La mauvaise foi de Nathalie Elgrably

La reine de la démagogie néolibérale au Québec remet ça dans sa dernière chronique du 4 septembre 2008 (L’inspecteur inspecté) dans le Journal de Montréal. Elle se surpasse une fois de plus en contradictions et en incohérences.

Selon cette prétendue sainte oracle de l’économie de marché, l’État est le seul responsable des cas de listériose. Elle accuse au passage l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) pour l’inefficacité de son travail.

Mais, ce qu’elle ne dit pas, c’est que les conservateurs, ses comparses, ont usé de laxisme dans la réglementation de l’industrie alimentaire depuis leur arrivée au pouvoir. C’est ce que témoigne le Globe and Mail : « Le quotidien (…) rapportait mercredi que, selon un document dont il a obtenu copie, l’Agence canadienne d’inspection des aliments aurait déjà commencé à laisser l’industrie procéder elle-même aux contrôles de qualité … »

Le gouvernement conservateur de Stephen Harper a fait aveuglement confiance aux industries alimentaires en matière d’hygiène en conformité avec ses préceptes de déréglementation, mais les faits démontrent que le relâchement d’un contrôle public entraine inévitablement des coûts mortels pour l’ensemble de la société. Ne soyons pas dupes. Les cas de listériose ne se rapportent pas seulement aux produits Maple Leaf, mais à un ensemble de produits provenant de sources diverses. En somme, les entreprises de production de denrées ont coupé les coins ronds en surveillance bactériologique en l’absence d’un encadrement étatique afin d’arrondir encore plus leurs profits.

En conséquence,  ces faits ont été complètement oblitérés par cette « haute » idéologue de droite. Elle propose ainsi une solution vide de sens afin de soutenir les propagandistes de droite acoquinés avec le monde des affaires assoiffé d’une réduction de la taille de l’État : abolir l’ACIA,  même si cela entraîne encore plus de décès en rapport aux intoxications alimentaires! Le privé sait tellement mieux agir de manière responsable. Laissons les businessmen faire encore plus de profits et ne s’occupons pas de la santé publique! Quelques centaines de morts n’ont que peu d’importance face aux bénéfices des entreprises!

Quand le comprendrons-nous enfin? Les activités des entreprises privées vont à l’encontre de l’intérêt collectif, particulièrement en ce qui a trait à l’alimentation constituant un service essentiel. Les affairistes ne recherchent que le profit, quitte à sabrer dans les dépenses de contrôle de qualité.

Et cette petite démagogue ne s’arrête pas là. Tant qu’à frapper sur les institutions gouvernementales, elle y va gaiement. Madame Elgrably avait sûrement quelques paragraphes à remplir pour sa chronique, donc elle les a comblés avec les inepties habituelles qu’on lui connaît. Elle s’attaque alors à la qualité de l’eau provenant des aqueducs publics. Pourtant, plusieurs experts stipulent que l’eau traitée par les municipalités est généralement de bonne qualité, même supérieure à celle embouteillée.

Par ailleurs, madame Elgrably cite en exemple le scandale de Walkerton pour étayer sa thèse de l’incompétence de l’État en matière de distribution d’eau! Cette dame doit vivre sur une autre planète ou être complètement malhonnête intellectuellement pour mettre en avant ce cas. Tout le monde sait que la cause de cette tragédie ayant entrainé plusieurs morts par une infection à la bactérie E. coli a été les coupures dans l’hygiène publique d’un ancien gouvernement conservateur ontarien affilié à sa propre idéologie! Bonjour la contradiction!

Peu importe les agissements des gouvernements conservateurs qui sabrent dans l’État et mettent en péril la vie de nos concitoyens, cela est sans considération pour madame Elgrably.

Comme toujours, elle idolâtre le secteur privé au lieu de se questionner sur ses propos purement délirants et son argumentaire dénué de toute logique.

Pire encore. Elle blâme insidieusement l’institution gouvernementale dans le dossier de la listériose ou dans celui de Walkerton après que la « gang » conservatrice et néolibérale dont elle fait partie ait tout fait depuis sa prise du pouvoir pour miner la confiance des citoyens envers les services publics par des politiques de déréglementation. Du grand art et une preuve de mauvaise foi : mettre les fautes des conservateurs sur le dos des institutions au lieu d’admettre leurs torts par leurs agissements.

Ce n’est pas l’État qu’Elgrably devrait dénigrer, mais ses petits amis conservateurs, pour leurs gestions déficientes des affaires publics, notamment en alimentation.

