Citation pleine de sagesse d’un précurseur de la justice sociale

« Partout où la propriété est un droit individuel, où toutes choses se mesurent par l’argent, là on ne pourra jamais organiser la justice et la prospérité sociale, à moins que vous n’appeliez juste la société où ce qu’il y a de meilleur est le partage des plus méchants, et que vous n’estimiez parfaitement heureux l’État où la fortune publique se trouve la proie d’une poignée d’individus insatiables de jouissances, tandis que la masse est dévorée par la misère. »

Thomas MoreL’Utopie (1516 après Jésus-Christ)

Ces lignes auraient pu être écrites hier matin…

Un excellent ouvrage de philosophie politique que je recommande à tous. Un incontournable!

45 réflexions au sujet de « Citation pleine de sagesse d’un précurseur de la justice sociale »

  1. Effectivement, toujours d’actualité. Le socialisme ne possède aucune monnaie, ultimement, lorsqu’il a atteint le communisme.

    La propriété privée abolie, les suites s’en suivront. La propriété privée n’est pas indispensable pour avoir un toit où loger, avant qu’un quelconque sectaire, nécrophile et/ou capitaliste n’avance cette bêtise démagogique.

    *Note à part…

    On nous parle aujourd’hui de hausse dans les bourses de Toronto et Wall Street… Mais il faut bien s’informer pour s’apercevoir que c’est Exxon Mobile et Barrick Gold qui créent ces hausses, par opportunisme, en profitant des bas prix des pays du tiers monde! Quelle honte!

  2. Ensuite, vous aurez toujours un « Arnold » pour venir vous r.épéter que sous le capitalisme, la richesse n’est pas cartellisée, ce ne sont que des délires de communistes…

    Lénine, Marx et plusieurs autres ont déjà mis le doigt sur le bobo. Ce sont les classes, la bourgeoisie en particulier. Elle est inutile et elle parasite le labeur du prolétariat, soit le travail de la majorité humaine.

    On peut remplacer cette classe par n’importe quel objet, pour vu qu’il partage réellement les richesses. Et remplacer de fait, les gestionnaires pour que la gestion, finalement, vise un but commun, voire d’espèce humaine.

    Il y environ 10 000 000 de millionnaires sur Terre, ça représente 0.15% de la population humaine mondiale. On voit dans les pays pauvres, les ravages faits par la privatisation massive (avec le soutient du FMI et de la Banque Mondiale) des ressources naturelles, et humaines, puisque nous sommes sous le régime capitaliste, une dictature bourgeoise qui n’a jamais, de fait, gagnée quelconque élection démocratique.

  3. J’attends avec impatience le plaidoyer d’Arnold pour défendre la « Mont Everest » d’injustices sociales ayant suivi les les théories de l’aide-putchiste* Milton Friedman.

    *Friedman coordonnait les économistes envoyés au Chili tout de suite après le coup d’État orchestré par Pinochet et la CIA (organisation terroriste qui utilise le terrorisme) contre le président socialiste démocratiquement élu, Salvador Allende.

  4. Thomas More (7 février 1478, Londres – 6 juillet 1535, Londres), fut un juriste, historien, philosophe, théologien et homme politique anglais de la Renaissance.

    Grand ami d’Érasme, érudit, philanthrope, il participa pleinement au renouveau de la pensée qui caractérise cette époque, ainsi qu’à l’humanisme, dont il était le plus illustre représentant anglais, dans une époque charnière de la Renaissance.

    Sir Thomas More est devenu Saint Thomas More puisqu’il a été béatifié par l’Église catholique en 1886 et canonisé en 1935.- Source Wikipedia

  5. Sylvain, certains affirment que Marx ce serait inspiré de More dans son système théorique communiste. Serait-il le premier communiste?

    @Antipollution

    J’ai pourtant inséré en lien ces références sur wiki. Merci de les rappeler!

  6. L’Utopie-Démocratique, voilà ce que je dénonce aussi. Mais les démocrates, ceux qui pensent qu’ils faut défendre le droit de voter comme sa vie, insiste pour perpétuer ce que ce monsieur, Thomas More exprime.

    Les riches mènent la démocratie et la misère n’a pas diminué avec elle.

  7. …..Sir Thomas More est devenu Saint Thomas More puisqu’il a été béatifié par l’Église catholique en 1886 et canonisé en 1935…..

    Un saint est un pécheur, revu et corrigé. Non mais, quelle farce ! Méfiez-vous des saints.

  8. « Les riches mènent la démocratie et la misère n’a pas diminué avec elle. »

    Quelle démocratie? On n’a le choix que des représentants des bourgeois, mais ça demeure une dictature bourgeoise, en arrière-plan.

    Donc, je ne vois pas de quelle démocratie vous parlez. Moi, quand je vais voter au fédéral par exemple, personne ne se présente en disant qu’il va détruire le régime capitaliste et débuter du socialisme.

    Au Québec, y a que nous qui le faisons, le Parti communiste du Québec.

    Quant au bonhomme, je vais m’en méfier, mais il n’est pas question que je me méfie de ses propos ci-joints.

  9. ….Quelle démocratie? …

    La démocratie à gogo pour gagas.
    L’Utopie-démocratique, l’illusion démocratique et ainsi de suite car la démocratie n’existe pas, n’a jamais existé et je gagerais qu’elle n’existera jamais.

    Je suis donc d’accord avec vous par contre moi, je ne vote pas. Je trouve indécent de se prêter à ce jeu imbécile de la fausse démocratie, de participer à l’érection récurrente des politiciens, l’élection.

    Quand au bonhomme, je le trouve très intelligent, j’aime ce qu’Il dit, il a peut-être été très correct dans la vie qui sait, mais ce sont ceux qui firent de lui un saint qui sont cons comme les pierres.

  10. « Partout où la propriété est un droit individuel, où toutes choses se mesurent par l’argent, là on ne pourra jamais organiser la justice et la prospérité sociale… » – Thomas More

    😦 Encore une autre de ces phrases vides de sens, qui sont devenues la spécialité de ces pseudo-grands philosophes.

    Par exemple, est-ce que cela signifie que ce M. More nie que tout homme possède le droit sur la propriété de sa propre personne??

    Est-ce que cela signifie aussi que l’homme ne devrait pas avoir la propriété sur le travail de son corps et l’ouvrage de ses mains et de son cerveau??

    More a écrit ce truc en 1516, donc bien avant la grande révolution industrielle anglaise dont un des grands apports à l’humanité aura été la démonstration par l’expérience que la croissance, la concurrence, l’évolution technologique et la prospérité ne sont possibles que dans un pays où un système juridique adéquat encadre et structure la propriété privée. Même plus, on pourrait même montrer que la démocratie, la liberté de presse sont impossibles dans une structure sociale qui n’est pas fondée sur le régime de la propriété privée.

    Cet intellectuel abstrait du XVIè siècle n’a aussi strictement rien compris à la nature même et au rôle de l’argent.

    Mais on peut pardonner à Thomas More son ignorance et son aveuglement, car il a écrit son discours utopique enfantin en 1516. Mais que de telles inepties soient reprises en 2008, donc presque 500 ans après More, et qu’elles soient encore tenues pour crédibles me stupéfait encore plus.

  11. Les inepties proviennent plutôt des messages de notre cher Arnold.

    Peut-on parler vraiment de liberté de la presse quand les médias sont concentrées entre les mains des bourgeois qui décident de la ligne éditoriale de leurs journaux. Va donc parler en faveur des Palestiniens dans le National Post et les autres journaux de la famille Asper. Ou parler de l’indépendance du Québec dans La Presse.

    Un magazine indépendant et alternatif comme Recto Verso a disparu en 2004 quand le gouvernement fédéral a changé les règles pour les subventions des revues, préférant subventionner par exemple des revues comme 7 jours qui n’en a vraiment pas besoin plutôt que des magazines qui apportaient un autre point de vue comme justement le faisait Recto Verso.

    Dans les dictatures capitalistes comme les dictatures militaires latino-américaines ou bien l’Indonésie de Suharto ou régnait la propriété privée des moyens de production la liberté de la presse et la démocratie n’existaient pas.

    Je rajouterais qu’on voit bien l’état de la « démocratie » au Canada avec un pourcentage de plus en plus bas de gens qui vont voter.

  12. En fait Internationaliste, le 41% d’abstentionnistes est ignoré par les Partis qui finalement ont tous eu moins de votes.

    Les abstentionnistes payent des taxes et des impôts comme les autres. Ils auraient droit que les décideurs se soucient d’eux, du fait que 41% de l’équipe n’est pas au rendez-vous.

    Et pourtant, pas un mot. Quand on parle d’eux c’est pour les dénigrer, les traiter de mauvais citoyen. On aimerait les réformer, les obliger, comme pour les pneus d’hiver, par la loi à aller voter.

    Jamais les dirigeants n’ont admis le non-vote car ils perçoivent cela comme un échec, ils ne veulent pas parler de ça en public, pas bon pour l’image.

    Ils ne veulent pas admettre qu’ils doivent représenter ces gens-là aussi et devraient s’informer de leur désir et de leur rejet de la chose politique qui, il faut bien l’avouer, n’est que supercherie pour faire profiter les riches et rendre encore plus esclaves les citoyens.

    Voilà pourquoi les gens votent de moins en moins : le ridicule de la démocratie à gogo pour gagas.

  13. Dans les dictatures capitalistes comme les dictatures militaires latino-américaines ou bien l’Indonésie de Suharto ou régnait la propriété privée des moyens de production la liberté de la presse et la démocratie n’existaient pas.

