Mots-clefs

,


Tant de mots, tant de phrases, tant de lignes écrites se succédant que j’en perds le fil.

En rédigeant mes nombreux billets sur « Pour que Demain soit » ou sur « Un Homme en Colère », je me demande si le jeu en vaut vraiment la chandelle. Après tout, cela ne me rapporte rien, mais seulement une perte de temps que je pourrais consacrer à ma famille ou à une activité plus gratifiante.

À force d’écrire, j’espère conscientiser mes semblables et changer le cour des choses. Mais est-ce que cela en vaut réellement la peine?

La blogosphère est un terrain fertile à la diffusion des idées, des opinions, mais en face des médias corporatistes, les propos qui y sont proposés se perdent dans la masse d’informations déversées à tous les jours à la télévision, les journaux et tout le reste.

Une goûte d’eau dans l’océan peut-elle, à long terme, faire une réelle différence?

Bloguer ou ne pas bloguer? Telle est la question.

J’ai tellement peu de temps et tellement de choses à dire que l’ampleur de la tâche semble immense. Alors j’essai, un texte après l’autre, une brique après l’autre, de construire un édifice qui me subsistera et fera avancer le monde dans la bonne direction…

Publicités