Cuba trouve un vaccin contre le cancer du poumon

Des chercheurs du Centre d’immunologie moléculaire de La Havane ont conçu un vaccin luttant contre le cancer du poumon et promettent qu’il sera bientôt offert sur le marché mondial.  Un long processus d’essais et de recherches s’étalant sur 15 années et qui porte maintenant ses fruits.

Elle est bien bonne celle-là.  Un système de santé public a pu faire une percée scientifique remarquable dans un domaine dans lequel les richissimes hôpitaux américains et centres privés de recherche médicale ont échoué.

Une véritable prouesse pour un pays soumis à un blocus américain depuis 50 ans et ne possédant que des moyens limités.  Cuba n’a pas seulement le meilleur système de santé au monde, mais aussi des universités publiques de premier ordre où le savoir est utilisé à bon escient et dans un but altruiste contrairement à celles des États-unis où la gloire personnelle et l’argent sont valorisés.

Inefficace la santé publique?  Cela devrait clouer le bec aux partisans de la privatisation en santé.

17 réflexions au sujet de « Cuba trouve un vaccin contre le cancer du poumon »

  1. Bonjour Jimmy et Sylvain,

    C’est une découverte sérieuse, authentique et surtout fort sympathique mais, malheureusement, plusieurs grosses biotechs américaines et britanniques ont aussi développé leur propre vaccin. Quand le temps de la commercialisation sera venu, les petits cubains ne pourront pas faire le poids contre le rouleau compresseur américain. C’est une idée, le vaccin, qui est dans l’air depuis quelque temps déjà.

    Le cancer est maintenant devenue une véritable industrie avec ses acteurs, ses intervenants, ses commerciaux, etc. etc. Les profits potentiels sont pharamineux. Quant aux cancéreux, les pauvres, on leur vend constamment des promesses de guérison et ils vont d’espoirs en désenchantements.

    Les cancéreux sont au centre de tout un système de manipulation: les compagnies pour vendre des médicaments hyper-dispendieux, les chercheurs et médecins pour vendre des projets de recherche qui mènent nulle part, pour la plupart, et les ONG, comme la société canadienne du cancer, qui sont des professionnels de la collecte de fonds.

    Je n’ai rien, en principe, contre les systèmes publics de santé. Mais, au Québec, si tu as le cancer, je te souhaite bonne chance. Tu vas en avoir besoin. Notre système de santé est maintenant dysfonctionnel: il ne performe plus. Les délais sont énormes et tu dois te battre pour avoir accès aux examens spécialisés et aux hémato-oncologues. Le cancer est une maladie de vieux et, dans le fond, il faut être honnête et l’admettre: on se fout des vieux dans notre société, on leur donne le minimum.

    Quant aux médecins cubains, ils sont probablement fort compétents, du niveau du Québec, j’imagine, mais comme ils ne participent pas aux grands projets internationaux de recherche, ils ne peuvent pas être à la fine pointe, tout comme les oncologues québécois, d’ailleurs.

  2. @Arnold S.

    « plusieurs grosses biotechs américaines et britanniques ont aussi développé leur propre vaccin »

    Oui, je le savais, mais Cuba a sorti le premier vaccin contre le cancer du poumon qui est l’un des plus mortels et des plus répandus.

    « Quand le temps de la commercialisation sera venu, les petits cubains ne pourront pas faire le poids contre le rouleau compresseur américain. »

    C’est pour cela que le vaccin sera distribué premièrement en amérique latine, une région qui n’est pas très pro-américaine par les temps qui courent.

    « ils ne peuvent pas être à la fine pointe »

    Ils démontrent le contraire pourtant ici.

