Le génocide tranquille

N’ayons pas peur des mots : Israël procède à un véritable génocide de la population palestinienne dans la bande de Gaza.

Quelques rockets du Hamas ne causant que des dommages matériels mineurs et quelques morts ne se comparent aucunement avec la guerre totale qu’opère l’armée israélienne envers un peuple démuni et pratiquement sans défense qui doit maintenant faire le deuil de plusieurs centaines de ses membres dont de jeunes enfants innocents depuis le début des attaques.

Le blocus érigé autour de toutes les frontières de la bande de Gaza dès janvier 2008 a fait de celle-ci un véritable camp d’extermination à ciel ouvert en privant ses habitants de nourriture, de soins médicaux et des nécessités de base.

Le culot du gouvernement israélien est tel qu’il ne se gêne plus désormais pour tirer sur des groupes humanitaires internationaux et d’utiliser sur des civils des armes prohibées (bombes au phosphore blanc) par les conventions internationales.  Sa volonté est claire : en finir une fois pour toute avec les palestiniens par la force de sa puissante armée (la cinquième au monde) après que le blocus les ait affamé et affaibli le plus possible.

L’Occident ferme les yeux malgré ses protestations officielles tandis que le peuple palestinien lutte pour sa survie et les États-Unis s’efforceront comme toujours par leur veto de bloquer toute coercition de la part de l’ONU.

Le Hamas réplique en tant que gouvernement légitime de sa population et on l’accuse de terrorisme lorsqu’il s’agit en fait d’une mesure défensive d’une nation envers la perverse et insistante agression d’une autre.

13 réflexions sur “Le génocide tranquille

  1. sylvainguillemette

    Entièrement d’accord avec tes propos Jimmy! C’est un carnage! C’est une honte pour l’humanité!

    Israël doit rendre des comptes et rendre ses armes nucléaires et ses autres Armes de Destruction Massive. C’est une double-mesure sinon, envers tous les autres pays accusés de posséder des ADM, ou de vouloir en posséder.

    Israël est le seul État du monde à posséder des armes nucléaires sans toutefois les avoir déclaré à l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique. Aucune sanction n’est tombée sur l’État voyou et terroriste, au contraire!

    Et à ne pas oublier, Harper, notre imbécile de service à nous, soutient bec et ongles les crimes d’Israël et accuse le Hamas de se défendre! C’est tout juste s’il ne condamne pas les civils palestiniens de se trouver sur la trajectoire des ADM (dont l’arme chimique-phosphore blanc) israéliennes!

    Harper est un terroriste, de par ses affiliations aux terroriste de la Knesset et de la maison blanche. Ce con-servateur est aussi derrière la torture d’Omar Kadhr, soit d’un enfant-soldat qui même s’il avait été âgé de 50 ans, aurait eu droit au respect des lois en vigueur sur la guerre, dont la convention de Genève.

    Stephen Harper est un criminel et la place d’un criminel est en prison!

  2. internationaliste

    La disproportion est en effet extrême entre les deux parties et quoique l’on pense du Hamas c’est Israël l’agresseur dans ce conflit et il n’y aucun parallèle entre des roquettes qui ont tué cinq personnes et des bombes qui en ont tué plus de 800.

  3. internationaliste

    Malgré le froid nous étions encore des milliers à manifester aujourd’hui dans les rues de Montréal pour dénoncer l’agression israélienne contre la bande de Gaza. Il y a eu quelques contre-manifestants du Comité Québec-Israël qui étaient présents près de nous mais la police nous séparait d’eux. Le dégoûtant Luciano Del Negro, ancien marxiste-léniniste, a dénoncé les syndicats devant les médias pour leur soi-disant soutien au « terrorisme » contre Israël!

  4. Oui j’ai vu ça aux nouvelles ce soir.

    Le comité Québec-Israël a du culot de venir se montrer à cette manfestation de milliers de gens. À propos, combien étaient-ils de l’autre coté?

  5. internationaliste

    Environ une quinzaine selon moi. Ils étaient vraiment une poignée avec leurs drapeaux israéliens, canadiens et même un québécois et ça faisait très dur. Ailleurs dans le monde il y a eu des manifs pro-israéliennes mais avec beaucoup moins de participation que pour les manifs pro-palestiniennes.

    En passant, les pro-israéliens qui étaient là représentaient grosso modo la même gang qui venaient contre-manifester quand le PAJU faisaient des vigiles le vendredi après-midi devant le consulat israélien.

