Étiquettes

, , , ,


La paranoïa américaine est plus forte que jamais. Les visiteurs en sol américain devront bientôt fournir les empreintes digitales de leurs dix doigts! Déjà que les mesures de sécurité se veulent contraignantes pour les touristes entrant au pays de l’Oncle Sam, ces nouvelles mesures inquiètent de plus en plus et suscitent des interrogations sur la protection de la vie privée.

Depuis 2004, on impose aux nouveaux arrivants la prise de deux photographies et de deux empreintes digitales. Mais on prévoit sous peu instaurer des données biométriques, telles que des scans du visage et de la rétine de l’œil!

Cela rappelle le long métrage “Rapport Minoritaire” où les caractéristiques des citoyens de ce monde du futur étaient enregistrées afin de maintenir l’ordre et promouvoir des produits de consommation adaptés à chaque individu.

Partout, on cherche à nous cataloguer, nous classifier, nous enchâsser dans une grille d’analyse afin de nous surveiller, nous espionner et mieux cerner qui nous sommes.

Le FBI, la CIA et la NSA seront, prétend-t-on, les seuls organismes capables d’avoir accès à ces données, mais peut-on être certain que ces précieuses informations seront vraiment protégées? La NSA a déjà été impliquée dans un cas d’espionnage industriel en Europe utilisant des renseignements recueillis par le programme Echelon, un système global d’écoute électronique prétendu « neutre » combattant le terrorisme qui s’étend dans tous les pays anglo-saxons (dont le Canada). Pouvons-nous réellement croire que cette organisation n’utilisera pas des informations personnelles contre le petit citoyen quand elle n’a pas hésité à le faire contre des multinationales européennes?

Citoyens québécois, prenez garde! Big Brother est de l’autre coté de la frontière!

Advertisements