Jean Charest doit démissionner et déclencher des élections

Assez c’est assez. La coupe est pleine. Le Parti Libéral du Québec a perdu le droit de gouverner.

Même si Jean Charest essaie de maintenir le couvercle sur la marmite, les vapeurs de la corruption ne cessent de s’échapper et ce n’est qu’une question de temps avant que tout éclate au grand jour.

Le financement occulte du PLQ par des compagnies privées, les places de garderie octroyées à des amis du parti, les nominations douteuses de juges et de hauts fonctionnaires, les contrats de construction routière donnés à des entreprises proches des libéraux et surtout le budget inéquitable de Bachand sont des indices plus que suffisants pour foutre à la porte ce gouvernement complètement déconnecté de ses citoyens et de l’éthique politique.

Alors mettons un terme à cette agonie du gouvernement libéral.

Joignez-vous à nous afin d’exiger de nouvelles élections et de demander la démission de l’incompétent Jean Charest du poste de premier ministre.

Par ici pour rejoindre le groupe Facebook

À  lire aussi sur le même sujet: L’antigouvernement du Parti Libéral du Québec,   Corruption libérale,    Collusion dans la construction et mœurs politiques, La machine à magouille des libéraux

About these ads

23 réflexions sur “Jean Charest doit démissionner et déclencher des élections

  1. Très bonne idée de s’impliquer pour la partielle de Vachon.

    http://www.facebook.com/group.php?gid=115181548519219#!/pages/Alain-Depatie-pour-ADQ-dans-Vachon/124294680920694?ref=ts

    Par contre, l’idée d’une élection générale c’est pas trop fameux… c’est qui l’alternative… le PQ !!!

    J’espère que t’es pas sérieux Jimmy. Je te rappelle que Pauline Marois a signé l’un des budgets le plus catastrophique en 2003 juste avant l’élection générale.

    Côté gestion de l’État, elle a fait ses preuves dans le mauvais sens !!!

    La population a choisit d’écouter les mensonges du PLQ, alors que l’ADQ a donné l’heure juste sur la situation économique en décembre 2008, que l’on s’assume collectivement.

    Des élection générales, ça coûte quand même plus de 65 millions $$$. Est-ce un investissement judicieux ? Posez la question, c’est y répondre.

    Ça va faire les dépenses stupides.

  2. Je ne suis pas péquiste. Peu importe qui succédera. Là n’est pas la question. Le problème est de jeter à la porte un gouvernement corrompu.

    "Ça va faire les dépenses stupides."

    Coudonc, ça n’as pas l’air de te déranger d’avoir au pouvoir le gouvernement le plus corrompu depuis Duplessis. Si l’interminable suite de scandales n’est pas une cause pertinente d’élections, je me demande ce qui l’est.

    Des élections peuvent coûter 65 millions, mais le prix du maintient des libéraux corrompus au pouvoir est beaucoup plus élevé. Le cynisme dans la population se répand et après trois autres années de cette façon, le taux de votation sera à son plus bas.

  3. @Jean-Luc Autret, y’a de fortes chances que le PQ conserve cette circonscription mais ça sera l’occasion pour l’ADQ et Qs de court-circuiter le discours homogène. Et j’espère que l’ADQ montrera ses vraies couleurs et non pas un discours électoraliste déconnecté des vraies idées de la droite politique…

  4. Si seulement on avait des élections de mi-mandat comme c’est le cas aux États-Unis, je ne suis pas sûr que Charest garderait sa majorité cette année!!! Si seulement on pouvait faire en tout temps des référendums populaires sur la révocation ou non de nos politiciens comme c’est le cas aux États-Unis (les fameux recalls) et même les poursuivre au judiciaire en cas de corruption éhontée, de trahison ou de crimes très graves de leur part (impeachment) comme c’est le cas (hé oui!!!) aux États-Unis, je ne suis pas sûr que Charest et sa gang resteraient bien longtemps au pouvoir et qu’il n’y aurait pas de nouvelles élections québécoises cette année pour les remplacer!!!!

