Le secret dans « Le Secret »

Le livre ésotérique « Le Secret » de Rhonda Byrne connaît un succès monstre partout à travers le monde. Cette auteure inconnue prétend dans cet ouvrage dévoiler au grand jour la clé du succès de la réussite personnelle.

À l’aide d’énoncés faciles et d’une logique fallacieuse, elle cite des exemples de personnages historiques connus afin d’appuyer ses affirmations. Curieusement, elle ne parle pas des échecs.

La recette miracle qu’elle évoque mise sur la confiance en soi ainsi que la pensée positive comme garantie de prospérité et de richesse. Quelle découverte!

Finalement, que du réchauffé, du prédigéré que l’on enveloppe dans un linceul de nouveauté afin de mousser les ventes chez les acheteurs crédules.

De plus, ce livre n’est que le reflet des valeurs de notre époque : l’individualisme, la course à l’argent et à la gloire. En plein ce que le capitalisme prône : vous êtes le seul responsable de votre destin, et si vous y croyez assez fort, vous deviendrez riche et important.

Mais le milieu socio-économique là-dedans n’a-t-il pas aucun impact sur la vie des individus?

Malgré le chômage, la précarité, la classe sociale, votre situation ne dépend que de vous. Ne blâmez pas celui qui se promène en BMW ou en limousine. Lui, c’est un gagnant et vous un perdant! Belle philosophie qui exclue l’entraide et la vision sociale.

Si l’on analyse cette œuvre dans une perspective plus large, cela veut-il dire que tout le monde pourrait devenir plein d’argent simplement en lisant ce livre? La mère de famille monoparentale qui cumule deux emplois pour arriver à-t-elle la possibilité de se sortir de la misère? Le paysan d’un pays sous-développé qui se fait voler ses terres a-t-il les mêmes chances que le fils d’un grand propriétaire foncier?

Cette dame semble oublier que le capitalisme ne peut permettre à tous de vivre dans le luxe. Les richissimes actionnaires de compagnies ont besoin d’une main-d’œuvre pour s’enrichir encore plus. Sans l’existence d’une classe laborieuse, ce système ne pourrait perdurer.

En fait, le secret dans « Le Secret » est de faire miroiter le gain facile par la pensée magique en jouant sur la naïveté et l’avarice des gens.

11 réflexions au sujet de « Le secret dans « Le Secret » »

  1. Merci pour la critique camarade, je vais donc de jamais le lire, je te fais confiance. De toute façon, ces bêtises prônent à tous les coups l’égoïsme plat, le « jem’enfoutismedesautres », etc.

    Merci Jimmy et continues ton bon travail.

  2. « vais donc –de– jamais le lire »

    –de– = ne

    J’aime bien ton souligné à l’endroit de l’impossibilité d’être toutes et tous riches. Pourquoi pas toutes et tous bourgeois avec ça? Elle est perdue la dame, mais elle a mis son plan à l’oeuvre et quelques aliénés l’enrichiront, dsl Jimmy, ne le prends pas personnel! 😛

  3. Ce livre (et tous les autres de même acabit) n’est qu’une triste imposture. Mais, hélas, ça marche !
    Faut croire que beaucoup de gens aiment se faire emplir… Je crois que ses lecteurs (et lectrices, bien sûr !) sont en très grand manque d’eux-mêmes »…

  4. J’ai lu le livre et même essayé d’y croire au-delà de la confiance en moi et mes capacités, mais oui, c’est évident que ces un ramassis de tout ce que la psycho-pop a pondu depuis que le terme a été inventé. Il reste que je crois quand même à la pensée positive, qui nous met dans de meilleures dispositions mentales que le négativisme, il faut l’admettre. Mais on n’a pas besoin de payer pour ce livre pour s’en rendre compte…

    J’en profites pour te souhaiter une bonne et heureuse année 2008, et à tous tes lecteurs!

  5. L’arnaque du Secret s’inscrit dans une basse stratégie de marketing éhontée qui se perpétue pour la simple et bonne raison qu’elle fonctionne encore! Les auteurs de ce genre d’ouvrage tout comme ceux qu’on désigne comme étant des motivateurs utilisent la même méthode qui est largement connue à l’exception près que eux, ils ont mis de côté la question d’éthique morale. C’est simple: Tu développes ta propre théorie sur ta façon d’aborder la vie en prenant bien soin d’utiliser beaucoup d’énoncés qui suscitent assurément ou à peu près l’approbation populaire.