Voir aussi: Les contre-vérités environnementales de Nathalie Elgrably,  L’inconsistance de Nathalie Elgrably,  La petite démagogue

36 réflexions sur “La mauvaise foi de Nathalie Elgrably

  1. Je suis parfaitement d’accord avec tout le contenu de ton article, Jimmy.

    Mais, selon moi, le véritable problème ne réside pas tant dans le fait que cette « dame » dise à peu près n’importe quoi, non ! Il réside dans le fait qu’il y a des personnes assez stupides pour la croire ; et ils sont légion…hélas !

  2. louisphilippelafontaine

    Et moi qui croyait que le Journal de Montréal l’avait virée! Quelle déception. Cette dame est une folle, purement et simplement.

  3. Heureusement, j’ajouterais que sa propagande est tellement tissée de fils blancs que ça ne convaincra personne s’intéressant le moindrement à la question.

    Le problème, malheureusement, ce sont les autres, ceux qui suivent plus ou moins ça…

  4. Ping : Les subventions à la culture sont rentables | L'Électron Libre

  5. Internationaliste

    La mauvaise foi de cette pauvre dame atteint des profondeurs abyssales. C’est facile en effet de dénoncer les services publics quand ceux-ci ont subi des coupures sauvages de la part des gouvernements néolibéraux et au service des grandes entreprises, que ce soit ceux les Libéraux, les Conservateurs, les Péquistes et autres du même acabit.

    Je dirais même que Nathalie Elgrably est une mythomane, car elle en est sûrement rendue à croire sa propre désinformation.

    Très bon texte Jimmy.

  6. Blâmer le gouvernement pour une crise de listériose et demander plus de liberté aux compagnies, c’est pas un peu contradictoire? C’est justement pour éviter ces cas que le gouvernement est là comme gardien.

    Qui plus est, Mapple Leaf a pris sur elle la totalité du blâme pour ce problème. Je ne vois pas beaucoup de compagnies qui viendraient dire: « Nous avons commis une faute et nous nous en excusons. Nous allons travailler pour que cela n’arrive plus. » Tant qu’il ne sera pas la norme aux entreprises de reconnaître ses fautes et que ce sera la seule faute du gouvernement pour une épidémie dans des produits qu’elle inspecte, l’idéologie de Mme Elgrably restera une idéologie rêveuse et dangereuse pour la santé et le bien-être de la société.

  7. sylvainguillemette

    Je suis d’accord avec tous les commentaires ci-haut, mais j’ajouterais que je ne vois vraiment pas comment nous pourrions régler le problème, cela en ajoutant un bourgeois minoritaire, parasitaire, non-élu et inutile dans la roue!?! Et ce serait plus coûteux, à moins de sabrer encore dans les conditions des travailleurs ou dans les poches du client.

    C’est une mercenaire, point final. Pute à bourgeois. Excellent texte Jimmy!

    Je m’en vais poser une question ou deux à Jean Charest sur, question de savoir si oui ou non, il appuie Stephen Harper, et le bac de merde qui vient avec.->

    http://reactionismwatch.wordpress.com/
    Reactionism Watch

  8. Salut Jimmy. Excellent billet, probablement ton meilleur. C’est le genre d’argument qu’il faudra utiliser au cours des prochaines semaines pour discréditer le discours néoconservateur-libertarien. Les canadiens et les américains progressistes devront se battre contre cette idéologie lors de leurs campagnes électorales respectives.

    Cette histoire me fait penser aux problèmes de pesticides de l’Île Bizard où le lobby des terrains de golf privés ont tout fait pour empêcher l’interdiction d’utiliser des pesticides même s’il est prouvé qu’ils entraînent le cancer et autres problèmes génitaux.

    Mais comment expliquer que des êtres humains sont prêts à assasiner leurs voisins pour une poignée de dollars? Ce sont des fous, et il faut les dénoncer!

  9. DooM

    Bon, commençons par le gros mensonge de départ de ce texte.

    La réalité est qu’elle dit et prouve que le privé fait foutument une bonne job dans le milieu agroalimentaire pour limiter à de rarissimes cas les problèmes comme la listériose. Jamais elle ne blâme l’État pour la listériose, elle dit plutôt qu’elle ne peut l’empêcher et que dans le fond, sa présence est inutile.

