La droite conservatrice se dévoile au grand jour

Tant au provincial qu’au fédéral, les conservateurs (Parti Conservateur et ADQ) sont de plus en plus ternis par des événements et des déclarations qui dévoilent enfin leur véritable aspect à l’électorat. 

Au Québec, l’Action Démocratique du Québec dirigée par Mario Dumont est contestée par certains de ses propres membres qui désapprouvent la culture élitiste et absolutiste qui règne dans ce parti.  On se souviendra des récriminations récentes au sujet de l’attitude cavalière et irrespectueuse du numéro deux du parti, Gilles Taillon, envers des bénévoles de sa circonscription et, en août 2007, de la sortie contre Mario Dumont du président de la commission politique du PLQ, Christian Ouellet, un ancien ami, qu’il qualifiait de personnage « dictatorial. »

Cette semaine, c’etait au tour de l’ex-vice-présidente de l’ADQ, Sylvie Tremblay, de quitter le navire en dénonçant encore une fois les méthodes autocratiques de l’establishment du parti et l’intimidation dont elle aurait été victime.  Elle déclare après avoir fait parvenir un courriel au chef qui n’y a d’ailleurs jamais répondu : « «À partir de ce point, mon estime pour monsieur Dumont en a pris un coup, lui qui se prétendait transparent. Si le comité exécutif national était contrôlé, que les élections n’étaient qu’un show, il aurait fallu qu’ils m’en avisent avant que je fasse campagne.».  Et elle en remet : « «J’espère que l’ADQ n’entrera pas au pouvoir aux prochaines élections, car ce parti, que je connais un peu mieux maintenant et qui n’est pas du tout ce qu’il prétend être, me fait peur, concernant les droits des femmes et concernant son manque de démocratie. Le gouvernement serait sûrement dirigé de la même manière s’il prenait le pouvoir.»

De plus, comme si ce n’était pas assez, Mario Dumont a suggéré durant la même semaine de sortir les matraques contre les actions perturbatrices des foules un peu trop allumées, tel que ce fut le cas après la victoire des Canadiens de Montréal contre les Bruins de Boston.  On se plaignait déjà de l’image négative à travers le monde des débordements qui ont eu lieu.  Alors, imaginez si les forces de l’ordre avaient frappé dans le tas et envenimé encore plus les choses!  Cela aurait fait une bien plus belle réputation à Montréal et au Québec.

Ceci met encore plus en évidence les penchants dictatoriaux de Mario La Matraque.  On peut alors imaginer, un jour, s’il devient premier ministre, qu’il n’hésiterait pas à réprimer les manifestants opposés à ses politiques afin de maintenir l’ordre (en fait, son ordre à lui et de ses petits amis richissimes). Comme à Montebello, on pourrait infiltrer quelques agitateurs de la SQ dans le groupe de manifestants qui briseraient quelques vitrines et le tour serait joué!  Le prétexte serait ainsi trouvé et l’on sonnerait la charge en réprimant durement les protestataires.

À Ottawa, le Parti Conservateur est aussi en eaux troubles.  Les fraudes électorales concernant les dépenses lors du dernier scrutin général qui ont mené à des accusations formelles d’Élections Canada contre ce parti rentrent en contradiction flagrante avec les prétentions d’intégrité et de transparence de ce gouvernement.  Somme toute, les preuves semblent solides. En fait, les conservateurs ont triché lors des dernières élections et certains remettent même en cause la validité des résultats et la légitimité de cette législature. 

Il y a aussi l’affaire Chuck Cadman qui met en lumière les stratégies de coulisses et les tactiques de bas étages des conservateurs afin d’atteindre leurs objectifs.  Pour eux, la fin justifie les moyens.

Également, il ne faudrait pas être surpris par d’autres révélations scandaleuses.  Corrompu un jour, corrompu toujours.  Le parti conservateur peut bien changer d’image en se proclamant plus blanc que blanc, mettre quelques nouveaux visages sur le devant de la scène, il demeurera toujours une formation de notables et de gens puissants qui tirent les ficelles dans l’ombre.  