    Bref, si notre peuple avait le pouvoir de faire trembler le gouvernement (une institution qui nous appartient et dont le peuple est le seul et hunique maître, ceux qui sont là n’étant que ses représentants démocratiquement élus par celui-ci) comme c’est le cas aux États-Unis, je ne suis pas sûr qu’il y aurait autant de corruption au Québec!!!!

    Nous, le peuple, voulons du changement!!!

    Nous, le peuple, voulons faire trembler le gouvernement!!!!

    Nous, le peuple, demandons la révocation populaire, démocratique et immédiate du mandat de l’actuel gouvernement libéral et du premier ministre libéral du Québec, John-James Charest, qui s’est fait élire sous de fausses représentations, qui a plongé le Québec dans la désolation économique et sociale et qui a transformé le Québec en république de bananes ploutocratique et fasciste, où la dissidence d’opinion est proscrite, où la liberté d’expression est menacée, où la démocratie est continuellement attaquée et où le culte de la personnalité du «grand bâtisseur» auto-proclamé par son parti anti-démocratique a été établie!!!!

    Nous, le peuple, demandons, ensuite, le déclenchement immédiat de nouvelles élections québécoises, afin de remplacer l’actuel gouvernement libéral dont le mandat fut préalablement révoqué de façon populaire et démocratique, par l’intermédiaire de la procédure du référendum populaire appellé recall!!!!

    @ Autret.

    «Des élections générales, ça coûte quand même plus de 65 millions $$$. Est-ce un investissement judicieux ? Posez la question, c’est y répondre.

    Ça va faire les dépenses stupides.»

    Abolissons la démocratie, quand à y être!!!! Méchant plan!!! J’espère que tu auras, au moins, la décense de te boucher le nez, quand tu voteras pour les libéraux, à cause de ton anti-péquisme primaire!!!!

    De toute façon, ce gouvernement-là est déjà dans les limbes politiques!!! Il ne reste plus qu’à fermer le couvercle pour le renvoyer dans les banquettes de l’opposition pendant très très très longtemps!!!!!

    YÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ!!!!!

    http://lequebecdedemain.blogspot.com/2010/05/le-gouvernement-liberal-de-john-james.html

  5. Ça ne prend pas que sa démission, mais un ménage du printemps complet. Il doit faire face à une enquête et assumer les conséquences.

  6. @ Jean-Luc Autret

    «La population a choisit d’écouter les mensonges du PLQ, alors que l’ADQ a donné l’heure juste sur la situation économique en décembre 2008, que l’on s’assume collectivement.
    Des élection générales, ça coûte quand même plus de 65 millions $$$. Est-ce un investissement judicieux ? Posez la question, c’est y répondre.
    Ça va faire les dépenses stupides.»

    D’abord, l’ADQ n’a révélé que «l’heure juste» relative à un système économique bien particulier, celle du capitalisme et de ses particularités gênantes. Et vaut mieux assumer collectivement nos besoins, que de le faire seul, car per capita, par exemple en santé, le coût augmente dramatiquement si l’on privatise, cela, en permettant de plus, des absurdités comme l’exploitation de maladie d’autrui, et du labeur des médecins.

    Et si la démocratie vous est trop coûteuse, cessez de jouer l’imposteur et affirmez donc que celle-ci, quand elle ne donne pas pouvoir à vos intérêts, vous gêne.

  7. «Si seulement on pouvait faire en tout temps des référendums populaires sur la révocation ou non de nos politiciens ……..»

    Ce que décrit sans le savoir monsieur Proulx, c’est le socialisme et le pouvoir entre les mains des soviets! Le soviétisme prône justement le fait que tout élu soit révocable en tout temps. Cuba a ce principe bien en place. Tout élu doit rendre des comptes, et peur perdre son mandat sous la simple présomption.

    Bien le bonjour monsieur Proulx.

  8. @ Guillemette.

    Tous les droitistes que je connais appuient, comme moi, le mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours, les référendums d’initiative populaire et la révocation du mandat de nos élus, et ce, en tout temps (recall) et même la procédure judiciaire de l’impeachment. Ne viens pas me dire que ce ne sont pas des mesures qui renforceraient notre démocratie, ça!!!

