réussira que très rarement (sinon jamais) à modifier la position de vérité de son adversaire.». »

    Sauf que l’argumentaire ne vise parfois pas à faire changer d’avis notre adversaire, mais à convaincre le témoin, donc dans les blogues, le lectorat.

    @ Botrax

    « «L’argument rationnel n’est finalement qu’une fioriture, qu’un accessoire qui ne réussira que très rarement (sinon jamais) à modifier la position de vérité de son adversaire.». »

    Botrax détient-il des preuves que le réchauffement climatique n’est qu’un leurre? Car, les scientifiques, eux, avec leurs études à l’appui, continuent de dire qu’il y a réchauffement climatique. Alors que Harper, lui, évangéliste, croit dur comme fer que le Grand Canyon est une preuve irréfutable du passage de Noë. Chacun son trip! Une chose est certaine, Harper fait plaisir aux pétrolières, et aux capitalistes de tout acabit, n’est-ce pas Botrax?

    Mais encore, l’inaction va coûter encore plus cher à l’humanité, que l’action entreprise par plusieurs pays, quant à l’économie, capitaliste pourtant. Car il y a demande, peu importe ce qu’en disent les capitalistes de tout acabit. Et que donc, il y aura une offre. Ces capitalistes sont incapables de connaître les règles qui gèrent leur société d’exploitation, faut le faire!

    Alors les autres civilisations, construiront des voitures électriques à notre place, et nous continuerons, nous, de produire du pétrole, à partir des sables bitumineux, soit la production pétrolière la plus polluante du monde en ce jour.

    Mais également, à part laisser passer une occasion, une opportunité, ce que devrait pourtant connaître notre Botrax ici présent, nous rejetons encore une fois, ceux et celles qui tentent de repousser les bornes de l’ignorance. Car ce constat, celui qui amène un constat de réchauffement climatique, est basé sur des études, des expériences, n’en déplaise aux capitalistes extrémistes comme Botrax, qui voit dans Harper (le tortionnaire d’enfant-soldat, l’impérialiste, le guerrier massacreur d’afghans, le chummy du terroriste narco-traficant Uribe, le copain du tueur de masse Bush, etc..), une sorte de héros qui brave les scientifiques.

    Méchant clown.

    Maintenant, sortez des preuves qu’il n’y a pas de réchauffement climatique, alors que les scientifiques révèlent une hausse des températures, déjà, et une désertification majeure de plusieurs terres à travers le monde, en accéléré. Sinon, prouvez également que les eaux salées ne sont pas saturées de CO2, que le pergélisol ne fond pas (sic!), et que les arbres poussent plus vite qu’on les coupe en Amérique centrale et du sud.
    Et maintenant, 5 milliards pour l’armement! Ouf! En temps de crise…, À chacun ses priorités, n’est-ce pas Botrax?

    Harper a dit plus de 17 fois, en diverses conférences, que le réchauffement climatique n’était qu’un complot socialiste. Or, les socialistes n’ont pas les moyens de faire de complot… Les capitalistes, par contre, en ont grandement les moyens. Prenez par exemple, le récent coup d’État au Honduras, sinon les guerres qu’ont mené les impérialistes yankees depuis plus d’un siècle.

  6. Darwin

    @ Sylvain Guillemette

    « l’argumentaire ne vise parfois pas à faire changer d’avis notre adversaire, mais à convaincre le témoin, donc dans les blogues, le lectorat. »

    J’écris moi-même souvent avec cet objectif en pensant aux autres lecteurs, pas à celui à qui je m’adresse. Je suis donc bien d’accord. J’écris aussi pour mieux structurer ma pensée. Il n’en demeure pas moins que bien des personnes ne se servent d’arguments et de pseudo-faits uniquement pour donner un vernis de respectabilité à leur idéologie.

    Cela ne me surprendrait pas que Botrax vous cite plein de pages Web qui nient les changements climatiques ou le rôle de l’être humain dans ces changements. Les sources de ces pages sont évidemment peu fiables (pour dire le moins), mais permettent aux négationnistes de se donner l’illusion d’être rationnels. Leur démontrer la futilité de ces arguments ne leur fera jamais changer d’avis. Il est toutefois important de la faire, comme vous le dites, pour éviter que d’autres lecteurs n’accordent trop d’importance à ces élucubrations.

  7. Moi, pour ma part, j’ai cessé de m’obstiner avec ceux qui nient les changements climatiques et sa causalité humaine.

    Admettre que l’activité industrielle de l’Homme ainsi que le commerce n’est pas une cause majeure de la modification de climat démontre une courte vision de l’esprit ou/et un manque flagrant de connaissances.