Par ailleurs, on connaît le contrôle total qu’impose Stephen Harper sur son parti.  Les députés ne peuvent généralement s’exprimer librement sur la place publique et certains médias amicaux sont favorisés au détriment de ceux un peu trop critique envers le gouvernement (on a pu le voir cette semaine avec l’exclusion de Radio-Canada des conférences de presse du PC suite aux démêlées avec Élections Canada). 

Action Démocratique du Québec ou Parti Conservateur du Canada, du pareil au même.  Les deux formations politiques usent des mêmes modus operandi autant à l’intérieur qu’à l’extérieur de leurs partis.  Intégrité? Transparence? Que des valeurs dénuées de sens pour la droite conservatrice servant à épater la galerie et piéger les électeurs naïfs.

Véritablement, ces partis politiques jumeaux se moquent de la démocratie et espèrent, une fois au pouvoir, instaurer par tous les subterfuges possibles une ploutocratie à l’avantage des mieux nantis matraquant les opposants au régime à l’image du fonctionnement interne de leurs organisations. 

Publicité

28 réflexions sur “La droite conservatrice se dévoile au grand jour

  1. La question, maintenant, est de voir si les électeurs canadiens et québécois ont un jugement à deux vitesses, comme le sont les politiques de ces partis.

    Ce qui a causé la perte du PLC et la débandade du PLQ aux dernières élections respectives pourrait bien n’être qu’un coup d’épée dans l’eau pour le PCC et l’ADQ tellement l’électorat canadien et québécois m’apparaît incohérent depuis quelques années.

    Même si les sondages parlent de déroute adéquiste et de stagnation conservatrice, le vent peut encore tourner en leur faveur aux prochaines élections 😦

  2. décembre

    …..La question, maintenant, est de voir si les électeurs canadiens et québécois ont un jugement à deux vitesses…..Gradlon

    C’est Duplessis qui doit se retourner dans sa tombe lui qu’on accusait de toutes les fourberies, la « grande noiceur »…hahaha

    Les électeurs n’ont donc rien appris en 50 ans ?

    L’Utopie-Démocratique nous mène à notre perte.

    C’est la faute, une erreur répétée ad vitam eaternam, des votants et de leur croyance aveugle, reliquat de « l’esprit religieux » qui nous a mené là, à un système des Partis niais et au New World Order. Les votants sont responsables de nos déboires, pas les élus. Salut.

  3. CamaradeVez

    Mario la matraque ! exelent . Avez vous entendu ses propos au lendemain du rapport Castonguay , il suppliais Jean Cahrest de reconsidérer le rapport et de le mettre sur la table . La privatisation et l’état policier sont probablement les plus gros enjeux de ce partis despotique.

    Pour ce qui est des électeurs, je crois tout simplement qu’ils sont aliénés par le système , médias de masse , publicité , compagnies privés , contrôle culturel etc … Vivement une révolution !!

  4. sylvainguillemette

    Certes, camarade Vezina, le PLQ a mis au rancart le pla de Castonguay, mais pas éternellement.

    Ce qui m’a frappé le plus, moi, c’est l’ignorance volontaire des partis politiques à reconnaître l’étude de l’IRIS, rapportant que le privé en santé coûtait plus cher et n’améliorerait aucunement l’attente des patients. Ils ont tous fermés les yeux, sauf nous, chez Q-S et le PCQ.

    Le jugement Chaouli est donc inapproprié et biaisé, il doit être effacé de nos instances c’est spécifiquement pour ces deux points* que fut donné le jugement Chaouli. Or, il est pourtant logique d’affirmer que le système privé coûte plus cher, bourgeois+publicités, etc.. Quant à l’attente, rien ne nous empêche de créer plusieurs petites clinique publiques, comme les modèles « privés » (petite clinique avec des haut-parleurs au plafond qui jouent de la musique plate+banc confortables+air climatisé+ etc.. Rien de tout ça n’est lié au fait que ce soit privé.

    Bref, par-dessus tout ça, on oublie chez Castonguay et cie, qu’il y a manque d’effectif. À Cuba, pour 10 000 habitants, on parle de 60.4 médecins. Pour 10 000 habitants canadiens, c’est 16.7 médecins! Bordel! Mais comme je dis souvent, à chacun ses priorités!

