Quel avenir pour l’Humanité?

Nous sommes à la croisée des chemins.

Le capitalisme a apporté des acquis technologiques et des élévations du niveau de vie dans les pays occidentaux et parfois, malheureusement, une paupérisation opposée dans les pays sous-développés.

Néanmoins, à longue échéance, pouvons-nous réellement croire que ce système socio-économique soit une voie d’avenir pour la race humaine?

Des évaluations le soutiennent : il faudrait au moins l’équivalent de quatre planètes terre pour assouvir la soif de consommation de toute la planète si elle adoptait le mode de vie « canadien » et au moins six pour celui des américains.

Le rapide développement économique de l’Inde et surtout de la Chine créé une pression immense sur les ressources terrestres et pourrait mener à une dilapidation accélérée des minerais, des terres arables, des forêts, de l’air respirable, de l’eau potable et des sources d’énergies sur l’ensemble du globe.

Pendant qu’on élève en credo le modèle occidental de consommation, on oublie que notre monde est limité, tout autant en espaces qu’en richesses.

Notre consommation abusive n’exploite pas seulement à l’extrême les trésors de la planète, mais pollue aussi notre milieu de vie qui est devenu une véritable poubelle de déchets toxiques.

Il ne faut pas perpétuer un système qui pousse à ses limites la viabilité de notre planète, mais, au contraire, nous devrions envisager d’autres options plus respectueuses envers elle permettant de la faire perdurer ainsi que notre espèce.

9 réflexions sur “Quel avenir pour l’Humanité?

  1. mediateurfarceur

    Très juste, mais tant de gens tentent, tel le mythe de Cassandre, de sonner l’alarme en vain.

    J’ai l’impression que tout le monde sait que nous allons devoir canger nos habitudes, mais que nous sommes pris dans un train allant tellement trop rapidement que la seule solution pour l’arrêter serait de le faire foncer dans un mur. Pour une fois, le changement doit venir du bas. Rien ne sert d’attendre que les puissances occidentales réagissent d’eux-même.

    Le modèle économique capitaliste ne peut, à court terme, être bénéfique à l’environnement que si des alternatives rentables peuvent se substituer aux secteurs d’exploitation plus problématiques. Ça avance tranquillement, à tatons avec des ‘bonnes intentions’, mais le résultat en est désastreux. L’exemple des champs de mais servant à produire de l’éthanol montre le ridicule de la chose. On veut trouver une alternative rentable au pétrole… on s’accapare les espaces fertiles et on oublie de nourrir les gens.

  2. Il faudrait l’équivalent de 7 planètes si il fallait que tout les humains aient un mode de vie à l’occidental !

    C’est bien malheureux, mais il va falloir réduire notre consommation d’énergie et surtout, essayer de bannir le plus vite possible le pétrole !

  3. Bonjour,

    Je ne crois pas à l’aspect raisonnable de l’homme.

    Nous irons dans le mur et nous réagirons après, quand il sera trop tard pour parvenir à une situation acceptable.

    D’autant que ceux qui en souffrent le plus ne sont pas ceux qui pilotent le navire.

  4. @Alex Térieur

    Un peu d’optimisme svp! Oui, je suis d’accord, l’Humanité fera les changements nécessaires à la dernière minute, c’est certain!

    Mais elle survivra tout de même. Seulement, beaucoup périront…

  5. écureuil

    La solution à court terme est de faire du développement durable.

    Planter un arbre pour chaque arbre coupé.

    recycler à 100%

    Protéger le zonage agricole.

  6. « Le capitalisme a apporté des acquis technologiques et des élévations du niveau de vie dans les pays occidentaux »

    @ Jimmy

    Ce n’est pas le capitalisme qui apporte des technologies, mais le génie humain ms en commun.

    Au même titre que ce n’est pas le « stalinisme » qui a mis le premier homme dans l’espace ou que la première station spatiale de l’humanité (Mir), n’avait rien de socialiste en soi.

    @ mediateurfarceur

    « On veut trouver une alternative rentable au pétrole… on s’accapare les espaces fertiles et on oublie de nourrir les gens. »

    Mais c’est parce que le but est de faire survivre ce modèle non-viable et que personne ne vise à stabiliser les choses à partir du bas, comme vous dites.

    Alors tant que les capitalistes voudront sauver leurs meubles (privilèges volés au labeur du prolétariat, (même si Pierre-Luc n’est pas d’accord)), rien ne changera sauf au compte-goutte.

    @ écureuil

    « La solution à court terme est de faire du développement durable.