  8. @Darwin

    Je réponds par l’affirmative à toutes tes interrogations, sauf à la dernière: « Est-ce qu’ils croient que le fait de ne pas agir augmente leurs chances d’être réélus, car, en fait, la population qui se dit écologique dans les sondages n’est pas prête à changer son mode de vie (tout à l’auto, par exemple) pour atteindre des objectifs significatifs de réduction des émissions de GES ? »

    Je crois ici que l’offre joue un rôle déterminant, pas la demande. Les producteurs n’offrent pas aux consommateurs de possibilité de rechange à la voiture à combustion. Ils ont étouffé jusqu’à récemment tout projet de modèle de réchange, comme la voiture électrique.

    Heureusement, on voit que la tendance commence à s’inverser et que les producteurs s’intéressent de plus en plus à des alternatives.

    Les particuliers ne sont pas à blamer dans la rétention qu’opère les capitalistes envers l’établissement d’un mode de vie écologique. La problème, c’est qu’on leur laisse aucun choix véritable.

  9. Darwin

    @ Jimmy St-Gelais

    Bien sûr que l’offre joue un rôle important ! C’est pourquoi il est ridicule de construire plus de ponts, comme celui de la 25, au lieu d’investir massivement dans le transport en commun, pas seulement urbain, mais aussi interurbain. Le lobby pétrolier et les constructeurs automobiles sont aussi à blâmer, je suis d’accord.

    Mais, la demande, les habitudes de consommation et le mode de vie jouent aussi un rôle tout aussi important. J’ai été tout particulièrement frappé par le fait que la consommation d’essence (en volume) n’a pas diminué entre 2006 et 2007 alors que les prix avaient augmenté considérablement, mais a plutôt augmenté de 2,5 % (voir http://www40.statcan.gc.ca/l02/cst01/trade37b-fra.htm , ventes nettes d’essence pour le Québec) ! Si elle a diminué de 2,0 % entre 2007 et 2008 (malgré une baisse des prix !), c’est en raison de la récession, pas de la conscientisation. Je pourrais aussi montrer l’évolution du ratio des ventes de véhicules de type VUS par rapport à celui des véhicules plus petits, ratio qui a à peine diminué quand le prix de l’essence était à son maximum. Pourtant, l’offre de véhicules plus petits était bien là…

    Les conservateurs ont aussi vu ce qui est arrivé à Dion avec son plan vert (pas idéal, mais qui était quand même un pas en avant)…

  10. @ Darwin

    Je sais que Botrax me sortira des pages de culte capitalistes. L’oracle capitaliste Nahalie Elgrably l’avait également fait, en nous citant une pétition où des soit disant scientifiques niaient le réchauffement climatique, et que le CO2 soit un G.E.S..

    Je m’étais étonné de voir que je pouvais, moi même, sans diplôme, signer cette pétition!

    Que des gens, même majoritaires, croient que la Terre soit plate, ne la rendra pas plus plate demain. Elle sera encore plus ou moins ronde, ovale pour être précis, de par sa rotation.

    Ce ne sont pas des idéologues, car leur idéologie, si elle en est une, n’est aucunement soutenue par quelconque argumentaire. Tout comme quand vient le temps de débattre de l’exploitation des prolétaires, par la minoritaire bourgeoisie, les «Botrax» s’efforcent d’expliquer le tout par des «mérites» imaginaires du bourgeois, sinon par des «risques» qu’il aurait pris. Ces mythes sont pourtant détruits de puis des lunes, et le furent encore plus avec la récente crise bourgeoise…

    Bref, il ne faut pas lâcher, il y a des humains conscients de leur sort, et c’est pour eux qu’il ne faut pas lâcher.

  11. @Darwin

    Tu oublies la publicité qui mousse le mode de vie nord-américain caractérisé par le gros « char » ou le gros « truck ».

    Durant des décennies, on nous a rentré dans le crane avec la télévision que « gros » était toujours mieux et certains consommateurs sont encore brainwashés avec ce paradigme culturel dépassé.

    Donc, l’offre en imposant les valeurs d’achat aux consommateurs dicte à ces derniers insidieusement ce qu’ils doivent aimer.

    C’est de la pure propagande commerciale.