    Tout cela est bien connu.

    La libre entreprise et la présence d’un système juridique pour protéger la propriété privée sont des conditions nécessaires mais non suffisantes pour l’existence d’une société démocratique et la liberté de presse.

    C’est toujours amusant de voir un communiste donner des leçons de démocratie à un partisan du libre marché, quant on sait que communisme et dictature sont intimement liés.

    Quand on regarde la Chine d’aujourd’hui, la Corée du nord, l’Union soviétique de Staline ou Brejnev, le Cuba de Fidel ou le Vénézuela du populiste Chavez (… ce pauvre homme s’affirme comme un communiste et catholique, il ne sait même pas que c’est une contradiction logique), je trouve ça triste à pleurer. Enfin…

    Le titre du texte de More, en passant, est l’UTOPIE…

  14. J’attends avec impatience le plaidoyer d’Arnold pour défendre la “Mont Everest” d’injustices sociales ayant suivi les les théories de l’aide-putchiste* Milton Friedman.

    Friedman n’a été qu’un consultant en économie parmi tant d’autres pour le Chili de Pinochet. Il n’a jamais coordonné, dirigé ou planifié quoique ce soit de significatif pour la junte chilienne. Ce n’est qu’un fait divers monté en épingle par la presse de gauche.

    De toutes façons, l’économie chilienne est une des plus dynamiques en Amérique du sud, sinon dans le monde. Pas un mauvais résultat… Si au moins les MILLIONS de morts de Staline avaient donné ce résultat…

  15. Quand les dirigeants capitalistes sentent leur pouvoir menacé ils n’hésitent pas à jeter aux orties la liberté de presse et tous les autres droits démocratiques.

    C’est amusant de voir un partisan du libre marché donner des leçon de démocratie, quand on sait à quel point le libre marché c’est la liberté des exploiteurs point à la ligne. A l’époque du maccarthysme aux USA la défense du libre marché a engendré une ère de répression et de censure impitoyables.

    Le libre marché s’accommode bien de la dictature et de la répression pour défendre les intérêts des capitalistes.

    Quant à moi je trouve infiniment plus triste le sort des habitants des bidonvilles en Amérique Latine réprimés constamment par la police et par des escadrons de la mort, comme en Haïti, pour assurer la défense du libre marché!

  16. ….Le titre du texte de More, en passant, est l’UTOPIE…arnold

    C’est ça qu’on dit, Utopie-Démocratique…

  17. @Arnorld S.

     » ce pauvre homme s’affirme comme un communiste et catholique, il ne sait même pas que c’est une contradiction logique »

    Ne t’en déplaise, le christiannisme possède les mêmes valeurs que le socialisme, mais la différence et que le socialisme essai de les appliquer au niveau politique.

    Tu me diras que le socialisme est dictatorial… peut-être… mais c’est encore plus vrai pour l’Église catholique! La structure de cette église découle directement de la vétuste bureaucratie romaine impériale et se veut extrêmement despotique!

    Arnord, tu es sûrement adepte de la vieille idéologie conservatrice du Vatican. Évolue un peu! La théologie de la libération, tu connais???

  18. @ Arnold

    « Encore une autre de ces phrases vides de sens, qui sont devenues la spécialité de ces pseudo-grands philosophes. »

    Et pourtant, elles sont très pertinentes aujourd’hui, 100 fois plus que les délires successifs d’Arnold le grand philosophe égoïste sans planète de rechange pour globaliser son suicide-collectif capitaliste.

    Faut être complètement déconnecté de la réalité pour nier ces faits, aujourd’hui bien évidents! Complètement déconnecté!

    Mais tout s’explique, puisque l’homme derrière ces propos n’est qu’un de ces néo-cons nécrophiles qui s’accrochent encore à un système d’exploitation des masses laborieuses par une minorité parasitaire inutile et non-élue. Un aspirant du titre bourgeois peut-être? Ou même un bourgeois? Tout s’éclaircirait!

    Je le répète, 10 000 000 de millionnaires sur Terre, ce qui donne un gros 0.15% de la population mondiale! Méchant partage des richesses mon Arnold, allez, continuez de patiner et de dire des stupidités, quelle performance!

    L’imagination d’Arnold dépasse donc son égoïsme crasse!

    Pour quelqu’un qui crache sur les grands philosophes, vous en avez du culot! Avez-vous trouver la prochaine destination de nos futures missions spatiales monsieur Arnold? Avez-vous trouver quelconque planète pour globaliser votre modèle suicidaire et sectaire monsieur Arnold? —->De 5 à 7 planètes « TERRE »! N’oubliez pas!

    « Par exemple, est-ce que cela signifie que ce M. More nie que tout homme possède le droit sur la propriété de sa propre personne?? »

    Rien ne vous appartient, puisque lorsque vous mourrez, vous n’emporterez rien de tout cela.

    Et ne mettez pas des propos dans la bouche de M. More.

    « Est-ce que cela signifie aussi que l’homme ne devrait pas avoir la propriété sur le travail de son corps et l’ouvrage de ses mains et de son cerveau?? »

    S’ils ne veulent pas la partager leur sagesse, comme de bons égoïstes, comme vous dans le fond, ils n’ont qu’à se taire et rester inconnus. Le problème, c’est que vous êtes pris sur une planète avec d’autres singes comme vous, qui veulent tous deux voitures dans leur stationnement, un toit ouvrant, l’air climatisé, etc.. Ça, vous n’y pouvez rien, sinon, cherchez-vous une autre planète (de toute façon, vous en aurez besoin pour globaliser votre modèle suicidaire d’exploitation des masses laborieuses par une minorité parasitaire inutile et non-élue.).

    Vous mettez encore des mots dans la bouche de M. More.

    « More a écrit ce truc en 1516, donc bien avant la grande révolution industrielle anglaise dont un des grands apports à l’humanité aura été la démonstration par l’expérience que la croissance, la concurrence, l’évolution technologique et la prospérité ne sont possibles que dans un pays où un système juridique adéquat encadre et structure la propriété privée. »

    Et aujourd’hui, on sur-produit, on sur-consomme et on sur-pollue. Bravo! Et pour le partage des richesses? Peut-être dans un siècle ou deux, ou peut-être jamais, puisque le but du capitalisme, c’est d’amasser du Ô capital, rien de moins, rien de plus, et ce, même au dépens des masses laborieuses ou de la planète! C’est une secte!

    Un bon slogan capitaliste: «Chacun pour soi!» ou «Écrases ton prochain!».

    « Même plus, on pourrait même montrer que la démocratie, la liberté de presse sont impossibles dans une structure sociale qui n’est pas fondée sur le régime de la propriété privée. »

    Et pourtant, aujourd’hui, nous sommes dans un système PRIVÉ, et les médias de masses ne rapportent que les mensonges proférés par la bourgeoisie. Sinon, comme RCTV, ils participent à des coups d’État, avec l’aide de la C.I.A. et de Reporters Sans Frontières.

    De quoi parlez-vous donc? Êtes-vous toujours aussi incohérent? Cré Arnold!

    Au Venezuela, les médias sont à 97% privés et ouf! On repassera côté crédibilité et impartialité! RCTV et Globovision ont même été jusqu’à participer à un coup d’État, puis à exiger l’assassinat du président démocratiquement élu en ondes! Faut le faire!

    Cré Arnold!

    « Cet intellectuel abstrait du XVIè siècle n’a aussi strictement rien compris à la nature même et au rôle de l’argent. »

    Vous non plus, l’humanité n’y a rien gagné. Point final. On est aujourd’hui dans la plus grande bulle totalitaire de l’histoire de l’humanité. On nage en pleine farce, votre système est bel et bien mort. C’est justement avec NOTRE argent, que les banques PRIVÉES vont se refaire une beauté, après avoir mal gérées leurs affaires.

    Y a décidément quelqu’un ici qui n’a rien compris au système. Tout ce que je vois comme explication, c’est qu’Arnold soit un de ces parasitaires bourgeois ou qu’il aspire à en devenir un. Parasite…égoïste en plus.

    « Mais on peut pardonner à Thomas More son ignorance et son aveuglement, car il a écrit son discours utopique enfantin en 1516. Mais que de telles inepties soient reprises en 2008, donc presque 500 ans après More, et qu’elles soient encore tenues pour crédibles me stupéfait encore plus. »

    Que quelqu’un fasse l’éloge d’un système aujourd’hui mort, ENCORE, un système qui n’a jamais su partager les richesses, un système qui légitime l’exploitation des masses laborieuses par une minorité parasitaire non-élue et totalement inutile, un système qui nécessiterait de 5 à 7 planète Terre de ressources pour se voir globalisé, ça me dépasse aussi! Mais c’est quand ce type se met à vanter son égoïsme qu’on comprend la folie qui l’habite…

    Y a de ces cons sur Terre! Des parasite! Des entraves à l’évolution humaine! Des déviations génétiques! Des vieux fou! Allez vous faire soigner Arnold!

    Ce même débile, défend corps et âme les actes impérialistes et terroristes de ses copains capitalistes (Washington et cie), soit dit en passant. C’est donc, en plus d’être un sale putchiste, un pro-terrorisme!