    D’ailleurs, je vais faire ce que tu ne fais pas en donnant le lien vers la chronique de Mme El Grably pour que les gens puissent vérifier ton mensonge.
    http://argent.canoe.com/lca/chroniqueurs/nathalieelgrably/archives/2008/09/20080904-080713.html

    Ensuite, pour ce qui est de Walkerton…
    1) Les différents partis conservateurs ont beau se rapprocher quelques fois des idées de Mme El Grably, elle n’est pas responsable pour leurs décisions. Spécialement quand elles ne vont pas dans le sens de ses idées. C’était le cas pour Walkerton.

    2) Ensuite, les faux rapports sur la qualité de l’eau faits par la commission publique ont pas mal plus créé la crise que le parti conservateur.

    3) C’est le même des gouvernements de couper dans certaines choses en espérant que ça se passe bien pour X raison. Souvent pour mettre l’argent ailleurs, patcher un autre trou. C’est ce qui arrive avec nos routes, on a vu ce que ça a fait avec nos viaducs. C’est aussi ce qui arrive avec notre eau. Les administrations municipales ont délaissé les tuyaux sous-terrain se délabrer, se trouer, etc. pendant des années. Il y a peu de temps, Montréal et Québec perdaient une grande partie de leur eau dans le sous-terrain de la ville à cause des fuites de leurs tuyaux. La population ne voit pas le sous-terrain, ça ne fait donc pas gagner d’élections. Combien de gastros à cause de ça? Combien de morts de personnes de 75 ans et plus (comme la listériose) au cours des années avec ça? Même chose bien sûr pour les hôpitaux.

    4) Pendant ce temps, le privé a intérêt à faire bien sa job. Maple Leaf est en train de perdre énormément d’argent pour son erreur somme toute mineure.

    Alors félicitation pour ton texte merdique, aucunement documenté et en plus mensonger.

  10. « Jamais elle ne blâme l’État pour la listériose »

    Extrait du texte: « ne devrions-nous pas exiger que l’État fasse ses preuves en offrant des services d’une qualité exemplaire? ».

    Bien oui. Tu as raison.

    Je ne donne pas son lien car je ne veux pas faire de la publicité à cette vendue néolibérale.

    « Les différents partis conservateurs ont beau se rapprocher quelques fois des idées de Mme El Grably, elle n’est pas responsable pour leurs décisions. »

    Bien voyons. Elle n’arrête pas de louanger les conservateurs.

    « Spécialement quand elles ne vont pas dans le sens de ses idées. C’était le cas pour Walkerton.  »

    Une chance! Selon elle, tout devrait être privé!!!

    « Les administrations municipales ont délaissé les tuyaux sous-terrain se délabrer, se trouer, etc. pendant des années.  »

    Et on connait les responsables. Le fédéral coupe dans les transferts au provincial qui coupe les municipalités à son tour. PLC, PC c’est pratiquement la même chose.

    Tu peux décrier mes sources, mais tu n’en apportes pas des meilleures toi-même…

    Merci pour ce commentaire merdique.

  11. sylvainguillemette

    @ Doom

    « La réalité est qu’elle dit et prouve que le privé fait foutument une bonne job dans le milieu agroalimentaire pour limiter à de rarissimes cas les problèmes comme la listériose. Jamais elle ne blâme l’État pour la listériose, elle dit plutôt qu’elle ne peut l’empêcher et que dans le fond, sa présence est inutile. »

    Sauf que le privé, ajoute un bourgeois minoritaire et parasitant le labeur d’autrui. Ce dernier est totalement inutile et coûteux pour l’humanité, et de plus, c’est un non-méritant et il n’est pas élu. Je vous vois aller et dénoncer l’inutilité de l’État, mais à quoi sert donc le bourgeois inutile et coûteux, non-élu, minoritaire et parasitaire? Double-mesure!

    « 2) Ensuite, les faux rapports sur la qualité de l’eau faits par la commission publique ont pas mal plus créé la crise que le parti conservateur. »

    Comme si le privé ne donnait jamais de faux compte-rendu, cré Doom!

    « C’est ce qui arrive avec nos routes, on a vu ce que ça a fait avec nos viaducs. C’est aussi ce qui arrive avec notre eau.  »

    L’eau qui sort des usines est excellente. L’eau qui entre à Montréal est très bonne à boire et de meilleure qualité que l’eau en bouteille. Ce sont les tuyaux qui sont à blâmer, et devinez quoi. Montréal a commencé à les changer depuis quelques années déjà, je sais, je les fabriquais chez Hyprescon.