    Si le Canada ne dépensait pas tant de millions, euh, de milliards pour son armée de broche à foin… Le Canada s’est vu gaspiller, sous gouvernement conservateur terroriste et impérialiste (maintenant tricheur), des sommes considérables dans l’armement, mais n’a aussi regardé que du côté (OTAN) pour acheter ses bébelles. Le Venezuela s’en est donc tiré, pour bien moins cher que nous, avec le triple sinon plus, d’effectifs que le Canada parce qu’il a osé regarder ailleurs. De toute façon, l’armée états-unienne n’a aucun intérêt à nous vendre sa technologie dernier cri, elle nous refile en fait, les armes dépassées par le temps.

    Peu importe, je ne suis pas militariste…

    *Le coût du système et la baisse des files d’attente.

  5. sylvainguillemette

    Bon texte Jimmy!

    Mais Gradlon a raison quand il dit « Même si les sondages parlent de déroute adéquiste et de stagnation conservatrice, le vent peut encore tourner en leur faveur aux prochaines élections 😦 »

    L’ADQ avait sensiblement les mêmes intentions de vote lorsqu’il a failli prendre le pouvoir, l’électorat dort au gaz! L’esclave en redemande parfois, même après une bonne vingtaine de coup de fouet!

  6. CamaradeVez

    Ceux qui on voté pour l’ADQ et même les partisants eux même ne connaissent même pas la plateforme électorale et les enjeux du partis. A l’émission Tout le monde en parle , Mario n’a même pas été capable d’établir sont propre budget peu-être parce qu’il n’en pas !! Mario Dumont n’est pas différent des politicailleurs qu’il dénonce lorsqu’il prétent des faire de la politique différement, ce qui constitue un mensonge. Il est membre a part entière de la grande famille politique québécoise.

  7. Ils sont en train de nous passer la peine de mort (en ne défendant pas les Canadiens condamnés à l’étranger), la censure cinématographique et la loi contre l’avortement (C-414) par la porte d’en arrière! Et bien sûr, le réchauffement climatique, pour Baird &Co., c’est de la foutaise!

  8. Très bon billet Jimmy! Les pelures d’oignon commencent à tomber et les larmes font leur apparition sur les joues des électeurs. Ma prédiciton pour les prochaines élections: ADQ: 8 sièges et 15% du vote. Beubaille Mario!

  9. décembre

    …..À Cuba, pour 10 000 habitants, on parle de 60.4 médecins. Pour 10 000 habitants canadiens, c’est 16.7 médecins! Bordel! …..

    Les Cubains sont-ils si malades ?

    Avec ce petit nombre, les québécois donnent déjà plus du tiers du budget à la santé.
    Trouvez l’erreur bordel !

    Imaginez que nous égalions les chiffres de Cuba !!! Combien nous couterait cette folie de la santé à tout prix ?

  10. sylvainguillemette

    « Imaginez que nous égalions les chiffres de Cuba !!! Combien nous couterait cette folie de la santé à tout prix ? »

    À chacun ses priorités! Les É-tatas-Unis terroriste et impérialistes, eux, mettent 800 milliards en deux ans dans un budget militaire!

    Je le répète, à chacun ses priorités!

    Mais soit, la plupart des pauvres du monde rêvent d’avoir un système de santé universel. Et encore, allez faire un tour à Toronto, en Ontario, le système public va #1!!!

  11. sylvainguillemette

    J’oubliais, le système privé coûterait plus cher et ne changerait rien aux files d’attente, selon certaines études, dont celle de la firme IRIS.

    Alors avant de brailler du coût du système, il faut regarder combien le privé coûte et visiblement, même logiquement, étant donné qu’on y ajoute un sale gros porc de bourgeois parasitaire crasse qui demande ses profits, ça coûte plus cher au privé!?!

    Allô? Y a quelqu’un?

  12. sylvainguillemette

    Les membres de ce parti populiste crasse ont tendance à rejeter du revers de la main la science et les constats scientifiques allant à sens inverse de leur idéologie sectaire et suicidaire capitaliste, c’est la vie!

  13. Arnold S.

    Les membres de ce parti populiste crasse ont tendance à rejeter du revers de la main la science et les constats scientifiques allant à sens inverse de leur idéologie sectaire

    Dans ce sens-là, ils sont aussi bêtes que les communistes.

