Chine, olympisme et boycotte des jeux…

Que l’on songe à boycotter les jeux olympiques de l’été 2008, lesquels doivent avoir lieu en Chine, soit ! C’est tout à fait légitime d’y penser, voire même de le faire. Ce pays, la Chine, bafoue les droits humains les plus élémentaires, au nom d’une « idéologie » qui, dans les faits, ne profite qu’à une infime poignée de privilégiés qui empilent les richesses personnelles sur le dos de 1 307 560 000 d’esclaves menés à la pointe de la mitraillette et sous les menaces de tortures, tortures que seuls les américains sont capables d’imaginer et d’égaler…

Par contre, il nous est impératif de boycotter tout produit en provenance de cet état sanguinaire : la Chine. En effet, en ne pensant qu’à notre petit profit personnel et individualiste, en achetant « Made in China », nous encourageons, sur une base quotidienne, un régime politique qui tue ses commettants pour fabriquer des biens sans donner sa juste partie à celles et ceux qui en sont les artisans. Puisque nous ne pourrons jamais concurrencer cette économie militaire et sanguinaire, à chaque fois que nous achetons un bien provenant de la Chine, nous tuons, à petit feu, la démocratie au profit de la dictature chinoise.

Pour une fois, soyons cohérents : étouffons économiquement la Chine et, très vite, nous aiderons le peuple chinois à se débarrasser des despotes qui l’exploitent de façon ignoble et méprisable.

Il est facile pour un « Homme-chien », made in USA, de s’en prendre à l’Iraq. Mais, quand donc cet « Homme chien » se lèvera-t-il pour condamner les crimes commis par son rival chinois ? Je ne crois pas que ce soit demain la veille. Car, les « Hommes-chiens » ne sont eux-mêmes que des exploiteurs sans scrupule.

Note : La Chine compte 150 000 « super-riches » nantis d’une fortune personnelle d’au moins cinq millions de dollars, estime le chercheur Rupert Hoogewerf. Pendant ce temps, 1 307 560 000 chinois meurent littéralement de faim, quand ce n’est pas sous la torture ou sous les balles d’une armée défendant un régime politique ignoble et, à chaque jour qui passe, de plus en plus sanguinaire…

André Tremblay, http://societesetdecadence.blogspot.com/

10 réflexions sur “Chine, olympisme et boycotte des jeux…

  1. Qu’on soit les États Unis ou le Canada, je nous vois mal critiquer d’autres pays sur les droits humains quand notre société nous tiens dans le noir à perpétuité pour nous garder ignorants de nos droits humains en plus de nous tenir esclaves économiques.

    D’accord, nous ne tuons pas des prisoniers avant leur temps pour vendre leurs organes avec des unités mobiles à cet effet comme le font les chinois. Par contre je vois un parallèle qui s’implante au Canada et plus avancé encore aux États Unis.

    Si la Chine achète notre dette comme ils achètent la dette américaine chaque année, je verrais le problème où les dirigeants auraient de la misère à boycotter la Chine. Les États Unis ne sont pas bien placés pour boycotter la Chine puisque la Chine achète une partie de la dette Américaine chaque année, donnant la Chine une main propriétaire sur les États-Unis. Si la Chine fait la même chose avec le Canada, nos dirigeants se retrouvent avec le même dilemme, à se retrouver impuissants à couper contact avec un pays qui nous tient par les couilles économiquement. Je me demande seulement si c’est le cas pour le Canada.

    D’un autre coup, les contrôlleurs de nos gouvernements tuent notre puissance industrielle et nous perdons de plus en plus notre puissance de s’auto-subvenir avec l’exportation des industries vers le Mexique, l’Inde et la Chine. Il faut se demander si notre côté industriel pourrait subvenir à nos besoins si on bloque l’importation des biens de la Chine, ou si on peut importer d’ailleurs. Si oui, il serait intéressant d’esseyer.

    Par contre, je vois mal cette situation arriver, les gouvernements Canadiens, Américains et Chinois se remplissent les poches mutuellement avec les coroprations dans le coup.

    Si le peuple exerçait vraiment le pouvoir sur son employé, le gouvernement, ça pourrait arriver. Il faudrait d’abord que le peuple tienne le pouvoir sur son gouvernement pour commencer, ce qui n’est pas le cas.

  2. @Botrax

    « Si la Chine achète notre dette comme ils achètent la dette américaine chaque année »

    As-tu des sources pour étayer ces affirmations? Ça m’intéresse.

  3. Nous, les consommateurs, commençons par acheter « chez nous » avant de dire que « la Chine achète notre dette »… D’autre part, moi aussi, j’aimerais bien avoir les sources des données concernant l’achat de la planète par la Chine !