  12. Darwin

    Je suis dans l’ensemble d’accord avec ce que vous écrivez. Je ne suis pas fataliste et suis conscient des effets de la publicité. Mais quand j’analyse des données comme celles de la consommation d’essence (voir commentaire précédent), quand je constate que le plus que la majorité de la population est prête à faire, c’est de traîner un sac réutilisable (en autant qu’il y ait de la place dans le coffre arrière de son «char») pour se donner bonne conscience, quand je vois la réaction des électeurs de BC (qu’on croyait plus évolués que ls autres «Westenners») face au gouvernement qui a adopté une taxe sur le carbone (d’accord, Campbell a fini par gagner, mais l’adoption de la taxe sur le carbone lui a nui : voir entre autres http://www2.lactualite.com/chantal-hebert/2009-04-29/une-autre-victime-de-la-taxe-sur-le-carbone/ ), face au maintien du parti conservateur en tête à l’extérieur du Québec, malgré toutes ses inepties et ses positions anti-environnementales, je demeure sceptique sur le niveau réel de sensibilisation environnementale de la population.

  13. @Darwin

    L’explication est peut-être l’économie. En 2006-2007, l’économie se trouvait dans le haut du cycle expansion-récession et la vitalité économique a pu influer sur la consommation du pétrole.

    De plus, en 2008, on voit bien que les ventes d’essence sont à la baisse avec un prix du pétrole brut qui a atteint les 120$ le baril.

    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/petrole/cours-petrole-brut.shtml

    Mais je suis d’accord avec toi sur un point. La conscientisation n’est pas tout. Il faut forcer les gens à changer et la crise économique est la meilleure des occassions pour le faire.

    https://pourquedemainsoit.wordpress.com/2008/07/25/une-crise-economique-salvatrice-pour-la-planete/

  14. @Sylvain Guillemette

    « Botrax détient-il des preuves que le réchauffement climatique n’est qu’un leurre? Car, les scientifiques, eux, avec leurs études à l’appui, continuent de dire qu’il y a réchauffement climatique. »

    C’est clair que Sylvain n’a pas passé du temps dehors depuis 2008, il aurait vu un hiver 2008 cul, un été 2008 de cul, un hiver 2009 de cul et un été 2009 de cul. La preuve est dehors. C’est fucking bizarre que ça coïcide avec le fait que depuis 2008 il n’y a pas d’éruptions solaires. Le lien est facile quand les études démontrent que le solei est le lien majeur avec le climat sur la planète.

    Les élites avouent eux-même que le mouvement pour contrer le réchauffement global est pour avancer des taxes globales, notamment avec les taxes sur le cabone, un gaz avoué par l’ONU de n’avoir que 3% produit par l’humain. C’est ridicule.

    « Car ce constat, celui qui amène un constat de réchauffement climatique, est basé sur des études, des expériences, n’en déplaise aux capitalistes extrémistes comme Botrax, qui voit dans Harper (le tortionnaire d’enfant-soldat, l’impérialiste, le guerrier massacreur d’afghans, le chummy du terroriste narco-traficant Uribe, le copain du tueur de masse Bush, etc..), une sorte de héros qui brave les scientifiques. »

    Wow, certain se font un plaisir d’inventer des choses sur Botrax. N’importe quoi. Botrax n’est certainement pas un capitaliste extrémiste. Le réchauffement climatique n’existe pas depuis 2008 au moins, voir test d’observation ci-haut, et contrer les scientifiques frauduleux qui en font la promotion est une bonne chose de Harper. Pour le reste c’est autre chose, va pas inventer des choses à mon sujet SVP.

  15. Ping : Politicoblogue » L’échec de Copenhague et l’argent

  16. Quand même valorisant d’avoir démenti le réchauffement climatique 4 mois avant le fameux ClimateGate dans lequel la fraude a été avouée et contre-vérifiée.

    Ça donne un poids argumentaire indéniable que Sylvain ne pourra pas démentir avec son argumentaire vide sans faits. 🙂

    On en fait une synthèse dans notre émission du BotCast #43, avec les articles et vidéos aidant à la synthèse.

    Ce n’est pas une question d’argumenter, que pour agumenter ou tenir mordicus à des idéaux à cause d’un agenda ou la peur de changer son idée our sa perspective en étant confronté à de nouvelles informations. Ce n »est que la recherche de la vérité.

  17. @Botrax

    Un rapport a stipulé que certaines données du GIEC étaient erronées, mais que l’ensemble du constat du réchauffement climatique était valable.

    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/climategate-un-rapport-independant-blanchit-le-giec_24400/

    Et comment expliquer l’attrition de la masse glaciaire de l’arctique depuis les dernières années, le fait que 2010 fut l’année la plus chaude de l’histoire et qu’un glacier dérive près du Groenland???

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s