    Encore un faux problème inventé par un conservateur, alors que dans les faits, le public sait très bien s’occuper de ses affaires, autant qu’un bourgeois inutile, coûteux, non-élu, non-méritant, minoritaire et parasitant le labeur du prolétariat. Vous nous proposez donc un beaume à lèvre, pour une fausse plaie ouverte. N’importe quoi, comme le reste de vos camarades… Ça devient redondant.

    Je vais m’attaquer à la question du leadership aujourd’hui, j’en ai marre de vous voir glorifier un gourou. Nous, chez Québec-solidaire et le parti communiste du Québec, nous n’avons plus de chef qui limite notre démocratie, nous avons des portes-parole. Vive la démocratie, non? Ça me fait tellement rire de voir les conservateurs se vanter d’avoir un gourou qui décide à leur place, encore plus de voir les autres partis qui les jalousent! Faut le faire! Harper décide de tout, les autres suivent en vantant le « leadership » de leur CHEF! Puis-je trouver plus primitif parti au Canada, sauf les partis religieux? Ah, c’est vrai! C’est un parti de religieux! Des évangélistes à travers tout le parti, des gens qui croient encore à Adam et Ève, et ça se dit prêt à nous gouverner de façon majoritaire et responsable, ouais, c’est ça!

    « La population ne voit pas le sous-terrain, ça ne fait donc pas gagner d’élections. »

    Excellent! Maintenant que vous affirmez que c’est le sous-terrain, comme je le dis également, à quoi nous servirait un bourgeois de plus dans l’engrenage? À rien. visiblement, à rien du tout! Des coûts de plus, encore…

    « Alors félicitation pour ton texte merdique, aucunement documenté et en plus mensonger. »

    Félicitation pour votre démagogie, les conservateurs et les penseurs de droite excellent dans ce domaine. Venez sur RW, on vous attends! http://reactionismwatch.wordpress.com/
    Reactionism Watch

  12. Serge

    Bonjour monsieur St-Gelais…

    Permettez-moi ces quelques questions, remarques…

    Elle se surpasse une fois de plus en contradictions et en incohérences… (Jimmy St-Gelais)

    Pouvez-vous afficher une liste des contradictions et incohérences de mme Elgrably.
    Juste pour vérifier que cela n’est pas une fraude.

    «l’État est le seul responsable des cas de listériose (Nathalie Elgrably)»(Jimmy St-Gelais)

    Pouvez-vous citer expressément le passage où elle dit ça ? Je n’ai pas trouvé le point dans son texte.

    Mais, ce qu’elle ne dit pas, c’est que les conservateurs, ses comparses…(Jimmy St-Gelais)

    Pouvez-vous citer la preuve que les conservateurs sont ses comparses ?
    Juste pour vérifier que cela n’est pas une autre fraude.

    les faits démontrent que le relâchement d’un contrôle public entraine inévitablement des coûts mortels… (Jimmy St-Gelais)

    En effet. Vous référez sans doute à la santé publique merdique du Québec et à l’hôpital Honoré-Mercier de Saint-Hyacinthe, blâmé par la coroner Catherine Rudel-Tessier pour avoir tué 16 patients à la bactérie C difficile. Elle disait…

    «D’ailleurs, peut être devrions-nous exiger que les hôpitaux divulguent leurs taux de mortalité attribuables à des soins inappropriés ou à la négligence. Qui sait l’ampleur du scandale qui pourrait éclater!» ( C. difficile: le coroner blâme l’hôpital Honoré-mercier – La Presse canadienne
    Édition du mardi 25 septembre 2007

    Pourtant, l’hôpital Honoré-Mercier n’est pas privé, il est public 100% syndiqué. Et il ne fonctionne pas pour produire des profits. Étrange.

    les entreprises de production de denrées ont coupé les coins ronds… en l’absence d’un encadrement étatique… afin d’arrondir encore plus leurs profits. (Jimmy St-Gelais)

    Vous voulez sans doute dire que Meaple Leaf a volontairement omis de démonter complètement et désinfecter ses trancheurs à viande à l’usine, pour baisser ses coûts et donc augmenter ses profits. Ce qui lui coûte maintenant 20 millions en pertes, pour réparer les dégâts. Pourtant, malgré que l’usine fautive soit vérifiée régulièrement par les agents de l’ACIA, personne ne leur a demandé de faire le démontage au complet.
    Étrange, l’encadrement étatique, non ?…

