Étiquettes

, , , , , , , ,

On se doute bien que Jean Charest quittera la politique après la terminaison de son présent mandat. 

Le chef des libéraux québécois tirera sûrement sa révérence après trois mandats consécutifs au pouvoir qui constituent déjà un exploit dans l’histoire politique récente du Québec.

 

Alors, qui lui succédera à la tête du Parti Libéral du Québec dans 4 ans? 

 

Claude Béchard est sûrement le nom qui vous vient à l’esprit.  Un politicien jeune, diplômé en sciences politiques et en administration publique.  Un possible dauphin, certes.

 

Mais, celui qui possède le plus d’expérience en tant que chef et le plus de popularité est sans aucun doute l’ancien leader de l’Action Démocratique du Québec. 

Après tout, Mario Dumont a fait ses premières armes au PLQ en tant que président de la commission jeunesse libérale et son retour au bercail plaira probablement grandement à la nouvelle génération des libéraux qui épouse son idéologie de déréglementation teintée d’anti-syndicalisme, comme le témoignait le dernier congrès des jeunes libéraux.

 

Plusieurs anciens sondages ont démontré que le personnage Dumont était apprécié dans la population pour son verbe et son charisme, mais on lui reprochait son jeune âge et son inexpérience du pouvoir.  Il n’a pas réussi à accéder au titre de premier ministre pour ces raisons. Mais cela pourrait changer avec le temps qui s’écoule et la maturité qu’il acquerra dans les prochaines années.