    « La libre entreprise et la présence d’un système juridique pour protéger la propriété privée sont des conditions nécessaires mais non suffisantes pour l’existence d’une société démocratique et la liberté de presse. »

    P’tit comique! Les lois sont votées par des gouvernements capitalistes, donc en faveur de la bourgeoisie. Où est donc passée l’impartialité, même dans la justice? Dans une autre vie peut-être…

    « C’est toujours amusant de voir un communiste donner des leçons de démocratie à un partisan du libre marché, quant on sait que communisme et dictature sont intimement liés. »

    Pauvre nul, la dictature du prolétariat, c’est la dictature de la majorité, ce que vous appelez ici, DÉMOCRATIE. Non pas la dictature SUR le prolétariat, donc les seuls exemples qui pourraient vous venir à l’esprit très étroit. Apprenez merde… Je commence à me fatiguer de vous le répéter sale ignare.

    Ce n’est pas la première fois que je vous le dis, mais vous en faites fi. Le communisme, c’est la dictature DU prolétariat, non pas le contraire. Cessez donc de mentir aux lecteurs et de dire des bêtises, vous faites un fou de vous, surtout devant les communistes ou ceux et celles qui connaissent ces faits.

    Pauvre type, vous faites plus pitié qu’autre chose… Votre système est mort et vous ne vous en remettez pas. C’est pas facile hein?

    « Quand on regarde la Chine d’aujourd’hui, la Corée du nord, l’Union soviétique de Staline ou Brejnev, le Cuba de Fidel ou le Vénézuela du populiste Chavez (… ce pauvre homme s’affirme comme un communiste et catholique, il ne sait même pas que c’est une contradiction logique), je trouve ça triste à pleurer. Enfin… »

    Vieux débile!

    La Chine est capitaliste et jamais, le prolétariat n’y a exercé SA dictature. Vous mentez ici, encore une fois!

    La République Populaire Démocratique de Corée n’est qu’une monarchie, se prétendant communiste. Vous savez très bien que l’habit ne fait pas le moine. Aucun communiste sérieux ne prend Kim-Jong-Il pour un communiste, encore moins son riche héritier qui prendra bientôt sa place.

    La Corée du Nord est une monarchie pauvre crétin!

    L’Union Soviétique sous Staline, a défait les conseils populaires (soviets), elle n’était donc plus SOVIÉTIQUE! Elle est là, l’incohérence, pauvre plouc!

    Quant à Cuba, c’est du socialisme, non pas du communisme. Et personne, ni même Fidel Castro, n’a prétendu le contraire. Y a que des imbéciles dans votre genre pour en arriver là.

    Les capitalistes ne savent tellement pas quoi dire et faire, étant donné que leur modèle ne fonctionne pas et qu’il est ENCORE mort récemment, qu’ils s’inventent des histoires à dormir debout.

    Revenez-en pauvre nécrophile attardé!

    Ensuite, Chavez a été élu démocratiquement, ne vous en déplaise! Alors respectez donc la démocratie populaire espèce de putchiste hypocrite. Et puisque vous abordez le sujet du Venezuela, tout va de mieux en mieux, à condition que vos copains de droite ne fassent pas d’autre coup d’État!

    Justement, Caracas a déjoué un nouveau coup d’État orchestré par la CIA et un gouverneur de droite, prévu pour Janvier 2009! À deux reprises, Caracas a arrêtés des dizaines de mercenaires colombiens, armées jusqu’aux dents, sur leur territoire.

    Alors même quand les socialistes sont élus démocratiquement, rien à faire, y a de ces parasites, comme Arnold, pour venir renverser le choix du peuple. Bande de crétins putchistes!

    Et soit dit en passant Arnold, plus personne aujourd’hui, n’empêche les religieux de se joindre aux ligues communistes, tant qu’ils gardent leur foi à la maison. Le parti communiste du Québec compte quelques croyants et pratiquants parmi ses membres. Au Venezuela, la population est majoritairement croyante, cela ne les empêche pas de vouloir partager les richesses, plutôt que de les concentrer dans les poches d’une minorité parasitaire, comme votre système sait si bien le faire!

    Pareil à Cuba, y a un tas de croyants et l’Église, là-bas, a participé à la révolution, aux côtés des barbudos.

    Vous êtes complètement déconnecté de la réalité pauvre imbécile, commencez donc par trouver les planètes nécessaires à votre système suicidaire et sectaire, au lieu d’embêter les humains qui veulent cohabiter et ÉVOLUER.

    « Friedman n’a été qu’un consultant en économie parmi tant d’autres pour le Chili de Pinochet. Il n’a jamais coordonné, dirigé ou planifié quoique ce soit de significatif pour la junte chilienne. Ce n’est qu’un fait divers monté en épingle par la presse de gauche. »

    C’est toujours comme ça avec la droite, quand c’est le temps de passer devant le juge, «ce sont des mensonges de la gauche, la droite n’a jamais rien fait de mal!». Bla bla bla…

    Ne vous en déplaise, Friedman a participé à un coup d’État, puis à une dictature. Qu’il assume ses actions, et que les capitalistes assument les actions de leur oracle.

    « De toutes façons, l’économie chilienne est une des plus dynamiques en Amérique du sud, sinon dans le monde. Pas un mauvais résultat… Si au moins les MILLIONS de morts de Staline avaient donné ce résultat… »

    Gros cave, c’est quoi le rapport entre la dictature SUR le prolétariat de Staline le « contre-révolutionnaire tueur de masse » et le socialisme? Épais…

    Ensuite, si je vous lis bien, vous êtes en train de dire que c’est pas si pire que ça, des coups d’État de droite? Putchiste de merde! Je vous souhaite un cancer généralisé.

    Allende a non seulement été élu démocratiquement, mais en plus, il a augmenté son appui à chaque élection! Tous les problèmes qui ont suivis les réformes de Allende étaient de fait, des conspirations de la droite en perte de pouvoir. toute la planète connait aujourd’hui les histoires de sabotage économique, orchestré par Washington et la droite ultra-religieuse du Chili.

    Donc, si je comprends bien, vous supportez également les putchistes du Venezuela qui, en 2002, ont enlevé Chavez, puis installé une dictature en moins de 48 heures?

    Sale putchiste!

    La démocratie fait l’affaire des capitalistes, quand il gagnent des élections, sinon, c’est pas bon et il faut renverser le pouvoir par les armes…

    Cré Arnold! Gros hypocrite!

    @ Internationaliste

    Arnold fait des leçons de démocratie, tout en félicitant les coups d’État contre Allende et contre Chavez. C’est une double-mesure, comme seuls ses amis capitalistes sont capables d’en faire. C’est un sale hypocrite de merde. Un putchiste. Un pro-terrorisme, un tas de merde quoi.

    @ Jimmy

    Désolé Jimmy pour les bêtises envoyées au putchiste Arnold, mais je commence à en avoir marre de ses mensonges et de son fanatisme idéologique sectaire envers un système qui a, pour sûr, concentrées les richesses dans les poches d’une minorité parasitaire non-élue, non-méritante et totalement inutile à l’humanité.

    Ce vieux fou a même été jusqu’à répéter ses mensonges sur le communisme, et Staline, et la Chine, et la RPDC… Tu sais bien Jimmy, que tous les exemples cités par le putchiste Arnold n’ont rien à avoir avec le communisme. Même Arnold le sait, il le fait exprès, c’est de mauvaise foi.

    Alors non, je ne m’excuserai pas auprès d’Arnold, pour les bêtises dont je crois, qu’il en avait le mérite! Pour une fois qu’un parasite mérite quelque chose!

  19. Jimmy, la seule dictature en rapport avec le socialisme, c’est celle du prolétariat, pas les impostures présentées par le putchiste Arnold.

    Et non pas celles auto-déclarées par des «ÉTAT» centralisés! Du communisme, avec un «ÉTAT», c’est tout simplement incohérent. Arnold est de mauvaise foi, puisque ce n’est pas la première fois que je lui dis.

    Là, vous avez besoin d’une relecture urgente, tout le monde, des principes du communisme. Vous en êtes loin, pis pas à peu près!

  20. Arnold, de plus, ne saurait pas me pointer un seul endroit au monde où la dictature s’est faite par le prolétariat, et non pas SUR le prolétariat, par -justement- un «ÉTAT» où les pouvoirs centralisés.

    Et ne lui en déplaise à ce vieil hypocrite putchiste, son système est mort. Les poches de plasma qui remplissent le cadavre de jus sont en fait, NOS POCHES, NOTRE Ô CAPITAL!

    Les bourgeois gagnent encore la bataille en nous refilant la facture de leurs erreurs, et continueront donc, d’exploiter le labeur d’autrui, en toute impunité.

    C’est triste et dommage, mais encore plus triste et dommage quand on sait que leur modèle n’est tout simplement, PAS VIABLE!

    Imaginez un instant que tous les humains, demain, possèdent une voiture, ou deux, et qu’ils aient ensuite, une maison, une piscine creusée, un chauffe-eau, etc..

    Faut être déconnecté rare pour pas voir le mur devant l’humanité, qui suivra ces débiles sectaires, adeptes de l’exploitation du labeur des prolétaires, par une minorité parasitaire bourgeoise, inutile à notre survie.

    Sur ce, bonne fin de fin de semaine, bien méritée pour les prolétaires et les masses laborieuses!

    (Pendant que vous vous remettez de votre longue semaine, les bourgeois, eux, ont du plaisir avec les fruits de votre labeur! Même les riches banquiers de Wall Street ont du plaisir, même s’ils ont mal gérées leurs affaires -lesquelles nous paierons pendant des décennies! )

  21. Gros cave, c’est quoi le rapport entre la dictature SUR le prolétariat de Staline le “contre-révolutionnaire tueur de masse” et le socialisme? Épais…

    Je pense que c’est toi l’épais Sylvain.

