Une humanité, une nation

Par delà les races, les cultures, les langues, les traditions ou les religions, tout être humain est intrinsèquement relié avec ses semblables.  

Quand comprendrons-nous que nous constituons une seule race et que nos différences ne sont que mineures en comparaison à tout ce qui nous réunit?  Notre amour envers nos enfants, la personne qui partage notre vie ou nos amis proches est la seule valeur importante et tout le reste n’est que futilité. En extrapolant cette affirmation, nous devrions étendre ce sentiment à l’ensemble de l’Humanité car chaque personne sur cette terre a quelqu’un qu’il aime et cela nous touche tous par ricochet car « Nul ne peut être tout à fait libre tant que tous ne le sont pas ; nul ne peut être tout à fait heureux tant que tous ne le sont pas (Herbert Spencer). »

Vous désirez le gazon vert de votre voisin, sa rutilante voiture ou sa luxueuse demeure? Ce n’est que frivolité matérialiste qui vous fait perdre le sens des choses vraiment importantes. 

Il nous faut dépasser l’égoïsme, l’avarice, nos conflits, nos dissensions, nos querelles intestines pour enfin évoluer en une race éclairée et consciente de son destin ainsi que de ses possibilités.

L’être humain est son propre seigneur et seulement lui peut s’assurer de la pérennité de son espèce.

Des hommes différents, une humanité.

Une humanité, une nation…

11 réflexions sur “Une humanité, une nation

  1. Au fond il n’y a qu’une humanité, qui elle, n’a qu’un problème. L’impérialisme et l’exploitation qui en découle. Les riches le deviennent en exploitant d’autres êtres humains ou la nature elle-même. Si seulement on avait une économie basée sur le respect et le bénéfice mutuel…
    Mais bon… Comme disait le Che: Le socialisme ne peut exister s’il ne s’opère pas un changement dans les mentalités qui provoquerait une nouvelle attitude de fraternité devant l’humanité. (Extrait de Justicia Global : Liberación y Socialismo, Ernesto Guevara, Traduction approximative de moi.)
    On peut toujours rêver Jimmy!
    Mía
    Ps : Pour l’avertissement à l’entrée de mon blogue, je l’ai mis moi-même, je trouvais ça trop drôle!

  2. internationaliste

    Bon texte Jimmy encore une fois. Tu es vraiment en feu ces temps-ci!

    Je t’envoie le lien pour une organisation marxiste révolutionnaire qui est en train de se développer au Québec et qui est basée à Toronto. C’est Socialist Action/Ligue pour l’Action Socialiste:

    http://www.socialistaction.org/ca.htm

    Tu me diras ce que tu en penses. Je te l’envoie même si je sais que tu n’es pas marxiste, car tu me sembles très ouvert d’esprit.

  3. Claudia

    Ce qui nous apparait différent, on le catégorise comme « non-humain ». Bien souvent, un aborigène ne considérera pas  »humain » un touriste qui viendra dans son coin de pays, comme le touriste ne donnera pas à l’aborigène un titre « humain » comme le sien.

    C’est un grand travail a faire, de conscientiser les gens sur qui nous sommes. «Nous» étant tous les humains de la planète. Peut-être qu’un jour, ça l’arrivera ; mais on ne sera pas là pour observer cette prise de conscience collective. Encore au début du siècle dernier, on pratiquait l’esclavage et on croyait fortement à une hiérarchisation des races… et même aujourd’hui, certains y croient encore à des races supérieures et inférieures…

    Lentement… mais surement.
    I hope.

  4. @Internationaliste

    Je viens de parcourir le site que tu m’as envoyé. C’est intéressant.

    Il semble qu’une section demande un gouvernement NPD, qui est de gauche, certes, mais qui n’est pas un parti marxiste à ce que je sache. Ce serait un moindre mal, bien sûr.

    Pour ma part, je suis pour une gauche au pouvoir, mais nous semblons loin de ce jour.

    Oui, je ne suis pas marxiste, mais j’ai dévoré des livres comme Le Manifeste du PC ou La Pensée de Karl Marx que j’ai trouvé très inspirants. Il se peut que les théorèmes de Marx se concrétisent un jour dans la pratique, mais l’Humanité n’est pas encore prête socialement ou philosophiquement à les adoptés.

    Néanmoins, l’oeuvre de Marx en matière socio-économique des sociétés industrialisées est fort pertinente et ne doit pas être rejetée du revers de la main.

  5. internationaliste

    Merci pour ton commentaire Jimmy au sujet du site de Socialist Action/Ligue pour l’Action Socialiste. L’appel à voter NPD est motivé par le fait que c’est un parti ouvrier. Nous sommes très critiques de la ligne politique du NPD notamment sur la question nationale québécoise, mais ce parti conserve néanmoins ses liens avec le mouvement ouvrier.

    De la même manière nous faisons de l’entrisme dans Québec Solidaire dans le but de former un parti ouvrier de masse pour le Québec.

    Tou ouverture d’esprit est vivement appréciée.

  6. « Lentement… mais surement.
    I hope. »

    Je suis d’accord et non. Le temps manque, malheureusement. Les changements climatiques bousculent un peu cette certitude.

    « Il se peut que les théorèmes de Marx se concrétisent un jour dans la pratique, mais l’Humanité n’est pas encore prête socialement ou philosophiquement à les adoptés. »

    Mais Jimmy, quels moyens prennent les bourgeois pour nous empêcher d’avancer? L’État, la répression d’une majorité par une minorité, le contrôle médiatique… Tout ceci n’est pas coulé dans le béton, je demeure d’avis qu’une révolution est nécessaire et dans le cas qui nous touche, qui touche notre ère, celle des changements climatiques, cette révolution se fait de plus en plus pressante.

    Une minorité tient le pouvoir, ne l’oublions pas camarade. Je dis camarde parce que tu m’apparais être un camarade.

    À Internationaliste,
    le PCQ entretient des liens avec ce groupe, je crois que tu es déjà au courant. Alexandre (Rital-Soviet) y tient d’ailleurs beaucoup. Ils sont à tendance trotskyste si je ne m’abuse.
    Je suis également très ouvert à ce groupe, de facto.

  7. Claudia

    « Je suis d’accord et non. Le temps manque, malheureusement. Les changements climatiques bousculent un peu cette certitude.  »

    Sylvain, je parlais de la tendance de l’humain à croire que les autres ethnies de soient pas humaines. Mon point ne concernait pas du tout l’aspect environnemental de la planète.

    Il est évident que le proverbe « Lentement mais surement » n’a pas sa place s’il fallait que je parle de la prise de conscience de l’humanité sur les changements climatiques ; )

  8. Arnold S.

    « Je dis camarade parce que tu m’apparais être un camarade »
    ___

    Et moi?

    Une humanité, une nation, mais pas tous des camarades… Hhuuuummm….

    C’est peut-être une révolution de la pensée qui est nécessaire…

    Si je suis un tout petit bourgeois, est-ce que je peux être un tout petit camarade? 😉

  9. Ping : Nouveau lien à droite « Chroniques de Gradlon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s