    Elle propose ainsi une solution vide de sens… abolir l’ACIA, même si cela entraîne encore plus de décès en rapport aux intoxications alimentaires!…(Jimmy St-Gelais)

    Vide de sens ?… Ah oui ?…
    Elle propose l’abolition parce que l’ACIA ne vérifie pas 98% de l’alimentation, en ce moment.
    Que proposez-vous en contre partie, monsieur St-Gelais ?…

    Laissons les businessmen faire encore plus de profits et ne s’occupons pas de la santé publique!…(Jimmy St-Gelais)

    Quelle est la relation entre les profits des «businessmen» et la santé publique, monsieur St-Gelais ?

    Il n’y a pas un seul «businessmen» dans les hôpitaux, tous publics, du Québec. Qui sont donc les assassins qui ont tué 16 personnes, à la C difficile, à Honoré-Mercier ?…

    Aussi… Les directeurs de la Société des Alcools du Québec (1,2 milliards) et Loto-Québec (4 milliards) attaquent directement la santé publique, en créant des milliers d’alcooliques et des névrosés des jeux de hasards, chaque année, juste pour produire plus de profits qu’ils remettent au gouvernement du Québec. Pourquoi ne proposez-vous pas leur abolition, pour une question de santé publique ?…

    Les activités des entreprises privées vont à l’encontre de l’intérêt collectif, particulièrement en ce qui a trait à l’alimentation constituant un service essentiel.(Jimmy St-Gelais)

    Si l’activité de l’entreprise privée est de fournir une alimentation, besoin de base essentiel, comment cela va-t-il contre l’intérêt collectif ?…

    Les affairistes ne recherchent que le profit, quitte à sabrer dans les dépenses de contrôle de qualité… (Jimmy St-Gelais)

    En contre partie… Pouvez-vous afficher un exemple de communistes qui ne sabrent pas dans le contrôle de la qualité, dans l’état ou pays de votre choix, pour se remplir les poches ?…

    Et cette petite démagogue ne s’arrête pas là… (Jimmy St-Gelais)

    À la lecture de ce billet, pouvez-vous nous dire pourquoi et comment VOUS n’exprimez pas une démagogie que vous lui attribuez ?…

    plusieurs experts stipulent que l’eau traitée par les municipalités est généralement de bonne qualité, même supérieure à celle embouteillée. (Jimmy St-Gelais)

    Dans ce cas… Pouvez-vous nous expliquer l’origine des 4,500 cas de maladies dues à l’eau et les 90 morts chaque année ?… Rapportés par l’agence canadienne de santé publique.

    Pouvez-vous nous expliquer comment l’eau traitée et distribuée par les municipalités est «même supérieure à celle embouteillée» ? Étant donné que Coca-cola et Pespsi puisent leurs eaux embouteillées dans l’aqueduc des municipalités.

    madame Elgrably cite en exemple le scandale de Walkerton pour étayer sa thèse de l’incompétence de l’État… Cette dame doit vivre sur une autre planète ou être complètement malhonnête intellectuellement (Jimmy St-Gelais)

    Pouvez-vous nous expliquer l’autre planète et la malhonnêteté intellectuelle ?

    Puisque vous appuyez la «thèse de l’incompétence de l’État…», en citant les coupures du gouvernement de l’Ontario, justement. Ou est donc la contradiction ?…

    Comme toujours, elle idolâtre le secteur privé au lieu de se questionner sur ses propos purement délirants et son argumentaire dénué de toute logique…(Jimmy St-Gelais)

    Je suis parfaitement d’accord. Cette phrase démontre sans aucune ambiguïté le diagnostic du transfert à l’autre, causé par un état de paranoïa intraité depuis un an.

    Pour mieux voir… Il suffit de relire la phrase en remplaçant «elle idolâtre le secteur privé» par «j’idolâtre le secteur public», pour appuyer vos propos délirants. En fait, vos propos ne sont pas délirants monsieur St-Gelais, ils sont plutôt à première vue hystériques, plus précisément.

    Par contre, vos propos ne sont pas dénués de toute logique. Puisqu’ils sont fondés dans un état de névrose obsessionnelle diagnostiqué, que vous exprimez dans vos textes envers mme Elgrably, depuis un an. Il suffit de faire la liste des qualificatifs que vous employez, à son égard.