    Planter un arbre pour chaque arbre coupé.

    recycler à 100%

    Protéger le zonage agricole. »

    En fait, je ne suis pas d’accord, je travaille dans le recyclage… Et sincèrement, c’est un baume, ça nous donne bonne conscience, mais dans les faits, ces petits gestes n’ont rien en commun avec le dépérissement de la planète quant à notre exploitation de celle-ci.

    Bon texte Jimmy! Bel enthousiasme, tu nous remontes le moral.

  7. En fait le constat d’échec s’impose, car comme le dit Jimmy dans son texte, notre modèle est vanté alors qu’il s’agit dans les faits, d’un suicide collectif. Jone’sTown et le capitalisme international, c’est pas mal pareil.

    Et là, nous n’entrons pas dans les détails de l’échec du modèle économique, comme la cartellisation des richesses ou comme le fait que les millionnaires (10 millions d’êtres humains) ne forment que 0.15% de la population mondiale.

    Imaginez maintenant le nombre de gros bourgeois dans cette minorité « chanceuse »!

    Et qui peut expliquer le droit divin d’exploitation des autres, à part Pierre-Luc qui lui, trouve cela tout à fait normal, conditionnement oblige…
    Mais dans les faits, rien n’explique la domination d’une classe parasitaire minoritaire sur la masse de prolétaires qui forment la majorité humaine.

  8. LeChercheur

    L’AVENIR DE L’HUMANITÉ PASSE PAR LE ROYAUME DE DIEU

    Au moyen du Royaume, Jéhovah prendra des mesures radicales en faveur de la famille humaine. « Il essuiera toute larme » des yeux des humains fidèles et éliminera les causes de ces larmes. Il garantit notamment que « la mort ne sera plus ; ni deuil, ni cri, ni douleur ne seront plus » (Révélation 21:3, 4). Ainsi, c’est par le Royaume que Dieu mettra fin à toutes nos souffrances.

    On comprend pourquoi Jésus aimait tant parler du Royaume ! Il savait que celui-ci révélerait son Père tel qu’il est vraiment : quelqu’un de tout-puissant et de compatissant (Jacques 5:11). Il savait aussi que le Royaume apporterait des bienfaits à d’autres êtres qui lui sont chers : les humains fidèles.

    CE QUE LE ROYAUME FERA POUR LES HUMAINS FIDÈLES

    Bien avant de venir sur terre, Jésus vivait au ciel avec son Père. Celui-ci s’est fait aider de son Fils pour créer toutes choses, depuis les cieux stupéfiants, avec leurs innombrables étoiles et galaxies, jusqu’à notre belle planète et la vie qu’elle abrite (Colossiens 1:15, 16). Mais parmi toutes ces merveilles, c’est aux humains que Jésus s’est particulièrement attaché (Proverbes 8:31).

    Sur terre, le ministère de Jésus a été marqué par son amour pour les humains. Dès le début, il a fait clairement savoir qu’il était venu pour « annoncer de bonnes nouvelles » à ceux qui avaient besoin d’aide (Luc 4:18). Mais il a fait plus que dire qu’il voulait aider les gens. À de nombreuses reprises, il a montré son amour pour les humains. Par exemple, un jour qu’une grande foule s’était rassemblée pour l’écouter, Jésus « eut pitié d’eux, et il guérit leurs malades » (Matthieu 14:14). Un autre jour, un homme atteint d’une maladie cruelle lui a dit avec foi : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. » Ému, Jésus l’a guéri en lui disant avec compassion : « Je le veux. Deviens pur » (Luc 5:12, 13). Et quand Jésus a vu son amie Marie pleurer la mort de son frère, Lazare, il « gémit dans l’esprit », « se troubla » et « se laissa aller aux larmes » (Jean 11:32-36). Puis, il a réalisé l’inimaginable : il a ramené Lazare à la vie alors que celui-ci était mort depuis quatre jours ! (Jean 11:38-44).

    Bien sûr, Jésus savait que le soulagement qu’il apportait n’était que temporaire. Il était bien conscient que, tôt ou tard, ceux qu’il guérissait retomberaient malades et que ceux qu’il ressuscitait mourraient de nouveau. Mais il savait aussi que le Royaume de Dieu mettrait définitivement fin à ces problèmes. C’est pourquoi il ne se contentait pas d’accomplir des miracles. Il annonçait aussi avec zèle « la bonne nouvelle du royaume » (Matthieu 9:35). Ses miracles ont montré sur une petite échelle ce que le Royaume de Dieu fera bientôt sur la terre entière. Voyez ce que la Bible promet :

    FINIS LES PROBLEMES DE SANTE.