    Dans les deux, l’URSS de Staline et le Chili de Pinochet, cas nous avions une dictature violente (de droite ou de gauche, pour moi c’est la même merde). Par contre, ta dictature communiste marxiste stalinienne a causé des MILLIONS de morts et entraîné le pays dans la misère, la dèche et la décrépitude la plus totale. Des meurtres totalement gratuits, en pure perte.

    Par contre quand Pinochet est parti, il a laissé un pays libre, démocratique et prospère.

    Ceci dit, cela n’excuse pas les meurtres de la junte de Pinochet mais ce dernier n’arrive pas à la cheville de tes sanguinaires héros marxistes. De véritables bouchers…

    Tu vas encore me dire que l’URSS de Staline ce n’est pas le communisme. Mais tu joues sur les mots et tu t’embrumes dans tes théories abstraites.

    Avec ton genre de raisonnement et ta logique boîteuse, je pourrais même dire, a contrario, que les USA n’ont rien d’un pays capitaliste et qu’ils sont un pur pays socialiste puisque, compte tenu de leur énorme appareil bureaucratique fédéral, ils engloutissent des milliards et des milliards dans les banques, les hôpitaux…

    Sylvain, le communisme est un bon système, j’en conviens, mais il ne fonctionne bien que sur papier, dans l’abstrait. Tu es un théoricien: prends garde de ne pas prendre tes rêves pour la réalité.

    Ton marxisme n’a jamais réussi à passer le test de la réalité, c’est un échec sur toute la ligne.

    Au moins, ais la décence de reconnaître que le capitalisme a au moins donné Internet… ce qui te permet de te défouler et de me manquer de respect.

  22. Ne t’en déplaise, le christiannisme possède les mêmes valeurs que le socialisme, mais la différence et que le socialisme essai de les appliquer au niveau politique.
    Oui, c’est vrai, il ya des valeurs communes mais dans le marxisme la religion est une partie intégrante de la structure dominante, une alliée des bourgeois et l’opium du peuple. Une société communiste-marxiste doit être une société athée…mais ça Chavez ne s’en est même pas encore rendu compte.

    Encore là, les marxistes-communistes se contredisent car le marxisme n’est rien d’autre qu’une religion, parmi tant d’autres, du salut terrestre.

    Quant à la théologie de la libération, on pourrait en discuter longtemps. Ce mouvement est en voie de disparition, d’ailleurs…comme tout ce qui se fonde sur le concept abstrait et faux de « lutte des classes ».

    Pour ce qui est de l’Église catholique, j’espère qu’elle gardera toujours ses distances par rapport à la société, sinon elle perdra sa pertinence et sa justification. Le problème fondamental de l’homme, qui est celui de comprendre la mort, n’a pas changé d’un iota en 5000 ans.

    J’adore entrer dans une église et entendre du chant grégorien, il n’y a rien de plus beau et de plus paisible.

  23. Je le répète, 10 000 000 de millionnaires sur Terre, ce qui donne un gros 0.15% de la population mondiale! Méchant partage des richesses mon Arnold,

    Sylvain, un partage égal entre tous est une absurdité logique et une impossibilité pratique. Encore un autre faux concept socialiste.

    Tu devrais lire un peu sur les distributions statistiques et la courbe de Gauss…Certains seront toujours plus intelligents, plus rapides et plus forts que d’autres. C’est une Loi de la nature.

    De toutes façons, je donne déjà 60% de mon argent à la Bête gouvernementale pour entretenir les pauvres, les malades, les déshérités ainsi qu’un bon pourcentage de parasites. Je fais plus que ma part.

  24. « Je pense que c’est toi l’épais Sylvain. »

    Moi je le redis, c’est vous l’épais Arnold. Vous devriez relire les principes du communisme au lieu de vous faire passer pour un imbécile aux yeux de toutes et tous.

    « Dans les deux, l’URSS de Staline et le Chili de Pinochet, cas nous avions une dictature violente (de droite ou de gauche, pour moi c’est la même merde). Par contre, ta dictature communiste marxiste stalinienne a causé des MILLIONS de morts et entraîné le pays dans la misère, la dèche et la décrépitude la plus totale. Des meurtres totalement gratuits, en pure perte. »

    Staline de gauche? Et quoi encore? L’ADQ de gauche? Sinon Franco devait être un saint et de gauche aussi?!? Je vais demander à l’OPUS DEI! Ils doivent connaître la VÉRITÉ, eux.

    Staline est le pire contre-révolutionnaire de l’histoire de la gauche, les enfants de 6 ans en France, apprennent cela à la maison, en même temps qu’ils apprennent à marcher. Incapable de situer Staline, faut vraiment être taré rare!

    Quant à moi, Staline était une merde et il a abolit ce qui commençait à ressembler à du communisme, pour installer son pouvoir suprême. Il n’y avait aucun conseil populaire sous Staline, digne de ce nom. Donc aucun soviet, donc aucun « soviétisme ».

    Vous venez de le REdire d’ailleurs… Staline et SA dictature… Où est donc passé la dictature du prolétariat? Oups!

    Avant que je commence à nier les crimes de Staline…., ne comptez pas sur moi pour le défendre. C’était un tueur de masse, un génocidaire et le pire élément contre-révolutionnaire du dernier siècle. Staline a envoyé dans les camps de travail tous les opposants à ses doctrines dictatoriales.

    -DICTATURE ***SUR*** LE PROLÉTARIAT-, on est loin de la DICTATURE ***DU*** PROLÉTARIAT, promise par les principes du communisme de Marx et d’Engels.

    C’est fou ce que vous déformez la réalité pour l’adapter à votre mentalité de singe parlant. Vous pouvez bien bander sur des systèmes morts, d’exploitation du labeur d’autrui.

    Des meurtres, Washington connait ça aussi. Alors arrêtez d’embêter les gens avec vos imbécilités réductrices et vos inepties. Vous ne faites qu’affirmer que Staline était un gros tueur de masse, et alors? Je suis à 100% d’accord avec vous! Mais n’allez pas dire ensuite qu’il était communiste pauvre ignare, vous n’y connaissez visiblement rien du tout.

    Ensuite, pour revenir à la nouvelle capitale des horreurs, des injustices et du terrorisme, qu’avez-vous à dire pour leur défense? Les meurtres du contre-révolutionnaire Staline, c’est écoeurant, mais pas ceux de la capitale du capitalisme, c’est ça? Double-mesure! Hypocrisie totale!

    « Par contre quand Pinochet est parti, il a laissé un pays libre, démocratique et prospère. »

    Je peux en dire autant de Castro à Cuba. C’est indéniable! Les gains sur l’île socialiste, n’ont rien en commun avec ceux des autres pays du tiers-monde. N’importe quel historien confirmera mes dires. Et pourtant, je ne parle pas là de dictature de droite!?!

    Savez-vous combien il y avait d’hôpitaux à Cuba, sous Fulgencio Batista? Et combien de médecins (près de 6000 – aujourd’hui plus de 70 000!)? Etc.? Seriez-vous capable de me dire quel pourcentage de la population était analphabète, faute de moyens d’aller à l’école? Et saviez-vous que les nostalgiques de Batista, en 1961, attaquaient même les enseignants cubains dans jungles reculées?

    N’importe quoi! Laissez un socialiste gouverner sans l’embêter de vos coups d’État, et hop, vous trouverez des succès! Regardez Chavez, vos copains de droite sont encore en train de faire les mêmes attaques belliqueuses qu’autrefois contre son socialisme! Et oui, encore!

    Par exemple, les bourgeois, en possession des moyens de production, ont gonflés les prix des denrées essentielles, comme le lait, de 250%! Ensuite, on voit les médias occidentaux dire que le socialisme ne fonctionne pas. La solution , elle est simple. Et Chavez l’applique à merveille! C’est la nationalisation, donc la saisie des moyens de production et la nationalisation des ressources naturelles, afin que ces dernières servent l’intérêt de la masse, non plus celui d’une minorité parasitaire inutile à l’humanité.

    Pauvre hypocrite Arnold! Si vos amis de droite laissaient tranquilles les pays socialistes, nous n’en serions pas à reconstruire, éternellement, nos économies socialistes! Vous excellez dans le domaine de l’hypocrisie.

    Nommez-moi un seul pays socialiste qui n’a pas subit les attaques de la droite, un seul! Allez-y, patinez Arnold! C’est tout ce que vous savez faire…

    Osez seulement nous dire que Cuba était mieux, en 1958, sous Fulgencio Batista! Osez! Impérialiste!

    « Ceci dit, cela n’excuse pas les meurtres de la junte de Pinochet mais ce dernier n’arrive pas à la cheville de tes sanguinaires héros marxistes. De véritables bouchers… »

    Pauvre imbécile, Staline n’est pas mon héros. Vous en parlez plus que moi d’ailleurs, à croire que c’est peut-être le vôtre.

    -Si je compare Che et Pinochet, je gagne!
    -Si je compare Fidel et Pinochet, je gagne encore!
    -Si je compare Allende et Pinochet, c’est haut la main que je gagne!
    -Si je compare Chavez et Pinochet, je gagne aussi!

    Qui donc, croyez-vous que j’appuie de gauche sur cette Terre? Vous pensez sincèrement que j’ai une quelconque sympathie pour les déchets comme Staline? Vous vous trompez!