    Du grand art et une preuve de mauvaise foi : mettre les fautes des conservateurs sur le dos des institutions au lieu d’admettre leurs torts par leurs agissements.(Jimmy St-Gelais)

    Curieusement… Vous démontrez une grande habileté dans l’art de confondre les lecteurs, puisque vous mélangez les conservateurs fédés et l’alimentation avec les conservateurs de l’Ontario dans le cas de l’eau contaminée à Walkerton. Sans dire qu’à ce moment là il y avait un gouvernement libéral à Ottawa, bien sûr.

    Mais surtout, vous ignorez le fait que les conservateurs fédés n’aient été au gouvernement que 31 mois. Comparé aux libéraux fédés dont les politiques ont affecté le fonctionnement de l’ACIA pendant quoi, 30 ans. Étrange.

    En terminant… N’oubliez pas de donner une chance égale de réplique à Mme Elgrably et son employeur l’Institut Fraser, en faisant parvenir au deux une copie de votre billet.

    L’année dernière, à un billet de la sorte, vous avez qualifié mes propos de «psy de bottine» et de «spam». Où en sommes-nous cette fois ? Quelle est l’insulte de la semaine ?…

    Au plaisir…
    sp

  13. Internationaliste

    Les gouvernements néolibéraux, que ce soit les Libéraux ou les Conservateurs, ont coupé drastiquement dans le budget de l’ACIA, ce qui explique les lacunes profondes dans l’inspection alimentaire. C’est facile après ça pour une Elgrably de blâmer cette agence étatique!

    Pour ce qui est de la santé publique, encore une fois les coupures draconiennes effectuées par les gouvernements liés aux grandes entreprises ont crée de graves problèmes dans les hôpitaux.

  14. @Serge

    « En terminant… N’oubliez pas de donner une chance égale de réplique à Mme Elgrably et son employeur l’Institut Fraser, en faisant parvenir au deux une copie de votre billet. »

    C’est fait depuis le début, comme pour tous mes autres billets. Je n’attends que ça, une réplique!

    « L’année dernière, à un billet de la sorte, vous avez qualifié mes propos de «psy de bottine» et de «spam». Où en sommes-nous cette fois ? Quelle est l’insulte de la semaine ?… »

    Je ne sais pas de quoi tu parles. Tu dois encore me confondre avec un autre.

    Comique que tu me pointes sur des insultes que je t’aurais faites quand toi même tu m’insultes en émettant des doutes sur ma santé mentale.

    Bon, Serge, évite de revenir sur mon blogue. Des gens comme toi on en veut pas ici…

  15. DooM

    « Extrait du texte: “ne devrions-nous pas exiger que l’État fasse ses preuves en offrant des services d’une qualité exemplaire?”.

    Bien oui. Tu as raison. »

    J’ai en effet raison, tu mentais. Je ne sais pas ce que tu pensais prouver par ta citation qui ne dit aucunement ce que tu prétends.

    Je ne donne pas son lien car je ne veux pas faire de la publicité à cette vendue néolibérale.

    On appelle ça de l’honnêteté intellectuelle. Je commence à comprendre rapidement que ce n’est pas important pour toi. Tu demandes la censure des idées contraires à toi, tu insultes gratuitement les personnes qui les ont, tu mens sur ce qu’ils disent.

    C’est pas beau ton affaire.

    Et on connait les responsables. Le fédéral coupe dans les transferts au provincial qui coupe les municipalités à son tour. PLC, PC c’est pratiquement la même chose.

    Et au final, on ajoute l’ignorance. Btw, le non entretien du réseau d’aqueducs dans la majorité des villes du Québec (oui certaines comme Québec et Montréal font présentement des changements… Plusieurs années en retard), c’est des décennies de laisser-aller. Alors tes coupures du fédéral…

  16. @Doom

    Je cite la date et le titre de la chronique. C’est suffisant.

    Les premières coupures fédérales ont eu lieu dans les années 80 sous Mulroney. Ca fait bien deux décennies ça.

    Pense ce que tu veux. Certains ont bien compris mon message.

  17. Internationaliste

    Et bien sûr les Libéraux ont poursuivi dans la même voie que les Conservateurs en intensifiant les compressions dans les programmes sociaux et ont pavé la route à Stephen Harper.

    En passant Jimmy les premières coupures ont eu lieu lors du dernier mandat de Pierre Trudeau. Elles n’avaient pas l’ampleur de celles de Mulroney et Chrétien, mais il y en a eu quand même.

