Sarah Palin : future présidente des États-Unis?

La gouverneure de l’Alaska annonce sa démission du poste de chef de l’exécutif de son état. Le 26 juillet, elle passera les rênes du pouvoir à son lieutenant-gouverneur.

Malgré sa défaite aux dernières présidentielles américaines en tant que colistière de John McCain, madame Palin demeure l’une des meilleurs prospects possibles du Parti Républicain pour lutter contre Barack Obama à l’élection de 2012.

Ce serait d’ailleurs pour préparer sa campagne présidentielle qu’elle quitterait la gouvernance de l’Alaska.

On constate bien ici que les républicains se débattent comme des diables dans l’eau bénite afin de se relever de la débandade qu’ils connaissent d’un océan à l’autre des États-Unis.

Les candidats à la présidence ne doivent pas faire la queue devant les bureaux du Parti Républicain et ce dernier semble désespérément prêt à accepter n’importe qui avec un semblant de notoriété pour porter son flambeau.

La déconnection des républicains avec la réalité est de plus en plus évidente.

Après avoir souligné vivement leur opposition au programme de relance économique d’Obama, ils s’apprêteraient à choisir comme leader une femme qui fut la risée de la planète par sa bêtise et son manque de connaissance du monde. De plus, sa récente déclaration qu’Obama mène l’Amérique vers le socialisme n’a rien pour bonifier le peu de crédibilité qu’elle possède.

Il faut dire que la venue de Sarah Palin à la tète des républicains constituerait la suite logique du règne de G.W. Bush. Tant qu’à promouvoir des ignares sans culture, le Parti Républicain irait encore plus dans la même lignée avec madame Palin.

Mais quelle expérience possède Sarah Palin pour oser prétendre à la présidence? Sa fonction de gouverneure de l’Alaska?

Pas du tout.

N’importe quel imbécile peut gérer un état qui engrange des surplus faramineux en raison de sa faible population et de ses ristournes pétrolières. En fait, l’état de l’Alaska est tellement riche qu’il octroie des allocations universelles à tous ses habitants.

Mais la donne a changé récemment. La crise économique ainsi que la demande baissière de pétrole à travers le monde ont miné la prospérité de l’Alaska. Le nombre de sans-emplois a cru de 27% depuis un an et le taux de chômage a bondi de 6.8% à 8.4% depuis décembre 2008.

Le plus inquiétant est que la gouverneure quitte le navire de son état en pleine crise économique même s’il restait encore 18 mois à son mandat.

Elle a déclaré d’ailleurs : « Cela me fait mal de faire ce choix mais je fais ce qu’il y a de mieux pour l’Alaska« .  Que voulait-elle dire?  Quelle est trop incompétente pour gérer une situation économique difficile?

Je vous le demande : les États-Unis ont-ils besoin de ce genre de politiciens qui tirent leur révérence lorsque les choses tournent au pire?

Ceci en dit long sur l’implication sociale et l’engagement public de Sarah Palin.

10 réflexions sur “Sarah Palin : future présidente des États-Unis?

  1. Garamond

    Mme Palin va disparaitre de la scène politique d’ici un an. Elle est trop bonne (ou conne) pour tenter sa chance aux élections de 2012.
    Le Parti Républicain va aller chercher le frère de GWB, celui qui est gouverneur de la Floride. Un candidat idéal, d’après moi…

  2. Je suis peut-être trop optimiste mais j’ose espérer que les électeurs républicains ne voteront pas pour une idiote comme elle si elle se présentait à la candidature du Parti républicain. Je suis d’accord avec Garamond qui suggère qu’un troisième Bush puisse briguer la présidence en 2012.

  3. Je suis d’accord avec moi-même, quand je dis que ce parti démagogique et dépassé devrait disparaître. Mais ce ne sera pas le cas, puisque autant d’ignares peuplent ce pays qu’il y a moustiques cet été.

    Un Bush, deux Bush ou trois Bush, cela ne serait que la continuité des criminels de guerre et des criminels contre l’humanité, une tradition, à la tête de ce pays impérialiste. Saviez-vous que la fortune de cette famille fut créée par le grand-père, lequel a fit des affaire$ avec l’Allemagne nazie, alors que Washington s’y opposait par un blocus généralisé contre Adolf Hitler?

    George père, a lui menti,, tout comme son fils, à plusieurs reprises lors de son mandat présidentiel. Il a par exemple, fait croire, lors de l’opération «Just Cause» au Panama, qu’il n’avait jamais rencontré, ni ne s’était entretenu avec Noriega, ce qui fut, à son encontre, démenti par des médias aguerris et détenteurs de preuves du contraire!

    Ensuite, Bush jr, a lui mené des opérations menant à plus d’un million de morts en Irak. Mais quand donc le peuple états-unien va t-il accuser Bush, des crimes qu’il a fait commettre, comme ce fut le cas pour Saddam Hussein au sujet des ordres qu’il aurai transmis à ses troupes? Oups! Encore une double mesure!

  4. Palin quitte à cause des scandales en branle.

    Je me souviens de quelque chose du genre aussi lors de la campagne pour McCain.

    http://thinkprogress.org/2009/07/03/palin-hockey-arena-scandal/

    Max Blumental reports on The Daily Beast that Sarah Palin may have quit her job today because she was trying to avert a major, yet-to-be-disclosed corruption scandal. The gist of the rumor is that an Alaska building company called Spenard Building Supplies (SBS) was awarded a contract by Palin to build a hockey arena in Wasilla, AK, and in return, SBS helped construct Palin’s home.

  5. Darwin

    Je suis moins optimiste que vous. Peu importe son passé et ses gaffes, Palin est connue.

    Les républicains et les voteurs des États-Unis n’ont pas les mêmes critères que nous. Les avez-vous déjà vu aduler Ronald Reagan, un acteur sans talent qui a vécu une récession au début de son premier mandat, a été réélu et a vraiment parti le bal de la déréglementation et de la baisse des impôts des plus riches. «Government is not the solution to our problem. Government is the problem». Et ça fonctionne encore.

    Les républicains reprochent déjà à Obama son plan de relance, car il coûte trop cher selon eux. Ils travaillent déjà à transférer la responsabilité de la crise actuelle sur les épaules d’Obama. Et, comme la reprise sera lente, ils auront encore plus de trois ans pour jouer leur jeu habituel de dénigrement.

    Des démocrates ont voté contre le programme de réforme de l’assurance-maladie parce qu’ils ont peur de ne pas être réélus. Bon, d’accord, je suis peut-être trop pessimiste, mais il ne faut pas sous-estimer les possibilités de Palin.

  6. Vous avez raison Darwin! Rien n’est impossible aux États-Unis! Sky is the limit of the collective stupidity.

    Et c’est vrai que les médias aident d’avantage les idées capitalistes que celles défendant la collectivité en général, les médias, pour la plupart, sont privés!

  7. yvon

    apres labandon de hilary clinton pour hobama je crois que sarah palin est lafemme idéalepour renplacer hobama au états-unis je crois quelle est animé de foi d espérance etde charité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s