Étiquettes

, , , , ,


Le leader syndical Dave Coles et le protestataire très connu Jaggi Singh affirment que les forces de l’ordre ont mandaté trois agents provocateurs afin d’envenimer les manifestations contre le sommet de Montebello et permettre à la police d’utiliser des méthodes radicales contre les manifestants.

Le trio perturbateur se serait réfugié derrière la ligne de front des policiers après que certains protestants aient déclaré qu’ils étaient des policiers en civils infiltrés dans le groupe afin de faire dégénérer l’événement.

Ce que les faits semblent confirmer. Les trois comparses se seraient réfugiés derrière le cordon policier sans heurt et se seraient fait interpellés et menottés sans trop de bousculade. De plus, on a remarqué que les bottes de ces derniers étaient semblables à celles utilisées par les corps policiers.

Les tactiques douteuses des forces de sécurité de la SQ commencent à être difficile à camoufler avec la démocratisation de l’image captée sur le vif et diffusable sur l’ensemble de la planète grâce à YouTube. Cette fois, ils ont probablement été pris sur le fait.

On se croirait revenu aux années 20 et 30 où la force publique était aveuglement fidèle au grand patronat à l’encontre de plusieurs citoyens qui pourtant payaient les salaires des agents de la paix.

Tenter de salir un tel mouvement de protestation légitime et démocratique est une manœuvre déshonorante pour la Sûreté du Québec.

P.S.: Regardez bien l’image de l’entête du texte. Au moins deux des trois individus ont les mêmes bottes que les agents. Coïncidence?

AJOUT au 23/08/07: La Sûreté du Québec confirme la présence d’agents infiltrés parmi les rangs des manifestants! Elle affirme aussi que ceux-ci étaient sur place pour calmer la foule. Bien oui, ils avaient des roches dans les mains pour taper sur les manifestants un peu trop emportés! De la bullshit!

Lien: http://www.youtube.com/watch?v=St1-WTc1kow&eurl=http%3A%2F%2Fblogues%2Ecyberpresse%2Eca%2Flagace%2F%3Fp%3D70720286

Advertisements