C’est Noël, mais pour qui?


Noël, quelle belle fête. On se retrouve, on se dit comment on s’aime, on prend une petite bière en admirant le sapin tout illuminé.

Mais Noël n’a pas la même signification pour tout le monde.

Pour les plus chanceux, c’est un moment de réjouissance et de retrouvaille familiale qui donnent lieu à un joyeux festin et à une remise réciproque de cadeaux.

Pour les moins chanceux, c’est la vie à l’extérieur à une température inférieure à zéro. C’est les maigres repas provenant des dons alimentaires ou charitables pour les familles démunies. C’est l’apathie envers leurs conditions misérables malgré les chants cantiques et le soi-disant « esprit de Noël ».

On prétend être compatissant durant ce temps des fêtes, mais le reste de l’année nous nous complaisons dans l’indifférence envers nos congénères.

Noël n’est plus Noël. Ce n’est que la période la plus prospère pour les commercants. Ce n’est qu’un prétexte pour nous vendre des bébelles inutiles et des cochonneries superficielles, originaires de la Chine ou d’une autre partie du monde. Des travailleurs, souvent des enfants, partout sur la planète se tuent à la tâche dans la production de ces biens avec des salaires médiocres. En fait, plusieurs entreprises ne pourraient survivre sans cette fête devenue maintenant capitaliste.

Nous accourons dans les centres commerciaux en achetant des cadeaux pour nos proches afin de nous racheter de notre désintéressement envers autrui à tous les autres jours de l’année tandis que les mercantiles s’en mettent plein les poches.

Note : Joyeux Noël à tous, malgré tout!

7 réflexions au sujet de « C’est Noël, mais pour qui? »

  1. Pour trop de gens, hélas, Noël ce sont aussi toutes ces bombes américaines que les États-Unis, en guise de cadeaux, font larguer par leurs pays « amis » sur les têtes de ceux et celles qui ne pensent pas comme eux…

    Et rappelons-nous, à Noël comme à Pâques, que « God is an American… »

  2. Malgré tout… malgré l’aspect commercial des fêtes religieuses, malgré cette espèce d’hypocrisie temporaire, malgré ce troc de bébelles… Il faut prendre cette période comme une opportunité de se rassembler en famille. Il faut créer une atmosphère féérique pour les enfants. Prendre le temps de se reposer, de faire le point et de se lancer vers une nouvelle année qui sera peut-être plus ouverte aux vrais changements… Meilleurs voeux de paix et d’amour à toi et à toute ta famille.

  3. @sociétés et décadence

    Bien sûr, « god is an american ». Il est blanc, chrétien et gagne entre 40 000 et 100 000 dollars par année! Et peut-être plus!

    @Lutopium

    Je ne voulais pas gâcher les réunions familiales par ce texte. Je voulais mettre en évidence ce que cette fête est devenue avec le temps! Joyeuses fêtes à toi aussi!

    @La Longueuilloise

    J’ai émis un commentaire sur ton blogue!

    a+

  4. En fait, je ne fête plus cette naissance divine fictive. Je ne fais que le rassemblement familal et j’évite de souhaiter un Joyeux Noel!, que j’ai plutôt remplacé par Joyeuses fêtes!.

    Merci encore Jimmy, d’essayer de rappeler à toutes et tous la misère de la majorité, alors que la minorit se garoche des paquets sur-enveloppés de papiers non-recyclés pour la plupart.

    Mes enfants n’ont jamais eu tant de cadeaux, je pourrais remplir une pièce de la maison. Comptez sur moi pour aller en donner une grande partie aux enfants dans le besoin!

    Joyeuses fêtes camarades! Et Jimmy, ne te gênes pas pour appeller à la maison et si tu trouves un temps libre, viens faire ton tour.

    Sylvain

  5. @Sylvain

    Je te fais lire le même commentaire que j’ai laissé sur le blogue de la belette:

    Pour moi Jésus, si l’on exclut l’aspect religieux et messianique de son rôle, était le véritable premier vrai révolutionnaire.

    Les romains l’ont assassiné car il dérangeait par ses propos et ses messages.

    Je crois que ce n’était qu’un simple homme avec des idées de bonté, de charité et de solidarité. Mais ses concepts venaient en contradiction avec les principes de domination et de puissance de l’élite de l’Empire.

    Merci Sylvain. Moi je ne fais pas de cadeau à Noel, sauf à ma mère. C’est comme ça dans ma famille depuis des années.

    On garde le contact Sylvain!

  6. Certainement qu’on garde contact. J’ai aussi bien pensé la même chose sur Jésus tu sais? Le problème c’est que nous nageons encore dans la spéculation, nous n’y étions pas.

    C’était peut-être un sauveur, comme tu le dis et je crois, mais peut-être était-ce aussi un raëlien, d’autrefois. Comment savoir puisque tous les récits diffèrent? Les apôtres ont tellement fûmé d’opium qu’il ne raconte pas la même chose.

    Et quiconque a déjà joué au jeu du téléphone, sait très bien que le message au de la ligne, n’est pas le même que celui du dbut de la ligne. Or, ça fait 2000 ans de ça, alors le message a bien changé, c’est certain. Même l’Église change ses propres versions, une forme d’accomodement raisonable sans doute? Allez savoir!

    J’opte tout de même aussi pour le révolutionnaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s