    Et si je fais le compte des attaques états-uniennes de ce début de siècle et du dernier, vous perdez la partie. Voulez-vous que je vous sorte la liste de leurs récentes attaques terroristes vis-à-vis des civils? Encore la semaine dernière, Washington tuait 1 fermier et ses fils, et plusieurs autres en Syrie.

    Et que dire du tas de merde qu’a pu soutenir cette même capitale du terrorisme? Charles Taylor au Liberia par exemple…

    Ou Al-Qeada et les talibans? Même Saddam Hussein était leur allié à une époque.

    Ensuite, Staline a commis un tas de crimes, certes, mais il n’y avait rien là, de communiste ou de socialiste. D’ailleurs, vous ne trouverez aucun texte marxiste favorable à ces crimes.

    Aussi, les vietnamiens meurent encore aujourd’hui de l’épandage de l’Agent Orange (Fabriqué par Monsanto), épandu sous les ordres de J.F. Kennedy, un capitaliste!

    Et les armes nucléaires? 2 fois plutôt qu’une! Et on commence à parler d’une éventuelle possibilité que Washington ait encore utilisée l’une de ces armes en Irak en 1991. Qu’y avait-il à Hiroshima et à Nagasaki? Des civils! C’était du terrorisme aussi effrayant que le joug de Staline!

    D’ailleurs, ceux qui avaient le plus peur de Staline, c’étaient les communistes!

    « Tu vas encore me dire que l’URSS de Staline ce n’est pas le communisme. Mais tu joues sur les mots et tu t’embrumes dans tes théories abstraites. »

    Je ne joue pas assez sur les mots justement. Une pomme n’est pas une orange, c’est une pomme. L’habit fait pas le moine et je vais pas croire sur parole tous les clowns qui vont s’auto-proclamer communistes. Vous pourriez par exemple, me faire croire que vous êtes une tarte (peut-être que je vous croirais en fait…), mais si tout prouve que vous n’êtes pas une tarte, mais un être humain qui respire, je me rendrai à l’évidence! Faites-en autant s’il vous plaît et cessez de répandre des mensonges dans un domaine que vous ne connaissez point.

    Staline a détruit les soviets et s’est installé au pouvoir, comme dictature SUR le prolétariat. N’essayez pas ici de réécrire l’histoire, les gens ne sont pas aussi dupes que vous le croyez.

    « Avec ton genre de raisonnement et ta logique boîteuse, je pourrais même dire, a contrario, que les USA n’ont rien d’un pays capitaliste et qu’ils sont un pur pays socialiste puisque, compte tenu de leur énorme appareil bureaucratique fédéral, ils engloutissent des milliards et des milliards dans les banques, les hôpitaux… »

    À vous d’y voir alors… Ne vous en déplaise, Staline n’était point communiste et le communisme n’a jamais existé.

    « Sylvain, le communisme est un bon système, j’en conviens, mais il ne fonctionne bien que sur papier, dans l’abstrait. Tu es un théoricien: prends garde de ne pas prendre tes rêves pour la réalité. »

    Je n’ai jamais dit qu’il serait parfait, j’ai dit qu’il serait mieux que celui-ci présent qui, visiblement, s’efforce de survivre à toutes les tranches de 20 ans. Et quand il survit, c’est avec le jus de bras des prolétaires et des autres contribuables.

    Je ne demande pas non plus, que l’on applique ce qui s’est fait ailleurs, surtout pas. Par exemple, je ne vois aucun intérêt à avoir des chefs d’État comme ce fut le cas pour Cuba. Je ne veux pas d’un Cubec, mais d’un Québec socialiste indépendant.

    Autre chose, si vous en convenez comme vous dites, sur les bons côtés du socialisme, c’est peut-être plutôt parce que dès le début, vous avez surtout refusé de VOUS changer vous-même.
    Dans une révolution, les changements débutent sur soi-même. Seriez-vous prêt pour ce sacrifice? J’en doute…

    « Ton marxisme n’a jamais réussi à passer le test de la réalité, c’est un échec sur toute la ligne. »

    Mon marxisme n’a jamais vu ce monde, sans contrainte des bourgeois et des autres capitalistes. Ce serait réécrire l’histoire que de le prétendre. Je ne connais aucun endroit où le socialisme a existé sans embûche extrême des bourgeois. Aucun endroit où le socialisme a pu s’épanouir sans affronter la bourgeoisie minoritaire et ses moyens violents.

    Même quand ils sont élus démocratiquement, les socialistes finissent par se faire tuer, enlever, ou mettre en prison par des putchistes capitalistes, par les disciples du Ô Capital.

    « Au moins, ais la décence de reconnaître que le capitalisme a au moins donné Internet… ce qui te permet de te défouler et de me manquer de respect. »

    Pour le manque de respect, vous avez commencé, mais c’est vrai que je n’ai pas fait mieux en vous suivant.

    Sinon, Internet est le fruit du génie humain, il aurait donc pu voir le jour sous le socialisme (Surtout quand on met en perspective le fait que nous voulons globaliser la gratuité scolaire, rien de mieux qu’internet!). Si vous voulez commencer ce p’tit jeu, ça ne finira jamais, et on trouvera, en fin de compte, même des avantages à la monarchie. C’est une perte de temps, vous ne pouvez pas attribuer le génie humain à un système d’exploitation, aucun lien n’est perceptible.

    « Une société communiste-marxiste doit être une société athée…mais ça Chavez ne s’en est même pas encore rendu compte. »

    Vous auriez dû lire Lénine sur la religion, ou d’autres même… Vous n’êtes plus d’actualité. Les communistes ont fait la paix avec les croyants et ici, au Québec, il n’est aucunement question de tomber d’exclure les croyants -S’ils peuvent vivre avec leurs contradictions, ainsi soit-il.-. Tant que la foi reste à la maison…

    On peut facilement croire à « Dieu », qu’il existe ou non, tout en voulant partager les richesses. Je n’y vois aucune contradiction.

    « Encore là, les marxistes-communistes se contredisent car le marxisme n’est rien d’autre qu’une religion, parmi tant d’autres, du salut terrestre. »

    Bien au contraire, c’est la foi de pouvoir décentraliser les tâches, les pouvoirs et les devoirs. Rien à avoir avec un mythe ou une légende urbaine.

    Et tout bon marxiste s’en remet aux sciences, donc à ce qui est concret, prouvable scientifiquement.

    Sinon, le capitalisme détrône facilement le communisme de son titre sur la « FOI »! Croire au mérite d’un parasite inutile, non-élu et non-méritant, si c’est pas fanatique ça… En plus de croire au partage des richesses qui n’a jamais eu lieu! Et que dire des planètes de rechange inexistantes?

    Double-mesure…

    « Quant à la théologie de la libération, on pourrait en discuter longtemps. Ce mouvement est en voie de disparition, d’ailleurs…comme tout ce qui se fonde sur le concept abstrait et faux de “lutte des classes”. »

    C’est ça, alors rien n’est en train de se passer en Amérique latine, c’est un autre complot socialiste!?! Wow!

    Arnold n’aime pas la vérité, alors il s’en invente une autre. Ils font ça souvent, les capitalistes.

    « J’adore entrer dans une église et entendre du chant grégorien, il n’y a rien de plus beau et de plus paisible. »

    Il y a la paix, la paix que n’a pas su entretenir l’Église et les capitalistes en soif de profits sur les armements et les ressources naturelles pillées lors des invasions impérialistes (comme en Irak et en Afghanistan).

    « Sylvain, un partage égal entre tous est une absurdité logique et une impossibilité pratique. Encore un autre faux concept socialiste. »

    Je n’ai même pas encore parlé de partage ÉGAL…

    Mais là, avec ces chiffres, vous êtes même loin d’un partage tout court!

    Logiquement, scientifiquement, qui a besoin de 14 maisons avec chez chacune, 14 toilettes? Et tout ça, pendant que gens meurent de faim et de soif.

    Tout ou rien…

    « Tu devrais lire un peu sur les distributions statistiques et la courbe de Gauss…Certains seront toujours plus intelligents, plus rapides et plus forts que d’autres. C’est une Loi de la nature. »

    J’en conviens, mais c’est purement du hasard! alors pourquoi punir les moins nantis en qualité ou talent, s’ils font tout de même leur part dans la société, à leur niveau à eux?

    Ensuite, le système actuel ne représente pas ce que vous dites là. Je peux hériter de mes parents, et cela ne fera pas de moi, un MÉRITANT!?!

    « De toutes façons, je donne déjà 60% de mon argent à la Bête gouvernementale pour entretenir les pauvres, les malades, les déshérités ainsi qu’un bon pourcentage de parasites. Je fais plus que ma part. »

    Parfait pour vous, mais souhaiteriez-vous mettre fin à cette aide indispensable, pour les moins nantis en talent et autre?

  25. J’ai donné une partie de mon pied à la société et à mon bourgeois qui a fait des profits quand même, lors d’un accident grave de travail, où j’aurais facilement pu perdre la vie.

    Entre le gars qui course autours d’une piste de F1 et le fait de ramasser des ordures, j’estime qu’il y en a un des deux qui se mérite plus que l’autre, les fruits de son labeur.

    Sinon, le capitalisme est en constante contradiction.

    Le mot «mérite» a perdu toute sa pertinence ici…

  26. Et très sincèrement Arnold, je souhaite la fin du régime nord-coréen, pour une vraie révolution socialiste. Il est temps que les monarchies prennent leur pieu.