  4. internationaliste

    Je ne suis pas un partisan du régime chinois loin de là. Par contre il ne faut pas oublier que la Révolution Chinoise de 1949 a été un grand pas pour la Chine et a libéré ce pays de l’écrasante domination impérialiste étrangère. Il y a eu de grands acquis sociaux réalisés par cette révolution.

    Par la suite le régime s’est bureaucratisé, a opprimé les minorités comme les Tibétains et après la mort de Mao les réformes de marché ont miné les acquis sociaux. Le renversement du régime actuel ne doit pas conduire à l’émergence d’un gouvernement pro-impérialiste à la Tchang Kaï-Shek.

  5. vuedutoit

    il appartient en premier lieu aux diplomaties de faire entendre leurs voix, de menacer au boycott des Jeux, de ne pas assister aux cérémonies d’ouverture et de clôture, d’habiller les sportifs d’un brassard. En clair, de faire pression sur les exactions chinoises
    Le silence de la diplomatie française est préoccupant.
    Peut on réellement boycotter cette économie dont nous sommes et serons tous, dépendants ?

    vuedutoit.wordpress.com

  6. fangzhou

    « Acquis sociaux réalisés par cette révolution »??? Tu parles peut-être des 80 millions de personnes tuées par le Parti communiste en 60 ans au pouvoir. La Campagne des 100 fleurs, le mouvement anti-droitiers, le Grand bond en avant, la Révolution culturelle, le massacre de Tiananmen, la persécution du Falun Gong, le génocide du Tibet et du Turkestan oriental… Difficile de voir du bon à travers ça. Inutile de se conter des histoires et de croire à une soi-disant « libération » de la Chine. Ce ne fut que l’imposition du régime le plus brutal que la terre n’ait jamais porté. Mort à toutes les dictatures, que tombent les derniers pays communistes, peu importe les prétendues « avancées sociales ». Cuba libre! Corée du Nord libre! Vietnam libre! Laos libre! Bélarus libre! Chine libre! Monde libre!!!

  7. internationaliste

    Je me méfie beaucoup des chiffres au sujet du nombre de morts en Chine depuis 1949. Je suis très critique du régime stalinien chinois à l’époque de Mao et actuellement, mais ce n’était pas « le régime le plus brutal que la terre ait jamais porté ». Il était très bureaucratique avec un certain degré de brutalité, mais le régime de Tchang-Kaï-Chek l’était encore plus. Sous le règne de Mao il y a eu la disparition de la pratique médiévale de bander les pieds des femmes. D’autres acquis ont été réalisé pour les femmes et les autres secteurs de la population. Aucune dictature capitaliste n’a été capable de réaliser les mêmes avancées que les États ouvriers déformés comme la Chine et Cuba.

    Les crimes commis par les staliniens sont bien réels, y compris leurs tentatives d’empêcher la propagation de la révolution socialiste internationale. Il n’en demeure pas moins que la restauration du capitalisme dans les pays de l’Est a été un désastre économique et social, avec notamment la chute de l’espérance de vie et la hausse de la mortalité infantile sans compter l’apparition d’un chômage de masse.

    Je constate pour finir que tu demeures étrangement muet sur les dictatures capitalistes.

  8. Davidg

    Hormis son accès moins libre aux entreprises qu’en Chine, Cuba est une dictature qui est, malgré ses problèmes, beaucoup moins oppressive que la Chine.

    Pourtant, c’est Cuba qui subit l’embargo!

    Rien ne justifie un embargo contre la Chine, et encore moins contre Cuba!

  9. La Chine qui possède la dette US.

    http://en.wikipedia.org/wiki/United_States_public_debt

    Despite the declining willingness of foreign investors to continue investing in dollar denominated instruments as the US Dollar has fallen in 2007,[35] the U.S. Treasury statistics indicate that, at the end of 2006, foreigners held 44% of federal debt held by the public.[36] About 66% of that 44% was held by the central banks of other countries, in particular the central banks of Japan and China. In total, lenders from Japan and China held 47% of the foreign-owned debt.

    In recent years, the debt has soared and inflation has stayed low in part because China has been willing to accumulate reserves denominated in U.S. Dollars. Currently, China holds over $1 trillion in dollar denominated assets (of which $330 billion are U.S. Treasury notes). In comparison, $1.4 trillion represents M1 or the « tight money supply » of U.S. Dollars which suggests that the value of the U.S. Dollar could change dramatically should China ever choose to divest itself of a large portion of those reserves.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s