  3. « Je n’ai rien, en principe, contre les systèmes publics de santé. Mais, au Québec, si tu as le cancer, je te souhaite bonne chance. Tu vas en avoir besoin. Notre système de santé est maintenant dysfonctionnel: il ne performe plus. Les délais sont énormes et tu dois te battre pour avoir accès aux examens spécialisés et aux hémato-oncologues. »

    Oui, mais comme le rapporte la firme IRIS, le privé ne règle pas ces problèmes et coûte plus cher aux contribuables, et pour cause. Ajoutez au système déjà en place un bourgeois parasitant le travail d’autrui, donc demandant une part de plus, puis une bonne tonne d’affiches publicitaires, ainsi que d’annonces télévisées et et sur les ondes radio. Bref, le privé n’est pas la solution et le système de santé torontois lui, obtient des performances comme nul autre en Amérique du Nord et devinez quoi! Il est public!

    Vous parlez ensuite du rouleau compresseur, or, vous omettez de préciser que les cubains ne vendront pas ce vaccin aux camarades d’Amérique du sud et central, mais le donnera plutôt, dans un effort comme seule Cuba en est pour l’instant capable, humanitaire.

    À chacun ses priorités, Cuba a choisi la santé universelle et l’éducation universelle. Aussi, Cuba nécessiterait 3 planètes Terre de ressources pour être globalisée, c’est déjà 2 de moins que les États-Unis. Parlons de viabilité tant qu’à y être, sinon, nous pataugeons dans le totalitarisme.

    Les États-Unis d’Amérique sont peut-être à la fine pointe de la technologie, mais côté social, on repassera et c’est ce côté social qu’apprécieront les latino-américains (de l’Amérique du sud et centrale, je ne parle pas des latinos-états-uniens).
    La mise en marché de ce vaccin risque fort bien de se faire dans un élan humanitaire de Cuba, un cadeau gratuit quoi. Comme les 30 000 médecins travaillant au Venezuela.

    Washington expédie des bombes par milliers, les cubains envoient des enseignants et des médecins par milliers. À chacun sa spécialité.

  4. Et l’hôpital principal de La Havane est à la fine pointe de la technologie.

  5. @Arnold S.

    « Mais, au Québec, si tu as le cancer, je te souhaite bonne chance. Tu vas en avoir besoin »

    Devrais-t-on dire va à Cuba???? Un méchant pays socialiste! LOL

  6. Devrais-t-on dire va à Cuba???? Un méchant pays socialiste! LOL

    Je préfère quand même le Québec.
    Au moins, les chirurgiennes ici ne sont pas obligées de faire le trottoir pour arrondir les fins de mois.

    Oui, je le savais, mais Cuba a sorti le premier vaccin contre le cancer du poumon qui est l’un des plus mortels et des plus répandus.

    Les vaccins des grosses biotechs américaines, auxquelles je référais, sont aussi contre les cancers du poumon (la variante aux petites cellules).

    Mais j’espère que les cubains réussiront faire quelque chose de ce vaccin. Ce seul vaccin serait potentiellement suffisant pour sortir Cuba de l’indigence économique.

    “ils ne peuvent pas être à la fine pointe”
    Ils démontrent le contraire pourtant ici.

    C’est un résultat impressionnant, c’est vrai. Ils ont certainement quelques scientifiques de pointe mais ils sont, à toutes fins pratiques, à l’extérieur du réseau scientifique international. Je n’ai jamais rencontré, de toute ma vie, un seul cubain dans une réunion scientifique ou professionnelle quelconque. Ils n’ont pas vraiment les moyens de se déplacer, sauf quelques-uns. La techno-science est un système complexe qui nécessite plus que quelques bons petits labos pour performer et réussir.

  7. « Je préfère quand même le Québec.
    Au moins, les chirurgiennes ici ne sont pas obligées de faire le trottoir pour arrondir les fins de mois. »

    C’est sûr! Ils partent pour l’Ontario à la place, où ils sont bien mieux payés! Et question d’accessibilité? Pas grave! On fera croire que le privé va tout sauver!

    « Mais j’espère que les cubains réussiront faire quelque chose de ce vaccin. Ce seul vaccin serait potentiellement suffisant pour sortir Cuba de l’indigence économique. »

    Ils ont réussi à faire quelque chose du sucre, leur seule richesse économique, ils trouveront bien un moyen, je n’en suis pas inquiet et d’abord, le Venezuela aidera surement à lancer le truc internationalement, ou dans la région du moins, qui en a grandement besoin.

