Du pain et des jeux

Notre civilisation n’a rien à envier au défunt Empire Romain antique qui régnait autrefois sur l’Europe.  Les classes opulentes des deux époques avaient bien compris de quelle façon amadouer la masse populaire en lui donnant le minimum nécessaire à sa survie tout en l’égarant de sa triste réalité avec des distractions futiles.

Comme le Colisée de Rome, nos stades et nos arénas de hockey ne servent qu’un but : faire sortir la vapeur émanant de la colère et de l’insatisfaction de la population et la dérouter dans l’adoration de jeux factices afin de lui camoufler le pitoyable état de la société. Le citoyen s’identifie à son héro sportif en regardant la télévision, bien assis sur son sofa avec une bière à la main droite et un sac de croustilles à la main gauche, au lieu de manifester pour une amélioration de son niveau de vie et de la qualité de l’environnement.

En fait, un exutoire dont tirent avantage les élites car de cette manière, les regards sont détournés de leurs activités et elles s’enrichissent impunément pendant qu’on adule les vedettes sportives à la télévision. 

Victimes de l’abrutissement par le sport professionnel commercialisé, nous sommes à  l’image d’un enfant dont on détourne l’attention afin de lui dérober son bien.

5 réflexions au sujet de « Du pain et des jeux »

  1. Bon texte jimmy, et c’est exactement ce qui se passe.

    On va être servis de publicités, le super-bowl arrive.

  2. Je ne suis aucunement un amateur de sports à la télévision, mais je crois que les gens ont quand même besoin de loisirs et de divertissement. Il est vrai par contre que le sport organisé prend trop de place dans notre société et entièrement contrôlé par l’argent.

  3. Oui, d’accord. Mais lorsque les divertissements ne sont qu’une arme d’abrutissation de la population afin de l’endormir et de lui faire acheter des produits de consommation de masse, il faudrait mette un haro là-dessus. Divertissement n’est pas nécessairement synonyme de commerce.

    Les vrais bons divertissements seraient ceux qui favorisent le raisonnement et la santé des individus. Ce n’est sûrement pas en s’assoyant sur un divan en avalant idiotement les émissions de télé que nous pourrons créer une société consciente d’elle-même.

  4. Je ne me plaindrai certainement pas de la disparition des matchs de hockey, baseball, football et autres à la TV. Par contre je crois que la télé, tout comme l’Internet, peuvent jouer un rôle positif au niveau du divertissement populaire.

  5. Je le crois aussi et ce que je dis en fait, c’est qu’il y a des priorités. Je ne veux pas enlever aux amateurs de sports, leur divertissement, c’est probablement nécessaire, mais l’essence de mopn premier message, était surtout sur le fait qu’il doit y avoir des priorités, ici, elles sont néfastes collectivement parlant.

    D’un côté, y a une manifestation contre la pollution, de l’autre, une partie de football. L’un des deux évènements, sert à sauver l’humanité, l’autre, l’enfonce plus creux.

    L’aliénation règne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s