    « À cette époque s’ouvriront les yeux des aveugles, et s’ouvriront les oreilles des sourds. À cette époque le boiteux grimpera comme le cerf, et la langue du muet poussera des cris de joie. » « Aucun habitant ne dira : “Je suis malade” » (Isaïe 33:24 ; 35:5, 6).

    « Les justes posséderont la terre, et sur elle ils résideront pour toujours » (Psaume 37:29).

    « Il engloutira la mort pour toujours ; oui, le Souverain Seigneur Jéhovah essuiera les larmes de dessus tous les visages » (Isaïe 25:8).

    LES MORTS REPRENDRONT VIE.

    «Tous ceux qui sont dans les tombes de souvenir entendront sa voix et sortiront» (Jean 5:28, 29).

    « Il va y avoir une résurrection » (Actes 24:15).

    PLUS DE CRISE DU LOGEMENT NI DE CHOMAGE.

    « Ils bâtiront des maisons et les habiteront ; oui, ils planteront des vignes et mangeront leurs fruits. Ils ne bâtiront pas pour qu’un autre habite, ils ne planteront pas pour qu’un autre mange […] ; et ceux que j’ai choisis profiteront pleinement de l’œuvre de leurs mains » (Isaïe 65:21, 22).

    PLUS AUCUNE GUERRE.

    « Il fait cesser les guerres jusqu’à l’extrémité de la terre » (Psaume 46:9).

    « Une nation ne lèvera pas l’épée contre une nation, et ils n’apprendront plus la guerre » (Isaïe 2:4).

    FIN DE L’IMMORALITE

    « Comment ! Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas du royaume de Dieu? Ne vous égarez pas. Ni fornicateurs, ni idolâtres, ni adultères, ni hommes qu’on entretient à des fins contre nature, ni hommes qui couchent avec des hommes, ni voleurs, ni gens avides, ni ivrognes, ni insulteurs, ni extorqueurs n’hériteront du royaume de Dieu » 1 Corinthiens 6 : 9-10.

    FIN DE LA CRIMINALITE

    « Moi, Jéhovah, j’aime la justice, je hais le vol avec l’injustice. » Isaïe 61:8

    « Car les hommes droits sont ceux qui résideront sur la terre, et les hommes intègres sont ceux qui y resteront. Quant aux méchants, ils seront retranchés de la terre ; et les traîtres, eux, en seront arrachés » Proverbe 2 : 21-22.

    PLUS DE FAMINE

    « La terre donnera ses produits ; Dieu, notre Dieu, nous bénira » (Psaume 67:6).

    « Il y aura abondance de grain sur la terre ; sur le sommet des montagnes, ce sera la profusion » (Psaume 72:16).

    LA FIN DE LA PAUVRETE.

    « Le pauvre ne sera pas toujours oublié » (Psaume 9:18).

    « Il délivrera le pauvre qui crie au secours, ainsi que l’affligé et quiconque n’a personne pour lui venir en aide. Il s’apitoiera sur le petit et le pauvre, et il sauvera les âmes des pauvres » (Psaume 72:12, 13).

    Pourquoi prier pour que le Royaume de Dieu vienne ?

    Souhaitez-vous en savoir plus sur le Royaume de Dieu et ce qu’il accomplira ?

    Le Royaume de Dieu est un gouvernement céleste. Jésus a demandé à ses disciples de prier pour que ce Royaume vienne, car il rétablira la justice et la paix sur terre. Aucun gouvernement humain n’est capable d’éliminer la violence, l’injustice ou la maladie. Le Royaume de Dieu, lui, en est capable et le fera. Dieu a désigné son Fils, Jésus, pour être le Roi de ce Royaume. Il a aussi choisi quelques-uns des disciples de Jésus pour qu’ils règnent à ses côtés (Luc 11:2 ; 22:28-30). (JW.org. français)

  9. The Ubbergeek

    Mais Dieu n’existe peut-être pas, OU ce n’est peut-être pas la (les) religion(s) chrétienne(s) qui est la bonne… Peut-être Islam? Bouddhisme? Induisme? Rastafarisme? etc.

    Alors… Non, le royaume des hommes, nous simples hommes. Doué de coeurs et raison. Science et conscience.

    Notez qu’on peut avoir une conscience, une morale, une éthique de vie, le bien et le mal, sans Dieu. Cette hypothèse Dieu est peut-être inutile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s