Le premier jalon

Les puissants de ce monde jubilent.  À l’aide de leurs associés investissant les mairies des principales villes « occupées », le  mouvement contestataire des Indignés a été évincé des parcs jouxtant les sanctuaires du capitalisme financier.

Plusieurs raisons de sécurité publique servant de prétexte à l’éviction ont été évoquées, bien, qu’en définitive, on sait que ces « sit-in » nouveau genre déplurent grandement aux maitres du monde et qu’il fallait y mettre un terme, car ils représentaient une épine à leurs pieds et que, surtout, ils leurs renvoyaient en pleine face, tel un reflet de miroir, leur avarice ainsi que leur apathie envers leurs congénères.

Mais, ils ont tort de se réjouir trop rapidement.

Le premier jalon d’une nouvelle mouvance politique vient d’être posé.

On la sentait venir depuis les années 90.  Cela a commencé avec les altermondialistes qui ont été interrompus dans leur élan par les événements du 11 septembre.  Cependant, après une décennie et le traumatisme passé, les opposants à l’ordre social établi ont repris le flambeau.

Bien qu’on ait vidé les lieux des occupations, le nombre des participants, l’appui d’une majorité de la population ainsi que la caution morale des richissimes Warren Buffet ou Bill Gates, démontrent bien que, même étouffée, la cause est toujours vivante.  Et l’aggravation de la crise économique exacerbant les inégalités sociales jettera encore plus d’huile sur le feu dans l’avenir.

Tout comme les premières révoltes arabes ou les soubresauts démocratiques dans l’ancien bloc soviétique durement réprimés, le mouvement « Occupy » ne pourra être éradiqué aussi facilement sans un changement majeur dans l’attitude des élites économiques et financières contrôlant tous les organes du pouvoir politique.

Et l’histoire a souvent démontré que la répression des puissants ne réussit qu’à ralentir un mouvement politique, pas à l’éliminer. Bien au contraire. Elle l’alimente…

Niveau de difficulté de texte selon Scolarius d’Influence Communication : 159 (universitaire)

About these ads

6 réflexions sur “Le premier jalon

  1. «Plusieurs raisons de sécurité publique servant de prétexte à l’éviction ont été évoquées, bien, qu’en définitive, on sait que ces « sit-in » nouveau genre déplurent grandement aux maitres du monde et qu’il fallait y mettre un terme, »

    En fait, ce qui est étonnant à première vue, c’est que les évictions n’aient pas eu lieu plus tôt. L’hésitation des autorités montre l’appui qu’avait et a encore ce mouvement. Il fallait trouver une raison qui n’avait pas un rapport direct avec la raison d’être du mouvement. Ce fut là la propreté, ici la sécurité et ailleurs une autre raison n’ayant pas à première vue rapport avec les dénonciations des indignés.

    «Et l’aggravation de la crise économique exacerbant les inégalités sociales jettera encore plus d’huile sur le feu dans l’avenir.»

    C’est en effet fort probable!

  2. J’en pense aussi la même chose, « Occupons » c’est le début un grondement incessant comme bruit de fond qui va rester…

    Ça ne me dérange pas trop qu’on ait tassé les jeunes, cela ne change rien..

  3. Il est temps selon moi de faire des actions plus concertées que de se battre contre la police dans un parc en brandissant des pancartes. La démocratie passive ne résout plus les problèmes majeurs de la catastrophe mondiale et financière dans laquelle les fraudeurs de Wall Street font plonger la classe moyenne dans le chômage et l,insécurité financière à tous les 5 ans.

    Il est temps de se mobiliser sérieusement et de mobiliser les jeunes qui seront affectés par les fraudeurs des marchés financiers qui hypothèques notre économie tous les 5 ans. Nous avons déjà perdu nos retraites et nos acquis des 40 dernières années

    https://sites.google.com/site/canadienactionsdirectesottawa/

    Occuper un parlement et empêcher les politiciens de faire leur boulot semble plus réaliste que de recevoir des coups de matraques à mon avis..

    https://sites.google.com/site/quibaiselaclassemoyenne/?pli=1

    Les banques font partie du complot financier international et elles aussi doivent être occupées, Elles s’enrichissent avec notre propre argent et nous devons les sortir de la merde en éliminant nos droits acquis des derniers 40 ans.. Regarder ce qui se passe en Europe, aux USA pour dire que cela n’est plus acceptable de voir la classe moyenne réduite à l’état d’esclave.

    Demandez-leur où sont passé les 200 milliards de dollars prêtés par la SCHL pour faire tourner l’économie nationale au Canada ou aux USA 1500 milliards pour les sortir de la merde dans laquelle elles se sont foutues elles-mêmes à cause de leur avarice sans commune mesure.

    Aux USA, elles continuent de saisir les maisons sans pitié, en foutant le marché immobilier dans la poubelle et sans donner une chance à leur propriétaire de la garder alors qu’elles ont reçu l’argent du public après avoir mis en place la plus grande escroquerie et conspiration financière du siècle.

    Golman Sachs en particulier qui a aidé la Grèce à falsifier ses comptes pour lui permettre de rejoindre l’Europe. Il est temps de pirater leurs sites et de les punir de limiter Wikileaks dans ses recherches de la vérité sur nos politiciens corrompus jusqu’à la moelle. Revenu Canada revenu Québec harcèlent la classe moyenne sans pitié et laissent partir les gros fraudeurs qui leur ont donnés des pots de vin.

    Radio Canada Enquête

    http://www.radio-canada.ca/emissions/enquete/2011-2012/

    Sincèrement,

    Daniel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s