Mots-clefs

, , , , , , , ,

Le visionnement du nouveau film du réalisateur Night Shyamalan m’a un peu déçu.  Je m’attendais à plus. L’Histoire est intéressante, mais le film ne livre simplement pas la marchandise et la bande annonce renferme à elle seule les meilleures scènes du long métrage.

Ceci dit, l’idée sous-jacente du scénario est purement géniale!

Au début, les personnages ne savent pas trop ce qui se passe. On évoque une attaque bactériologique terroriste.  Mais, plus l’intrigue avance, plus on se doute que les causes seraient naturelles dans cette vague de suicides humains.

Finalement, on apprend que les vrais responsables de cette hécatombe ne furent nuls autres que les plantes se défendant contre l’agresseur homosapien à l’image de certaines algues sous-marines qui dégagent des toxines afin de tuer leurs prédateurs (les poissons).

Tirer par les cheveux? Peut-être, mais « L’événement » a le mérite de faire réfléchir sur les dommages que cause l’être humain sur l’environnement. Nous sommes devenus l’espèce dominante sur cette planète et nous ne respectons ni nos semblables et encore moins les autres espèces animales ou végétales.

Gaïa, la Terre, c’est-à-dire tout ce qui vit sur le globe, pourrait un jour en avoir marre de nous. Elle pourrait lancer des assauts semblables à des anticorps attaquant des intrus viraux dans un organisme biologique afin d’éradiquer notre race dont les actions vont à l’encontre de la pérennité de la vie sur la planète.

Publicités