    Lorsque tu fais la promotion de ton « oeuvre », tu mises sur l’espoir et affirme avec conviction que tu as trouvé LA solution miracle pour un ou plusieurs des thèmes suivants: la quête du bonheur, la quête du succès, la quête de la richesse, etc. Les poissons répondent à l’appel en grand nomnbre et alors, l’argent commence à rentrer. À partir de là, tu ne mens plus quand tu prétends que ça a marché avec toi car la preuve, voyez maintenant combien j’ai réussi.

    Tout ça pour dire que le secret du Secret, il est bien simple: La clé du succès, c’est d’écrire un livre-poubelle comme le Secret.

    Ça me décourage profondément. Que ce soit pour ceux qui tombent bêtement dans le panneau ou pire, ceux qui s’enrôlent dans des sectes alors qu’on fait la démonstration permanente que c’est de l’arnaque et à quel point il faut être naïf pour embarquer là-dedans, c’est franchement désespérant.

    Je m’arrêterai ici.

  6. À Renart l’éveillé,

    je ne crois pas que ce soit applicable partout, il n’y a qu’un faible pourcentage de la planète qui vit dans « notre » réalité. Et d’ailleurs, ailleurs ils n’ont pas tous, les moyens de s’acheter des livres, encore faut-il qu’ils sachent lire. Bref, du vômit qui demande en plus à chacun, chacune, de se foutre de son prochain. Je ne suis en rien religieux, mais j’essais d’appliquer ce concept dans le marxisme, comme dans ma vie de tous les jours.

    Je suis certes un peu pessimiste quant à l’avenir de l’être humain, mais cela ne m’empêche pas de trouver des solutions, plutôt géniales quand j’ai l’occasion d’en apercevoir, comme par exemple le billet suivant, la voiture à air comprimé. Ça, c’est une très bonne nouvelle! elle me permet de croire que l’être humain, bien que bloqué par les capitalistes et les bourgeois, essait de s’en sortir et a la capacité de le faire. Seulement, mon positivisme s’arrête là. Je n’ai pas la tête dans le sable et je ne la mettrai pas non plus, les changements climatiques sont bels et bien là, non pas devant nous, mais avec nous.

  7. c’est pas un livre c’est une SECTE, des vieux dogme prémaché ! mais c’est un très bon livre …pour allumer des feu …ou se torcher!

    c’est la preuve que les gens ne veule pas savoir il veule croire…stupidité!

  8. Il est vrai que ce livre parait très commercial. Il est vrai aussi qu’il peut donner l’impression de proner des valeurs individualistes. Je l’ai lu parmi un tas d’autres livres qui parlent du même sujet mais de manière différente.

    Il faut savoir que ce livre n’invente rien. Il s’appuie juste sur les théories de la physique quantique.

    Si vous l’avez bien lu, il ne prône pas vraiment l’individualisme. En effet, il est dit dans ce livre que nous serions tous inter-connectés. Ce livre propose alors d’apporter/donner à autrui ce que tu désires pour toi-même.

    Si vous êtes septique (et je le comprends), je vous invite à regarder le dvd « What the Bleep do we know!?”. Sur mon site, je propose deux extraits de ce film et notamment un extrait qui illustre les théories de la physique quantique. Par son côté rationnel, se dvd convient mieux aux personnes qui sont soucieuses d’observer une certaine logique et une certaine crédibilité dans des théories un peu avangardistes 😉

    Pour terminer, je crois qu’il est temps que les gens se rendent compte que le bonheur n’est pas réservé « aux autres ». Trop de gens pensent en effet que la richesse est une condition au bonheur. Cela en est une pour celui qui le croit ! A mon sens et ce livre en parle notamment, le bonheur dépend moins de ce que vous vivez que du regard que vous portez sur ce que vous vivez. Autrement dit, même quelqu’un vivant dans un contexte de pauvreté peut être heureux. Le bonheur est relatif comme le temps d’ailleurs… Ces deux concepts doivent toujours être associé à une référence qui leurs donnera du sens…

    Au plaisir…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s