    Pareil pour ce qui se passe en Chine, vous ne pouvez pas nier l’existence de l’État, encore moins de la dictature SUR le prolétariat.

  27. @ArnoldS

    Je connais l’interprétation marxiste de la religion.

    Selon le marxisme, la religion convainc les opprimés de laisser aller les choses dans le monde matériel car ils seront (soi-disant) les premiers au paradis selon la parole biblique.

    Mais il y a des limites à prendre les gens pour des imbéciles devant la paupérisation croissante dans le monde.

    Pour ce qui est de la théologie de la libération, je me demande si elle est tellement en déclin, notamment en Amérique Latine. Un récent reportage semblait dire le contraire et cela ne semblait pas plaire au vatican. Un vent de gauche souffle sur ce continent depuis 10 ans et rien ne semble l’arrêter…

  28. Depuis bien plus que 10 ans Jimmy! Sauf que les années précédentes, les copains d’Arnold massacraient les révolutionnaires! Fais juste penser aux Contras financés par Reagan, ils ont fait des dizaines de milliers de morts, et tout ça, pour remettre en place la dictature de Somosa, une dictature alors âgée de 45 ans!

    C’est qu’il défend, Arnold le grand philosophe meilleurs que les autres…

  29. Et faut être taré rare pour nier le vent de gauche en Amérique latine! En 2009, c’est El Salvador qui va tomber aux mains des socialistes!

    Ne va rester que les pays à la solde des États-Unis, ce ne sera pas très long, car même en Colombie, les communistes ne cessent de faire des gains! La mairie de Bogota a été longtemps sous la tutelle d’un communiste.

    La droite en Amérique, c’est fini! Il ne lui reste que les coups d’État pour redorer son blason! Et ça, Arnold appuie!

  30. …Il ne lui reste que les coups d’État pour redorer son blason! Et ça, Arnold appuie!

    … »Et faut être taré rare pour nier le vent de gauche en Amérique latine! En 2009, c’est El Salvador qui va tomber aux mains des socialistes! »
    ___

    Tiens, tiens…

    La bonne vieille tactique bolchévique: on tente de discréditer son opposant en le déclarant coupable…et même taré ici, non pas par les faits mais par association.

    Ce petit discours manipulateur exemplifie un bonne partie des problèmes de toutes ces idéologies, et j’inclus là-dedans autant les socialistes, les intégristes de tout poil et les imbéciles idéologues conservateurs américains: on va accepter de falsifier la vérité pour discréditer les opposants et faire triompher la « cause ». Enfin, si ça t’amuse… Comme aller dire que Milton Friedman a participé au coup d’état au Chili, c’en est ridicule. Friedman a été consultant pour le Chili, mais aussi pour la Chine, l’URSS et bien d’autres pays. C’est d’ailleurs comme ça qu’il arrivait à maintenir son train de vie…

    Faut être taré point pour être encore socialiste en 2008.

    La population de ces petits pays d’Amérique du sud et centrale est peu éduquée, facilement manipulable et ils peuvent facilement être séduits par les solutions enfantines communistes…. « Redistribuons la richesse et faisons payer les riches »..genre.

    D’ailleurs, dès que la population des grands pays communistes, comme l’Allemagne de l’Est, la Chine ou la Russie, a commencé à s’ouvrir sur le monde et à être plus éduquée, ils ont rapidement compris toutes les déficiences du modèle communiste et l’ont abandonné comme on se débarrasse d’une vieille pelure de banane.

    Et depuis ce temps, ces ex-pays communistes ont pris leur envol, ils prospèrent et s’intègrent à la communauté mondiale.

    Et nous, au Québec, pendant ce temps-là, on baratine et on jacasse sur les CPE, les couches dans les garderies, les gardes-malades à bout de souffle, les enseignantes à bout de souffle, les femmes qui veulent pouvoir allaiter au walmart, les sages-femmes qui ne sont pas aimées par les méchants docteurs, les sacs en plastiques, etc. etc. etc. Et, pendant ce temps, nos dirigeants s’en vont implorer à genoux les autres provinces pour qu’ils nous envoient quelques sous pour payer nos bébelles.

    Vivement qu’une bombe atomique tombe quelque part sur cette province pour réveiller les hobbits qui y vivent…

  31. « Et depuis ce temps, ces ex-pays communistes ont pris leur envol, ils prospèrent et s’intègrent à la communauté mondiale ».

    La classe dirigeante est sans doute prospère mais ce n’est pas le cas de la classe ouvrière qui a perdu tous ses acquis sociaux. Il y a eu une véritable débandade sociale dans ces pays depuis 1991. En Russie par exemple le taux de mortalité a augmenté et l’espérance de vie a diminué.

    L’Allemagne de l’Est a été colonisé par les capitalistes de l’Ouest suite à la réunification et les problèmes sociaux n’ont cessé de croître depuis, à tel point que les mouvements néo-nazis fleurissent dans cette région de l’Allemagne.

    Avant de souhaiter qu’une bombe atomique tombe à quelque part il faudrait peut-être que notre cher Arnold se renseigne un peu.

  32. @ Arnold le putchiste

    « La bonne vieille tactique bolchévique: on tente de discréditer son opposant en le déclarant coupable…et même taré ici, non pas par les faits mais par association. »

    Par association? Pardon? Vous n’avez pas condamné Pinochet, ni le fait qu’il ait été mis au pouvoir par un putch contre un gouvernement qui aurait fonctionné sans le sabotage de la droite, donc de vos copains idéologiques.

    Une tactique Bolchvik? Toute la droite s’amuse à accuser les pacifistes d’être à la solde des talibans parce que ceux-ci condamnent l’invasion de l’Afghanistan…

    Bla bla bla…

    « Ce petit discours manipulateur exemplifie un bonne partie des problèmes de toutes ces idéologies, et j’inclus là-dedans autant les socialistes, les intégristes de tout poil et les imbéciles idéologues conservateurs américains: »

    Je ne manipule personne ici, c’est noir sur blanc, juste en haut… Vous n’avez qu’à défiler vers le haut pour vous apercevoir que VOUS soutenez le coup d’État de Pinochet, que vous ne le condamnez pas en tout cas.

    Et vous jouez aussi avec les faits historiques, puisque tous les dits « échecs » de la gauche dont vous parlez, sont attribuables en fait au sabotage de la droite. Et cela, vous n’en parlez pas, à croire que c’est un autre complot socialiste, comme le réchauffement climatique…

    Alors cessez de pointer les autres en parlant de manipulation quand vous en êtes le roi sur la présentation de l’histoire de la gauche.

    « on va accepter de falsifier la vérité pour discréditer les opposants et faire triompher la “cause”. »

    C’est exactement ce que vous avez fait avec Pinochet pauvre crétin*. Meilleure chance la prochaine fois!

    *Il me traite de manipulateur.

    « Enfin, si ça t’amuse… Comme aller dire que Milton Friedman a participé au coup d’état au Chili, c’en est ridicule. Friedman a été consultant pour le Chili, mais aussi pour la Chine, l’URSS et bien d’autres pays. C’est d’ailleurs comme ça qu’il arrivait à maintenir son train de vie… »

    Sauf que dans les faits, il a coordonnés les économistes sous Pinochet, avec l’aide de la CIA (une organisation terroriste qui organise des coups d’État et des attaques terroristes à l’étranger), alors qu’il savait très bien que ce n’était qu’un dictateur ayant fait un putch. Vous vous portez glorieusement à la défense d’un putchiste, ne vous en déplaise. Assumez les faits historiques, cessez de manipuler le lectorat.

    « Faut être taré point pour être encore socialiste en 2008. »

    Après la chute des bourses -lesquelles vont survivre avec la sueur des prolétaires- , après la défaite du modèle états-unien, il faut être taré rare pour être capitaliste en 2008! Après s’être rendu compte que les ressources nécessaires à la globalisation de votre modèle suicidaire et privilégié envers une minorité qui parasite le labeur d’autrui, soit celui de la majorité, il faut être taré rare, en 2008, pour continuer de prôner cette voie! Plutôt sectaire même!

    En 2008, après s’être rendu compte que le partage des richesses n’a jamais eu lieu, mais que les Cartels existent bel et bien dans le monde capitaliste, il faut être taré rare pour continuer de dire aux pauvres -qui ne font que se multiplier soit dit en passant- que l’on va un de ces 4 leur donner une part de ces richesses!

    En 2008, après toutes les guerres déclenchées par l’empire états-unien, et donc par la suite les millions de morts qui s’en ont suivi, il faut être taré rare pour continuer sur cette voie maladive et fana-tata-tique!

    En 2008, après la totalité des contradictions capitalistes, des non-faits, comme par exemple le soit-disant mérite (…qu’Arnold n’a jamais pu ou su expliquer ici sur le blogue de Jimmy) des bourgeois d’exploiter le labeur d’autrui, celui des prolétaires en l’occurrence, sans que ceux-ci n’aient été élus démocratiquement, il faut être taré rare pour continuer de défendre cette voie qui baigne -dans la bouche d’Arnold- dans le totalitarisme!

    Arnold n’a toujours pas répondu à mes antécédentes questions. Je vais répéter à cet hypocrite putchiste mes questions, et regardez le bien se défiler ou changer de sujet, comme seuls les totalitaires savent le faire.

    À Arnold:

    -Quel mérite ont les bourgeois minoritaires pour exploiter le labeur du prolétariat majoritaire?

    -Comment est-ce que quelqu’un qui hérite du fric d’un proche, peut se vanter d’être le méritant des efforts d’un autre?