    Parmi le musée des horeurs communistes, rappelons que ces brillants esprits avaient réussi à inventer et officialiser une « biologie prolétaire » et même à envoyer au goulag leurs plus brillants savants, où ils sont morts d’ailleurs.

  14. sylvainguillemette

    « Dans ce sens-là, ils sont aussi bêtes que les communistes. »

    Ouf! Le marxisme se base sur la science, allô?!? Voulais-je dire ouf ou zouf?

    « Parmi le musée des horeurs communistes, rappelons que ces brillants esprits avaient réussi à inventer et officialiser une “biologie prolétaire” »

    Mais de quoi parlez-vous monsieur le centriste capitaliste sectaire? D’une voix, vous citez Lovelock, d’une autre, le libertarisme! Allô? Y a quelqu’un?

    « même à envoyer au goulag leurs plus brillants savants, où ils sont morts d’ailleurs. »

    Et encore, Arnold se devait, voulant parler du communisme, de parler de l’imposture russe! Faut le faire!

    Monsieur Arnold, qu’est-ce que le communisme. Faites-nous part de votre brillante lucidité.

    Le marxisme repose sur la science, les effets pervers engendrés par les impostures que furent l’U.R.S.S., la Chine de Mao, le Cambodge de Pol-Pot, n’ont strictement rien à avoir avec l’idéologie communiste ou marxiste. Arnold fait preuve d’un ati-communisme primaire et réactionnaire de bas étage.

    Arnold ne saurait même pas expliquer le communisme, il vient de le prouver sans même répondre à ma question. Pour Arnold, une orange peut s’appeler une pomme, si elle prétend être une pomme! L’habit ne fait pas le moine…

    Le communisme n’a jamais existé, point final. Nommez-moi, monsieur Arnold le lucide, un seul endroit où l’État avait disparu, où il y avait des « soviets » (des conseils populaires où les élus étaient révocables en tout temps, etc..), bref, nommez-moi un endroit où d’après votre sagesse lucide à souhait, le communisme a existé. C’est un peu comme prétendre qu’après la deuxième guerre mondiale, c’était la paix partout dans le monde! Ou même encore, que la Terre est plate…

    Arnold, forcez-vous un peu merde! Le débat avec vous devient ennuyant, vous n’êtes qu’un anti-communiste primaire et un vif réactionnaire, sans argument…

  15. sylvainguillemette

    Kim-Jong-Il, selon Arnold, est probablement un communiste! Calis, vas lire un peu osti!

  16. sylvainguillemette

    Alors les curés violeurs d’enfants, selon l’Église, sont probablement, encore, des messagers de dieu!

    Alors le gouvernement libéral est probablement au service des citoyens! Et quoi encore?

    Bush n’a sûrement jamais fait de mal à personne avec ses politiques, il n’a qu’à le prétendre, qu’à dire qu’il aide la planète et son sort et ça y est! Arnold approuvera!

  17. sylvainguillemette

    Se prétendre communiste et avoir en réalité un État centralisé, c’est du pareil au même qu’un/e hermaphrodite!

    Se prétendre communiste en ayant dans les faits, une dictature SUR le prolétariat, au lieu DU prolétariat, c’est aussi crédible que le Parti conservateur et son plan vert (kaki).

  18. sylvainguillemette

    Arnold devrait au moins lire sur le communisme et si cela est déjà fait, au moins s’en tenir aux textes et laisser de côté les imposteurs qui ont pullulé à le prétendre.

    Dans les faits, Staline a tassé les « soviets », s’est assis sur son trône tel un roi, et n’a jamais respecté le prolétariat. Dans les faits, l’État n’a jamais disparu, mais s’est même renforcé sous la dictature stalinienne, d’où le nom, stalinisme!

    Est-ce que Arnold va prétendre que Vladimir Putin est communiste, puisqu’en passant, il le prétend?
    Putin a remis les marteau-faucille sur plusieurs drapeaux russes de cette Russie ultra-facho et ultra-nationaliste, cela suffira t-il à Arnold pour y voir du communisme? Ils ont même ré-instauré le stalinisme, dois-je comprendre que, toujours selon Arnold, c’est ça le communisme?