  18. DooM

    Heille vous parlez de coupures au fédéral, mais vous oubliez bien sûr de dire que ce pallier était dans le rouge comme c’était pas possible (quand on a fait des vraies coupures, soit sous Chrétien) et qu’il se mettait gravement dans le rouge avec Trudeau et Mulroney.

    J’imagine qu’il aurait fallu continuer ainsi.

    Coudonc, est ce que c’est un blogue de communistes ici?

  19. Je dois avouer que je suis content d’avoir l’article de journal ^^. Moi aussi, je trouve que c’est bien de citer ses sources. Ça permet aux gens de la consulter et de se faire une opinion. Je pense pas trop que ton article ait fait quelconque publicité à Nathalie, Jimmy.

    Ce que je trouve étrange, et vous me direz ce que vous en pensez, c’est que l’article commence en expliquant que les contrôles de qualité des aliments sont adéquats, car pour une industrie si influente (300,000 emplois), on a vraiment peu de cas de contamination de nourriture humaine. Mais selon l’article, l’agence d’inspection des aliments n’a rien à voir avec cela; ce fait d’armes, c’est à cause du privé. Deux paragraphes plus tard, elle vient démolir le public en les traitant d’inefficaces, même si quelques temps plus tôt elle félicite le travail de sanitation des aliments.

    Devant le peu de cas que l’on a eus, moi je trouve que public et privé font leur job de façon irréprochable. 2% des aliments contrôlés, on dirait que c’est ce que ça semble prendre (je ne m’avance pas loin en disant que la viande est plus contrôlée que les pommes). D’avoir une certaine présence gouvernementale dans le contrôle des aliments, ça me rassure sur ce que je mange.

  20. @Manx

    Les lecteurs n’ont qu’à tapé dans google pour trouver la chronique. Un jeu d’enfant. C’est tout.

    C’est bien Elgrably ça. Commencer un texte de façon modéré, se contredire en court de route et taper sur les pouvoirs publics pour finir.

  21. Internationaliste

    Les coupures se sont fait sur le dos des travailleurs et du peuple en général alors que les riches ont continué à s’enrichir.

    L’anticommunisme primaire de Doom me fait bien rire. A t-on affaire à un militant d’extrême-droite?

  22. sylvainguillemette

    @ Doom

    « J’imagine qu’il aurait fallu continuer ainsi.

    Coudonc, est ce que c’est un blogue de communistes ici? »

    Qu’est-ce que vous avez contre le communisme? Qu’est-ce que vous connaissez du communisme? Êtes-vous l’un de ces tarés, qui pensez encore en 2008, que Kim-Jong-Il est un communiste? Êtes-vous ce genre d’imbécile qui croient encore que Staline était communiste? Et Cuba? C’est communiste ou socialiste?

    Seriez-vous fasciste?

    @ Manx

    « Ce que je trouve étrange, et vous me direz ce que vous en pensez, c’est que l’article commence en expliquant que les contrôles de qualité des aliments sont adéquats, car pour une industrie si influente (300,000 emplois), on a vraiment peu de cas de contamination de nourriture humaine. Mais selon l’article, l’agence d’inspection des aliments n’a rien à voir avec cela; ce fait d’armes, c’est à cause du privé. Deux paragraphes plus tard, elle vient démolir le public en les traitant d’inefficaces, même si quelques temps plus tôt elle félicite le travail de sanitation des aliments. »

    Entièrement d’accord! Elle parle de danger zéro impossible, ensuite, hop, c’est possible si c’est public! Démagogie… On s’y habitue, j’ai hâte de voir ce que Doom connait du communisme, je risque fort bien de voir d’autre démagogie!

    @ Internationaliste

    « L’anticommunisme primaire de Doom me fait bien rire. A t-on affaire à un militant d’extrême-droite? »

    Forcément! il affiche un anticommunisme flagrant, mais je parie qu’il n’en connait rien, et toi?

    Si j’avais ce genre de valeurs, le pari, je mettrais 5$ qu’il n’y connait rien et qu’il sombrera, comme le reste de ses semblables, dans un discours obscurantiste démagogique. Pol-pot et cie, sortiront de terre et viendront vous hanter, j’ai bien hâte de voir cela!

  23. Claude Dubois

    Bande d’imbécile qui croient encore aux communistes, dream dream dream dream Tous les commis de votre genre pensent possèder la science infuse et la solution à tous les problèmes de la planète. Vous êtes pathétiques

  24. C’est toi le pathétique ducon. Tu n’as même pas d’arguments valables, que des insultes!

    Je ne suis pas communiste!!!