    -Comment est-ce que quelqu’un qui gagne à la loterie, peut-il prétendre mériter le fruit du labeur d’autrui?

    -Et finalement, même si le bourgeois a travaillé fort comme certains le disent vainement, en quoi se mérite t-il le fruit du labeur d’une majorité de gens qui peuvent très bien se passer de ses services totalement inutiles?

    Je risque d’attendre fort longtemps avant d’avoir des réponses, comme pour ma question sur SES PLANÈTES DE RECHANGE nécessaires à la globalisation de son modèle néo-suicidaire d’Amérique du Nord.

    En 2008, Arnold n’est qu’un taré, comme ses semblables.

    « La population de ces petits pays d’Amérique du sud et centrale est peu éduquée, facilement manipulable et ils peuvent facilement être séduits par les solutions enfantines communistes…. “Redistribuons la richesse et faisons payer les riches”..genre. »

    Les États-Unis sont considérés, par les spécialistes en politique, comme un adolescent! «Faites ceci, faites cela!» Les états-uniens suivent à la lettre et croient toutes balivernes propagées par les médias de masse « PRIVÉS » qui propagent également de la propagande, tout comme le fait Arnold, sur les pays de gauche.

    Les cubains par exemple, sont bien plus éveillés que les québécois sur la politique ou sur les luttes de classes.

    Au Venezuela, c’est un héritage néo-libéral qui encrassé les cerveaux des vénézuéliens. Car c’est connu, pour la droite, moins l’électorat en connait, mieux c’est! Ils peuvent ainsi, sans trop de perturbation, les richesses la minoritaire bourgeoisie parasitaire que défend aujourd’hui, en 2008, Arnold le grand philosophe.

    La population de ces pays a le droit de décider par elle-même ce qu’elle désire comme modèle, ce n’est surtout pas à Arnold de leur dicter le droit chemin, quand en plus, le chemin d’Arnold mène tout droit au non-partage des richesses, à la concentration de celles-ci dans les poches des bourgeois minoritaires et parasitaires, et qu’en plus, son modèle néo-con mène la une fin tragique de la vie humaine sur Terre.

    Dans le fond, je note qu’Arnold dénigre le droit de choisir à ces sud-américains, parce qu’il n’aime pas leur choix. Or, le putchiste Arnold devra s’en remettre, encore une fois, à un putch puisque la gauche est en voie de tenir toute l’Amérique du sud! Comme déconnecté, en 2008, il sera rare de trouver pire qu’Arnold!

    Le communisme n’a jamais existé, Arnold pose ses commentaires sur des impostures ayant eu lieu à 1000 lieux d’ici, dans une toute autre perspective.

    Le capitalisme, lui, il existe, et il a échoué, non pas parce qu’il a essayé de partager les richesses, mais parce que ce modèle n’a jamais eu d’intention autre, que d’enrichir les riches bourgeois minoritaires et parasitaires, ces mêmes parasites qui exploitent sans raison logique ou scientifique, le labeur du prolétariat majoritaire sur Terre chez l’espèce humaine.

    « D’ailleurs, dès que la population des grands pays communistes, comme l’Allemagne de l’Est, la Chine ou la Russie, a commencé à s’ouvrir sur le monde et à être plus éduquée, ils ont rapidement compris toutes les déficiences du modèle communiste et l’ont abandonné comme on se débarrasse d’une vieille pelure de banane. »

    Vous voyez ce que je disais? Arnold croit encore que l’URSS était communiste, quel taré! La Chine aussi tant qu’à ça! Christ, il l’a nommée la Chine! Taré rare!

    Ces deux exemples sont des dictatures sur le prolétariat, non pas DU prolétariat. L’habit fait pas le moine! Tata!

    Ensuite, l’Allemagne de l’Est désire retourner aux années dites « soviétiques » pauvre taré! Sortez de chez vous! Lisez les journaux!

    Le communisme, c’est l’absence de l’État, et la présence de conseils populaires (soviet). Or, aucun des pays nommés par le TARÉ-2008 n’ont connu ces faits. C’est le monde à l’envers!

    Et je peux en dire autant des pays de l’Amérique du sud, ils se sont enfin débarrassé du capitalisme, comme on se débarrasse d’un président démocratiquement élu (Allende)! Bon débarras! Et le prochain pays de « pas intelligents »* à joindre notre cause, c’est El Salvador! Encore des putchistes qui vont se faire tasser par une masse populaire écrasante! Foutu taré-omniscient!

    *Selon Arnold!

    « Et depuis ce temps, ces ex-pays communistes ont pris leur envol, ils prospèrent et s’intègrent à la communauté mondiale. »

    Oui, oui, c’est ça! La Chine est tellement démocratique que j’ai quasiment le goût d’y envoyer mes enfants!

    La Russie n’est tellement pas méchante et laisse tellement parler les journalistes, que j’ai envie d’y partir un blogue anti-Putin! Crétin! Vous êtes pas mal plus taré que je le croyais Arnold… Vous gagnez la palme 2008!

    « Et nous, au Québec, pendant ce temps-là, on baratine et on jacasse sur les CPE, les couches dans les garderies, les gardes-malades à bout de souffle, les enseignantes à bout de souffle, les femmes qui veulent pouvoir allaiter au walmart, les sages-femmes qui ne sont pas aimées par les méchants docteurs, les sacs en plastiques, etc. etc. etc. Et, pendant ce temps, nos dirigeants s’en vont implorer à genoux les autres provinces pour qu’ils nous envoient quelques sous pour payer nos bébelles. »

    C’est quoi le rapport avec le sujet? Vous avez pas trouver d’autre stupidité à dire? Pourtant, je suis certain que si vous vous forcez un peu, vous trouverez quelque chose!

    Vivement les syndicats dans les garderies! Tiens Charest l’anti-constitutionnel!

    « Vivement qu’une bombe atomique tombe quelque part sur cette province pour réveiller les hobbits qui y vivent… »

    Vivement qu’Arnold mange du cyanure pour déjeuner!

    Au lectorat de Jimmy,

    j’espère que vous notez qu’Arnold n’a d’estime que pour ceux et celles qui votent en faveur de l’exploitation des masses par une minorité parasitaire bourgeoise.

    Si les gens votent autre chose que ce qu’Arnold veut, ce sont des idiots, comme toute l’Amérique du sud, semble t-il dire…

  33. Aussi, je ferai noter au lectorat qu’Arnold persiste à dire que l’URSS était communiste, alors que tous les faits prouvent qu’elle ne l’était pas.

    Ensuite, que ce soit en Chine, ou en Russie, il est clair qu’Arnold ne s’est pas renseigné, puisque des oligarchies contrôlent aujourd’hui, en 2008, ces pays.

    Les têtes dirigeantes de la Fédération de Russie sont par exemple, tous des anciens du KGB, aujourd’hui nommé FSB. Putin en était d’ailleurs le directeur pendant quelques années.

    Arnold dit n’importe quoi et comme toujours, il ne répond pas à mes questions.

    J’attends toujours les noms des planètes nécessaires -réchauffement climatique ou pas- afin de globaliser le modèle nord-américain.

    Aussi, il n’a jamais su, ou pu, défendre le modèle qui porte dans son coeur. Il est incapable d’expliquer l’exploitation des masses prolétaires par la bourgeoisie minoritaire non-élue, non-méritantes et totalement inutile à l’humanité.

    Aussi, Arnold fait de la projection quand il parle des sud-américains et de leur incapacité à réfléchir sur les instances de gauche.

    Arnold est d’abord incapable d’identifier le socialisme ou le communisme, alors je vois mal comment il peut se permettre de critiquer ce qui se passe en Amérique latine.

  34. Là, j’en ai marre qu’Arnold persiste sur la Chine et la Russie. C’est un ignare!

  35. En tout cas, comme je disais, et Arnold le prouve, il patine très bien le philosophe Arnold! Il a répété, mot pour mot, les mêmes stupidités sur la Russie et la Chine, malgré les faits qui le contredisent.

    C’est tout dire la lucidité de cet énergumène anti-communiste primaire et égoïste à souhait.

  36. Et je ne l’invente pas, il vénère un système d’exploitation entre humains qui, visiblement, est encore décédé! C’est tout simplement, de la nécrophilie, ou du fanatisme!

  37. Par association? Pardon? Vous n’avez pas condamné Pinochet
    _______________

    Faux. J’ai condamné Pinochet en le mettant dans le même panier que Staline. La seule différence c’est que Staline a tué des millions de d’innocents et Pinochet, des milliers.

    C’est comme comparer un cancer très aggressif avec un cancer plus indolent: dans les deux cas, on préférerait s’en passer. Un cancer c’est un cancer et un dictateur c’est un dictateur.

  38. J’espère que vous notez qu’Arnold n’a d’estime que pour ceux et celles qui votent en faveur de l’exploitation des masses par une minorité parasitaire bourgeoise.

    ___________

    Pas du tout. J’ai beaucoup d’estime pour Jimmy, toi et internationaliste. Vous êtes logiques avec vous-mêmes.

    « L’exploitation des masses… »Seigneur…

  39. Aussi, il n’a jamais su, ou pu, défendre le modèle qui porte dans son coeur.

    _________________

    Il est là ton point faible Sylvain: Je n’ai pas de modèle global de type communisme/capitalisme, etc.

