Mots-clefs

, , ,

Encore une fois, je me questionne.  Pourquoi bloguer?

Et je ne parle pas ici des blogues journalistiques créés par les médias afin de mousser la popularité de leurs journalistes.

Quel est le but de tout blogueur indépendant? Se faire lire? Émettre ses opinions?  Projeter ses idées dans la communauté?

Après un an d’activité personnelle dans la blogosphère, le doute persiste.

Bien sûr, mon blogue a gagné en popularité, ce qui devrait me satisfaire.

Mais, il me semble que c’est toujours les mêmes lecteurs/blogueurs qui reviennent encore et encore sur les différents blogues québécois. 

C’est comme si les blogueurs feraient partie d’un petit club dont la majorité des citoyens serait absente.  En fait, les différents débats sur les blogues demeurent souvent stériles car les mêmes personnes aux idées arrêtées se confrontent éternellement sans apporter de solutions à leurs oppositions. 

En somme, nous tournons en rond, répétons les mêmes schèmes, sans avancer.

Ce que je redoute, c’est la fin de la popularité des blogues.

Si rien de positif ne sort de cette activité, les internautes et les blogueurs perdront rapidement leur intérêt en la blogosphère car le temps aura démontré l’inutilité intellectuelle de cette pratique.

Bloguer ou ne pas bloguer? 

Là est encore la question que je me pose à tous les jours.

Voir aussi: Bloguer ou ne pas bloguer

Publicités