Mots-clefs

,

Le livre ésotérique « Le Secret » de Rhonda Byrne connaît un succès monstre partout à travers le monde. Cette auteure inconnue prétend dans cet ouvrage dévoiler au grand jour la clé du succès de la réussite personnelle.

À l’aide d’énoncés faciles et d’une logique fallacieuse, elle cite des exemples de personnages historiques connus afin d’appuyer ses affirmations. Curieusement, elle ne parle pas des échecs.

La recette miracle qu’elle évoque mise sur la confiance en soi ainsi que la pensée positive comme garantie de prospérité et de richesse. Quelle découverte!

Finalement, que du réchauffé, du prédigéré que l’on enveloppe dans un linceul de nouveauté afin de mousser les ventes chez les acheteurs crédules.

De plus, ce livre n’est que le reflet des valeurs de notre époque : l’individualisme, la course à l’argent et à la gloire. En plein ce que le capitalisme prône : vous êtes le seul responsable de votre destin, et si vous y croyez assez fort, vous deviendrez riche et important.

Mais le milieu socio-économique là-dedans n’a-t-il pas aucun impact sur la vie des individus?

Malgré le chômage, la précarité, la classe sociale, votre situation ne dépend que de vous. Ne blâmez pas celui qui se promène en BMW ou en limousine. Lui, c’est un gagnant et vous un perdant! Belle philosophie qui exclue l’entraide et la vision sociale.

Si l’on analyse cette œuvre dans une perspective plus large, cela veut-il dire que tout le monde pourrait devenir plein d’argent simplement en lisant ce livre? La mère de famille monoparentale qui cumule deux emplois pour arriver à-t-elle la possibilité de se sortir de la misère? Le paysan d’un pays sous-développé qui se fait voler ses terres a-t-il les mêmes chances que le fils d’un grand propriétaire foncier?

Cette dame semble oublier que le capitalisme ne peut permettre à tous de vivre dans le luxe. Les richissimes actionnaires de compagnies ont besoin d’une main-d’œuvre pour s’enrichir encore plus. Sans l’existence d’une classe laborieuse, ce système ne pourrait perdurer.

En fait, le secret dans « Le Secret » est de faire miroiter le gain facile par la pensée magique en jouant sur la naïveté et l’avarice des gens.

Publicités