    Quant aux ressources médicales cubaines, elles ne cessent de s’améliorer. Il n’y a qu’à faire le bilan depuis 1959, il est inimaginable! Aucun pays du monde ne peut se targuer de pareille poussée en moins de 50 ans.

  8. “Mais, au Québec, si tu as le cancer, je te souhaite bonne chance. Tu vas en avoir besoin”

    Arnold, monsieur Claude Béchard a passé 6 semaines à l’hôpital, il est sorti. Demandons-lui l’enfer qu’il a vécu. (6 semaines) On est loin de l’interminable enfer décrié par les lucides!

  9. Sylvain:: Notre système fonctionne encore relativement bien pour les cas urgents, comme l’était le cancer de C. Béchard. Au moins ça…

    Pour le reste, l’Hôtel-Dieu de Québec, que je connais très très bien, ça fait pitié. Les équipements (salle d’op, radiographie, etc.) datent des années 60. Dn outre, c’est quasi-Impossible d’avoir un rdv dans des délais raisonnables.

    Le système est devenu dysfonctionnel. On n’en a plus pour notre argent.

  10. bonjour,

    j’aurai aimé savoir, si se vaccin était utilisé chez les personnes atteint d’amiante et fumé tabagisme passive?
    c pour un homme de 54ans. où et quand se procurer ce vacin.
    merci beaucoup

  11. @ Arnold,

    Ouais, c’est ça, et c’est tellement mieux ces temps-ci aux États-Unis, où chaque jour, 2700 états-uniens perdent leur maison!

    Nécrophile! Décrochez! Lâchez votre secte avant qu’elle ne vous lâche!

    Arnold voudrait sans doute nous faire croire que tout est « cool » aux États-Unis, ces temps-ci, avec toutes « shops » qui vont fermer? Égoïste! Sans coeur! Nécrophile!

  12. @ pellitteri

    Je crois que vous pouvez contacter l’association concernant Cuba, qui organise ces voyages à Cuba, des voyages médicaux.

    Sinon, votre agent de voyage vous en informera, s’il fait bien son boulot.

    Et encore, l’ambassade, essayez, ça vaut le coup.

    Ne tombez pas dans le panneau du privé, comme Arnold, regardez aujourd’hui les états-uniens appauvris qui peinent survivre, ils devront en plus se taper la dette des banques de Wall Street, imaginez-les au comptoir de l’hôpital, pas un sou dans leur poche.

    Pauvre Arnold, ça semble sérieux son fanatisme… L’ADQ aussi propose encore le privé, malgré les études scientifiques qui prouvent que ça coûterait plus cher et que ça ne changerait rien à l’accessibilité, des moins nantis par exemple. Mais ça, Arnold s’en fiche, c’est un égoïste.

    Sinon, le privé permet également l’exploitation des médecins, des infirmiers et infirmières, etc., par la parasitaire et minoritaire bourgeoisie qui n’a jamais été démocratiquement élue. Cette classe parasitaire inutile n’a donc aucun mandat pour nous exploiter ainsi, c’est une dictature.

  13. Bonjour
    Cela est une merveilleuse nouvelle pourait ont savoir a quel hospital il faut s adresser a Cuba
    cela vaut la peine d essayer je sait que la
    medecine est tres avancer a Cuba
    Merci
    Robert Leclerc

  14. Bonjour
    Cela est une tres bonne nouvelle car il y a tellement de cancer de poumon ke sait que la medecine est tres avance a Cuba cela vaut la peine d essayer ce Vaccin
    Savez vous a quel hospital s adresser a Cuba pour ce Vaccin
    vous remerciant
    Robert Leclerc

  15. recherche quel association de santé hord quebec , pour aller ce faire soigner Cuba cause cancer du poumon merci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s