Étiquettes

, , , , , , , , , ,

N’ayons pas peur des mots : Israël procède à un véritable génocide de la population palestinienne dans la bande de Gaza.

Quelques rockets du Hamas ne causant que des dommages matériels mineurs et quelques morts ne se comparent aucunement avec la guerre totale qu’opère l’armée israélienne envers un peuple démuni et pratiquement sans défense qui doit maintenant faire le deuil de plusieurs centaines de ses membres dont de jeunes enfants innocents depuis le début des attaques.

Le blocus érigé autour de toutes les frontières de la bande de Gaza dès janvier 2008 a fait de celle-ci un véritable camp d’extermination à ciel ouvert en privant ses habitants de nourriture, de soins médicaux et des nécessités de base.

Le culot du gouvernement israélien est tel qu’il ne se gêne plus désormais pour tirer sur des groupes humanitaires internationaux et d’utiliser sur des civils des armes prohibées (bombes au phosphore blanc) par les conventions internationales.  Sa volonté est claire : en finir une fois pour toute avec les palestiniens par la force de sa puissante armée (la cinquième au monde) après que le blocus les ait affamé et affaibli le plus possible.

L’Occident ferme les yeux malgré ses protestations officielles tandis que le peuple palestinien lutte pour sa survie et les États-Unis s’efforceront comme toujours par leur veto de bloquer toute coercition de la part de l’ONU.

Le Hamas réplique en tant que gouvernement légitime de sa population et on l’accuse de terrorisme lorsqu’il s’agit en fait d’une mesure défensive d’une nation envers la perverse et insistante agression d’une autre.