  6. Le terme de génocide me paraît fort à l’excès: il signifie l’élimination préméditée et systématique entreprise par un peuple contre un autre peuple. Il suppose le recours à des moyens extrêmes et, en conséquence, un nombre très élevé de morts. Ce n’est pas ce qui se produit à Gaza. Sans réduire l’importance des pertes de vie palestiniennes, celles-ci s’élèvent à près de 900, je crois, depuis le début du conflit. Ce nombre, élevé en lui-même, est modeste si l’on tient compte de la puissance de l’appareil militaire israélien ainsi que des conditions du terrain (une population vulnérable, un territoire densément peuplé). Je m’oppose fermement pour ma part à ce qu’on utilise les notions d’holocauste ou de génocide pour désigner ce qui survient actuellement dans la bande de Gaza. Si Israël avait voulu perpétrer un génocide, le compte des morts serait autrement plus dramatique.

    J’ajoute deux choses: le nombre de manifestants ne dit pas si une cause est supérieure à l’autre. Aussi, la disproportion du nombre de victimes ne rend pas la cause palestinienne meilleure ni ne fait d’Israël l’agresseur: elle n’est que le reflet d’une réalité simple, étant que la capacité d’Israël à infliger des dommages à son adversaire est plus grande que celle du Hamas. Il n’y a pas à douter que si le Hamas pouvait causer des milliers de victimes dans le camp israélien, il le ferait sans hésiter.

    (Jimmy: j’ai aussi écrit une réponse sur le Bourgeois. Au plaisir de continuer cette discussion.)

  7. internationaliste

    Quel que soit le nombre de morts c’est un crime de guerre avec des allures de génocide. Quant on bombarde une zone densément peuplée comme Gaza c’est bien évident que des civils seront tués en série, comme c’est le cas présentement.

    Je trouve que 900 morts c’est déjà beaucoup trop et l’État sioniste devra payer pour ses actes criminels et terroristes.

    Toute cette stratégie s’inscrit dans le politicide, terme inventé par le sociologue israélien Baruch Kimmerling, ce qui veut dire la destruction d’une nation en tant qu’entité politique.

  8. @Piluc

    C’est évident qu’Israël se modère et y va progressivement dans sa tentative de génocide. C’est exactement le sens de mon titre : »Le génocide tranquille »… dans le sens de « doucement ».

    De nos jours, avec les moyens de communication, une purification ethnique trop extrême serait dénoncée et entrainerait beaucoup plus de réactions que les attaques présentes. C’est pour cela que l’État Hébreux ne se lâche pas « lousse ».

    Au sujet de la justesse d’une cause ou d’une autre, c’est une question de valeurs. Moi, pour ma part, je crois qu’Israël est une erreur de l’Histoire car il a pris possession de territoires qu’il ne lui appartenait pas et qu’il cherche à étendre encore plus sa domination en repoussant toujours plus les palestiniens. En 2009, nous sommes rendus à l’apogée de cette stratégie. Le blocus affame le peuple palestinien et on le bombarde à qui mieux mieux afin de bien les écraser.

    @internationaliste

    Bien d’accord!

  9. sylvainguillemette

    Je suis d’accord avec mes camarades, il faut voir l’histoire israélo-palestinienne de bien loin, voire du début, pour exprimer une opinion juste. En se référant aux cahiers et livres historiques, l’État hébreu n’existait pas en 1946.

    Sinon, je suis d’accord pour constater la force de l’un, financé et armé par le pays le plus fort du monde, et l’impuissance de l’autre, condamné pour agir de la sorte qu’en fin de compte, ils font exactement les mêmes crimes qu’Israël, en moindre, et sont systématiquement punis par la communauté internationale.

    De plus, Israël est la seule puissance internationale à posséder un arsenal nucléaire, sans l’avoir officiellement déclaré aux instances aptes à gérer cette situation, en l’occurrence l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique. Israël possède et use également de multitudes d’Armes de Destruction Massive contre des civils, en toute impunité, sans la moindre critique des instances internationales, malheureusement censurées par les pays détenteurs de droit de VETO, le conseil de sécurité issu de ses membres permanents.

    Certes, lancer une roquette sur des populations israéliennes n’est pas souhaitable, mais la Palestine -pour reprendre une rhétorique creuse qu’emploie la droite- a le droit de se défendre de ses agresseurs, ici Israël l’État voyou possédant des ADM, dont des armes nucléaires non-déclarées.

  10. Ping : Le bain de sang d’Israël à Gaza - Chaudiere.ca

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s