    Même plus, il ne peut tout simplement pas y avoir de modèle global pour l’évolution de nos sociétés. C’est une impossiblité logique. Nous vivons dans un système complexe et chaotique – toute prévision est impossible. Tout au plus, nous pouvons l’encadrer par nos valeurs personnelles et collectives, comme le principe de liberté.

    Donc, en pratique, je suis un libéral plutôt classique, Pas trop de gouvernement, mais un peu de gouvernement quand même. Si la situation change, je vais m’adapter et trouver la meilleure solution possible pour le bien-être du maximum de personnes.

  40. Là, j’en ai marre qu’Arnold persiste sur la Chine et la Russie. C’est un ignare

    _____________

    Je connais la littérature historique. Différentes interprétations sont possibles. Tu es un Trotskyste, c’est pour cela que tu nies le fait que l’URSS était communiste.

    En fait, si tu continues à nier que l’URSS était communiste, je vais aussi nier que les USA sont capitalistes.

  41. @ Arnold le révisionniste historique, malgré ses connaissance de la littérature historique!

    « Faux. J’ai condamné Pinochet en le mettant dans le même panier que Staline. La seule différence c’est que Staline a tué des millions de d’innocents et Pinochet, des milliers. »

    Euh, ok. Sauf que Staline est autant de droite que Pinochet. Staline était staliniste, pas socialiste, encore moins communiste.

    Moi aussi, j’ai lu. Et le communisme, ce n’est pas ce que Staline a appliqué, ne vous en déplaise.

    « C’est comme comparer un cancer très aggressif avec un cancer plus indolent: dans les deux cas, on préférerait s’en passer. Un cancer c’est un cancer et un dictateur c’est un dictateur. »

    Entièrement d’accord! Même que je vous appuie sur cette affirmation! Vous n’avez jamais si bien défini les faits historiques! Il était temps!

    Sauf que la dictature D’UN SEUL HOMME sur le prolétariat nous éloigne de la dictature de CE PROLÉTARIAT! Oups!

    « Pas du tout. J’ai beaucoup d’estime pour Jimmy, toi et internationaliste. Vous êtes logiques avec vous-mêmes.

    “L’exploitation des masses…”Seigneur… »

    Mais vous défendez celle-ci, vis-à-vis le partage des richesses.

    Je n’ai pas dit, pour ma part, que le partage des richesses serait facile. Tout au contraire, parce que la bourgeoisie tient à ses avantages, à ses privilèges qui, au dépens de la majorité humaine, les encourage à manipuler l’information, ou à exploiter le labeur d’autrui. Tout simplement de l’opportunisme…

    Un fils de riche, selon le capitalisme, peut être aussi méritant que le forçat du patelin. Or, vous savez très bien que cela est d’une fausseté des plus abyssales.

    Essayez d’être conséquent avec ce que vous me dites ci-haut et cessez donc de rire de notre gueule parce que l’on croit à un meilleurs monde que celui-ci.

    « – toute prévision est impossible. »

    Ici, je suis entièrement d’accord, mais suivant ce jugement, je me retrouve avec moi-même, dans mon salon, et je me fiche de tout. Est-ce mieux?

    Je n’ai jamais dit que demain, le socialisme serait à notre porte, etc.. Je n’y crois pas, vis-à-vis les autres problèmes de l’humanité, dont par exemple, le réchauffement climatique ou pire encore, la possibilité que les hommes ne soient plus aptes à se reproduire. Et c’est malheureusement une réalité!

    Hier, en pitonnant, je tombe sur (TFO). Un reportage qui rapporte une étude scientifique troublante. Les hommes, depuis 20 ans, ont réduit leur capacité de produire des spermatozoïdes de bonne qualité de 50%!!! Comment??? Avec le plastique qui nous entoure! Tout ce qui est en plastique a joué un rôle, du téléphone à la poubelle, même au siège de toilette sur lequel on fait nos besoins!

    Je ne prétend pas détenir LA solution Arnold, mais le capitalisme en est certes distant! Aucun doute là-dessus!

    Comment, un système permettant l’exploitation du labeur d’autrui, peut-il servir d’exemple à l’humanité? C’est pitoyable et digne des plus cromagnesques épisodes terriens.

    « Tout au plus, nous pouvons l’encadrer par nos valeurs personnelles et collectives, comme le principe de liberté. »

    C’est exactement ce que je fais avec le socialisme Arnold! J’espère pouvoir mettre l’humanité sur une même planète, laquelle est notre seule chance de survie soit dit en passant.

    Outre mes projets socialistes, je suis très pessimiste envers l’avenir des humains, je ne m’en cache pas, au contraire.

    Peut-être même que comme vous, je ne crois pas à grand chose. Mais tant qu’à être pris sur le même cailloux que vous et mes autres semblables, pourquoi ne pas prôner un modèle de partage et de justice?

    Si tout le monde s’y met, c’est d’autant plus possible que si l’on s’obstine sur le fait que ce soit possible ou non.

    « Si la situation change, je vais m’adapter et trouver la meilleure solution possible pour le bien-être du maximum de personnes. »

    Mais vous savez qu’en ce moment, le « bien-être » touche de moins en moins de personnes.

    Alors pourquoi prôner cette voix libérale, qui tente à concentrer les richesses dans les poches d’une minorité parasitaire?

    Ne croyez-vous pas (Et vous le croyez, vous l’avez dit plus haut d’ailleurs) que le socialisme soit un modèle viable et juste, avec de bonnes intentions?

    Qu’avez-vous à perdre? Vous êtes pris sur le même cailloux que moi, et Jimmy, et les autres… Pourquoi ne pas oeuvrer pour le mieux, même si c’est en vain?

    J’aimerais pouvoir vous compter parmi mes camarades, amis je sens que vous refusez de faire certains sacrifices.

    « Je connais la littérature historique. Différentes interprétations sont possibles. Tu es un Trotskyste, c’est pour cela que tu nies le fait que l’URSS était communiste.

    En fait, si tu continues à nier que l’URSS était communiste, je vais aussi nier que les USA sont capitalistes. »

    Comme vous voulez Arnold, sauf que le communisme, c’est ce que Marx a écrit avec Engels. Et l’U.R.S.S. ne reflète en rien les principes du communisme. J’en ai même une copie devant moi, que j’ai lu aujourd’hui, avec « L’histoire m’acquittera » de Fidel Castro, et rien de ce qui s’est passé en U.R.S.S., sous Staline, n’y ressemble.

    À savoir si le communisme existera, je ne le sais pas, je serai sans doute mort bien avant ses débuts en tout cas.

    Mais dois-je oeuvrer afin que toutes et tous se souviennent de moi, comme un plutocrate? Comme un opportuniste? Comme un menteur?

    Non. Je crois au socialisme, sans pour autant croire à son avènement.

    Laissez-moi rêver bon sang!

    Presque tout est laid sous le capitalisme. Ne puis-je pas tenter de changer les choses pour un monde meilleurs?

    Désolé pour les insultes, mais je déteste qu’on m’insulte sur mes convictions. Je ne fais que rendre la pareille, enfin… Je ne devrais pas
    , mais jamais je ne me suis prétendu parfait aux yeux des lecteurs, ni sur notre blogue, ni sur celui de Jimmy.

    Sur ce, j’espère avoir de plus cordiaux entretiens avec vous Arnold, je tâcherai de rester poli, si vous en faites autant.

    Ce genre de débat serait plus facile en personne.

    Sylvain Guillemette

    Parti communiste du Québec

  42. @Sylvain et Arnold

    Merci pour cet échange de point de vues et certains éclaircissements historiques sur le socialisme vs le communisme en regard du capitalisme.

    Échanges corsés certes, mais on ne poura vous accuser de langue de bois.

    Seulement de partisanerie. Ce qui est très bien. Les mous et biens-pensant beiges de notre temps ne font avancer que le statut-quo.

    Je suis fils d’ouvrier défavorisé, et j’ai fais carrière en finance internationale. J’ai jamais eu le temps de m’attarder aux systèmes politiques de ce monde, encore moins de perçevoir les innégalités actuelles des citoyens.

    Mais les mensonges grossiers des évènements de 2001 m’ont fait réfléchir et ont contribué dernièrement à m’informer studieusement sur internet. Depuis 2 ans je ne m’informe plus que sur les médias alternatifs du web et je ne lis plus aucun journal papier.

    Plus je lis, plus je vois la propagande mafieuse de certains commentaires, plus je m’approche de l’extrême gauche.

    Malgré la vindicte de vos propos, je suis réconforté par l’énergie que vous avez M. Guillemette. De grâce conserver la fouge et la saine colère qui vous habite.

    Je signe ce blog dans mes préférés à cause de cet échange fructueux. Je vais, de plus, mieux dormir en sachant que l’intelligence existe encore.

    M, Arnold je vous encourage à continuer aussi, vous apportez des arguments qui dévisage le système éthique actuel qui gouverne le capitalisme. C’est à dire; La Cupidité devenue Vertu, je dirais même, Vertu Capitale.

    Bonne soirée.

  43. Merci Denis. G, ce commentaire est encourageant!

    http://reactionismwatch.wordpress.com/
    Reactionism Watch

    Si les échanges démocratiques non-censurées vous animent et vous encouragent à vous informer, vous êtes le bienvenue sur notre blogue et jamais vous ne serez censuré.

    Aussi, j’aimerais vous faire noter que les marxistes ont besoin de comptables, de professionnels des chiffres, cela manque parfois au sérieux de nos projets.

    Merci d’être passé soit dit en passant…

    Sylvain Guillemette

    Parti communiste du Québec

    Québec-solidaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s