  19. Arnold S.

    Salut Sylvain,

    Kim-Jong-Il, selon Arnold, est probablement un communiste!

    ???

    Ta mère ne t’a jamais enseigné que c’était impoli et mal élevé de mettre ses mots dans la bouche des autres??….

    Calis, vas lire un peu osti!

    Sylvain, je suis un catholique pratiquant. Je crois en tous les enseignements de notre église catholique. Donc, SVP, laisse tes grossièretés à la taverne. Si tu veux que l’on échange ensemble, je te demanderais au moins de respecter mes croyances et mes superstitions. Merci pour ta compréhension.

    Quant à mes lectures, t’en fais pas, je connais très bien tous mes classiques, ceci incluant Marx et cie.

  20. Arnold S.

    « rappelons que ces brillants esprits avaient réussi à inventer et officialiser une “biologie prolétaire”” »…

    Mais de quoi parlez-vous monsieur le centriste capitaliste sectaire? D’une voix, vous citez Lovelock, d’une autre, le libertarisme! Allô? Y a quelqu’un?

    Oui, il y a quelqu’un…

    Je parle ici de l’Affaire Lysenko, le père fondateur de la « biologie prolétaire ».

    “même à envoyer au goulag leurs plus brillants savants, où ils sont morts d’ailleurs.”

    Je faisais référence ici à Nikolai I. Vavilov, un authentique savant russe. Considéré comme défenseur de la « fausse science bourgeoise », il fut dénoncé par Lysenko et arrêté par la police soviétique en 1940. Il mourut au Goulag en 1943. avec d’autres

    Et encore, Arnold se devait, voulant parler du communisme, de parler de l’imposture russe! Faut le faire!

    L’imposture soviétique (pas russe).

    Sylvain, pour ton info, dans les livres d’histoire et les livres écrits par les spécialistes, on réfère constamment au « Parti COMMUNISTEde l’Union soviétique »… le PCUS…

    Désolé, mais même si cela nous gêne un peu et même si cela ne colle pas avec notre grille personnelle d’analyse, l’URSS, de 1917 à la déchéance finale, fut autant communiste que les USA sont considérés capitalistes.

  21. sylvainguillemette

    « Ta mère ne t’a jamais enseigné que c’était impoli et mal élevé de mettre ses mots dans la bouche des autres??…. »

    Il n’y a rien là qui soit exagéré Arnold, vous dites que l’Union « soviétique » était communiste, c’est du pareil au même. Déjà que le terme soviétique ait été banni de la réalité stalinienne…

    « Sylvain, je suis un catholique pratiquant. Je crois en tous les enseignements de notre église catholique. Donc, SVP, laisse tes grossièretés à la taverne. Si tu veux que l’on échange ensemble, je te demanderais au moins de respecter mes croyances et mes superstitions. Merci pour ta compréhension. »

    La religion, au Québec, nous avons décidé qu’elle resterait du domaine privé, alors j’use de ces mots comme bon me semble. Ils ne veulent rien dire, sauf la répétition des balbutiements de fumeux d’opium, il y a deux millénaires de cela. Déjà ce que je disais à un camarade hier matin, a été déformé en 24 heures, j’ai peine à croire que l’on puisse cracher sur le communisme et adorer les récits de fumeux d’opium millénaires.

    Toutefois, je n’ai absolument rien à foutre de vos croyances, faites, mais faits-le à la maison, merci.

    « Quant à mes lectures, t’en fais pas, je connais très bien tous mes classiques, ceci incluant Marx et cie. »

    Ce faisant, vous devriez donc conclure que l’U.R.S.S. n’avait strictement rien à avoir avec le marxisme, surtout après Staline. Vous devriez donc reconsidérer vos propos quant au marxisme qui n’a tout simplement, jamais existé.

    Même Lénine a finalement dû se retourner dans sa tombe, quand Staline a finalement totalement changé sa personnalité vis-à-vis ses premiers écrits. Staline a concentré, centralisé le pouvoir sur lui-même, c’est ça l’histoire de l’U.R.S.S..