    Si tu aimes tellement Elgrabry, tu n’as qu’à te prosterner devant cette fausse idôle.

  25. internationaliste

    C’est drôle de voir ceux qui pensent détenir comme les conservateurs enragés qui font des commentaires sur ce blogue nous accuser de faire la même chose. Ils devraient apprendre à se regarder dans un miroir.

  26. sylvainguillemette

    Claude Dubois n’est qu’un anti-communiste primaire incapable d’argumenter où que ce soit. Je viens de lire tous ses commentaire sur ton blogue Jimmy, rien, quedal, niet! Même pas de quoi endormir les p’tits ciboire…

    Claude Dubois est incapable d’apporter quelconque argument et casse du sucre sur le dos des communistes, qu’il ne reconnaîtrait même pas de toute façon. Faisons le test!

    Hey Dubois!

    -C’est quoi le communisme?
    -C’est quoi un « soviet »?
    -Est-ce qu’il y a un État lorsque le communisme existe?
    -Est-ce que Kim-Jong-Il est communiste?
    -Est-ce que Staline était communiste?
    -Est-ce que le marxisme suit la science, ou s’en invente t-il une, infuse?

    Pour un grand défenseur de la bourgeoisie et des pétrolières, Dubois a du culot de nous accuser de « dire » détenir, l’ô vérité! Crétin!

    Hey Dubois! Avez-vous un blogue? Si oui, censurez-vous vos adversaires, puisqu’ils vous égorgent toujours d’arguments? Sinon, venez sur le nôtre! Aucune chance que je vous censure! http://reactionismwatch.wordpress.com/

    Les imbéciles dans votre genre servent notre cause, vive les imbéciles! Vous êtes en fait, une mascotte qui accepte de jouer le jeu, bénévolement! Qui aurait cru que les capitalistes con-vaincus feraient un jour du bénévolat!? Pauvre zouf! Lèche-Q de bourgeois!

  27. sylvainguillemette

    J’attends toujours le nom des planètes de rechange, nécessaires à la globalisation du modèle nord-américain, mes adversaires tardent à répondre. Et vous Claude Dubois, vous pouvez répondre à cette demande?

    Dubois, défendez-vous la guerre en Irak, et celle d’Afghanistan? Si oui, je n’ai pas besoin de connaître le reste de votre historique, cela me suffit amplement!

  28. sylvainguillemette

    Je vois déjà mon Dubois cracher sur la liberté d’expression à Cuba, omettant de parler de la censure aux États-Unis, dont au congrès des républicains à St-Paul (Où Reporters Sans Frontières était aussi absent!)!

    Sinon, que dire des blogues de droite qui censurent systématiquement leurs adversaires de gauche? Le Grand David Gagnon qui vénère les crimes contre l’humanité états-uniens et israéliens en est un bon exemple! Seriez-vous comme cela, Claude Dubois?

  29. sylvainguillemette

    C’est un imbécile qui croit encore au capitalisme, malgré son échec flagrant de la redistribution des richesses, malgré l’effroyable échec quant à l’environnement et au reste…

    Et pourtant, je mets ici au défi, quiconque, même Claude Dubois, de trouver UNE SEULE utilité à la bourgeoisie en laquelle il croit aveuglément, à moins d’être bourgeois lui-même!

    Allez-y mon Claude Dubois, vous êtes capables, ou incapable, comme le reste de vos camarades capitalistes. Je n’ai jamais eu de réponse, ni sur ce blogue-ci, ni sur notre blogue, ni ailleurs. Et quand je pose la question aux défenseurs, comme Claude Dubois, du capitalisme et des bourgeois, sur leur propre blogue, on me censure systématiquement!

    Bande de crétins!

  30. sylvainguillemette

    Désolé Jimmy, il a fait pété ma coche… Cet imbécile ne tiendrait pas 10 minutes dans un débat public, je le vois déjà marmonner pour défendre les inepties commises par ses copains capitalistes. Je le vois déjà brandir le « droit ultime et légitime » d’utiliser le terrorisme (Washington et Tel-Aviv) pour défendre le capitalisme. Etc..

    Et j’accepte n’importe quand, un débat public avec Claude Dubois, sur le socialisme, sur le communisme, sur le capitalisme et sur l’environnement.

  31. Ping : Les motivations cachées de Nathalie Elgrably « Homo politicus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s