    Pareil pour Pol-Pot, qui dans les faits, tuait des communistes qui s’échappaient du Vietnam pour le compte des États-Unis impérialistes et terroristes qui eux, passaient alors par le bais de l’O.N.U..

    « L’imposture soviétique (pas russe). »

    Non, russe. Soviet veut dire conseil. Rien à avoir avec le soviétisme ce qui s’est passé en Russie.

    « Sylvain, pour ton info, dans les livres d’histoire et les livres écrits par les spécialistes, on réfère constamment au “Parti COMMUNISTEde l’Union soviétique”… le PCUS… »

    L’habit ne fait toujours pas le moine et dans les livres des spécialistes, on abuse du terme communiste à l’avantage de la bourgeoisie minoritaire et parasitaire, quand ça peut servir cette dernière. Je ne prendrai comme exemple que les médias qui disent la « CHINE COMMUNISTE », mais qui n’a pourtant rien de communiste. Même sous Mao, le nationalisme chinois frayait avec les lecteurs de bible rouge.

    Vous pouvez également dire que le capitalisme n’est pas, mais vous ne pourrez jamais sortir les malfaits de ce dernier, même s’il n’est pas appliqué à la lettre. La concentration du Capital, passe par la compétition effrénée entre humains, par l’exploitation, forcément, d’une majorité au profit d’une minorité. Etc.. Le but du capitalisme reste le même, écraser son prochain pour amasser du profit, coûte que coûte, même au dépens des ressources naturelles.

    Nous pourrions donner comme slogan au capitalisme en toute légitimité, en toute certitude que cela s’applique au capitalisme prôné, « ÉCRASEZ VOTRE PROCHAIN! » Cela ne sera aucunement biaisé.

    Et toujours est-il que le but premier du marxisme, c’est de partager les ressources au bout du compte, ce qui est tout à fait le contraire du capitalisme.

    La dictature de la majorité VS la dictature d’une minorité parasitaire.

  22. Arnold S.

    La religion, au Québec, NOUS avons décidé…

    Encore ici, on voit à l’oeuvre un autre bon vieux travers communiste…

    Personne n’a rien décidé sur ce sujet-là et personne ne décidera jamais rien parce que la religion est « hors » du champs politique et que notre constitution britannique (et libérale) protège de façon absolue notre liberté de pratique religieuse.

    À part ça, quand tu parles du NOUS?? C’est qui ça « nous »? Qui parle pour le « Nous »? Il est où le « nous »? Qui décide pour le « Nous »? Les camarades ??
    Je ne me souviens pas du tout d’avoir été consulté à ce sujet… me souviens pas non plus d’avoir voté sur la question.

    La religion, au Québec, NOUS avons décidé qu’elle resterait du domaine privé, alors j’use de ces mots comme bon me semble

    Tu es bien libre de faire ce que tu veux… comme tu es aussi libre de roter, de péter et de te décrotter le nez en public comme « bon te semble », tout ça c’est du domaine privé.

    Mais la civilité, le savoir-vivre, la politesse… ça ne te dit rien?

    « La politesse est la grâce de l’âme »… disait le philosophe (bourgeois?) Bergson.

  23. Arnold S.

    Ce faisant, vous devriez donc conclure que l’U.R.S.S. n’avait strictement rien à avoir avec le marxisme

    Même Marx n’était pas marxiste, alors…

    C’était un homme intelligent…

  24. Arnold S.

    La concentration du Capital, passe par la compétition effrénée entre humains, par l’exploitation, forcément, d’une majorité au profit d’une minorité.

    Le capitalisme, dans une société où ne règne pas la liberté, peut effectivement devenir aussi monstrueux, totalitaire et inhumain qu’un système communiste.

    Le système capitaliste peut devenir particulièrement injuste, inégal et inhumain dans les sociétés où l’on y retrouve la variante « capitalisme d’état », comme au Québec ou en France, deux pays, disons, « arriérés » (… mais, au moins, la France est un pays où il fait encore bon vivre et où les gens connaissent encore les bonnes manières).

    C’est la liberté est fondamentale, pas le « capital ». La liberté ne peut s’exercer que dans les sociétés où le principe de propriété privé est protégé.

  25. Ping : Harper et son agenda pour 2010 « Homo Politicus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s