    La démocratie est un système politique populaire, pas étatiste, mais, ça, la majorité des gauchistes ne l’ont pas encore compris!!!

    «Ce que décrit sans le savoir monsieur Proulx, c’est le socialisme»

    Je te parle de mesures qui serviraient à rendre la démocratie un peu plus participative que maintenant, pas de socialisme et encore moins de communisme!!!!

    Pour se tenir debout, le socialisme et le communisme ont besoin de l’adhésion de l’ensemble de la société!!! Résultat : la dissidence devient une menace au système!!!! Et que fait un système qui se sent menacé? On l’a vu avec l’URSS et avec les autres pays communistes présents et passés, il veut rééduquer le pauvre qui n’a pas compris l’intérêt commun!!! Les portes s’ouvrent, alors, pour tous les dérapages!!!

    Le droit à la dissidence est l’un des principes fondamentaux de la démocratie et le socialisme et le communisme mènent toujours à l’anihilation de ce droit. Combien de politiciens, dans les pays communistes et/ou socialistes ont vraiment vu leur mandat révoqué démocratiquement par le peuple, par l’intermédiaire d’un référendum d’initiative populaire, hein??? Pas beaucoup!!!

    Je dis non à John-James Charest, mais je dis, également, non à Fidel Castro!!!

  9. Il est aveugle ou quoi celui-là? Je lui dis que son idée, c’est du socialisme! Il est trop fanatique pour le comprendre je crois…

    Il n’y pas plus démocratique que le communisme, où tout élu, l’est par le peuple, et où il est révocable en tout temps! Aucun lobby, pas de compagnie privée à qui faire plaisir! Comment peut-on être plus démocratique que cela? En privatisant la santé? Et quoi encore?!? Si je privatise la santé, je hausse mes coûts per capita, je donne cette mainmise que je ne veux pas donner aux bourgeois, et du coup, je crée un groupe d’intérêt instantanément! Et automatiquement, relativement d’ailleurs, la démocratie n’existe que dans nos paroles!

    Dès qu’il y a des groupes d’intérêts possibles, qui puissent de plus, s’enrichir sur les maux d’autrui, sur leur demande ou sur leur labeur, la démocratie n’est plus. Elle devient mythique. Comme la justesse des propos du gros zouave de Québec.

    Les mesures socialistes ou communistes, rendraient le tout encore plus démocratique, puisqu’en bout de ligne, l’État vient laisser place aux conseils populaires, gérés et votés par le peuple, pour lui-même! Comment peut-on être plus démocratique que cela? Je le répète! En privatisant quelconque service, on donne un intérêt commun à un groupe de personne, ne représentant pas la majorité populaire, au contraire -puisque le capitalisme concentre les richesses dans les poches d’une minorité parasitaire-!

  10. Tous les systèmes ont besoin de l’adhésion de l’ensemble de la société, sans quoi, on parle de totalitarisme pauvre extrémiste de droite. Ce qu’on a vu en Russie, c’est la main mise sur le pouvoir, d’un imposteur se qualifiant lui-même de communiste, mais appliquant tout son contraire! La Russie a vécu, sous Staline, une dictature SUR le prolétariat, alors que le communisme est la dictature DU prolétariat. Faire croire au lectorat de Jimmy, que le communisme a existé en Russie sous Staline, c’est prendre ce «lectorat plus intelligent» que vous ne le croyez, pour un tas d’imbéciles. D’ailleurs, au nombre de fois où je vous l’ai répété, vous devriez être expert en ce sens que, vous n’auriez jamais du reprendre l’exemple de la Russie pour me parler des ratées du «communisme», ni même me parler des ratés du communisme, étant donné qu’il n’a jamais existé où que ce soit dans le monde, surtout pas en Russie! Votre ignorance crasse ne s’est pas amenuisée!

    N’y a-t-il pas dissidence du capitalisme dans nos sociétés capitalistes? Alors quand le capitalisme a ses propres problèmes, on les nie? Votre système parasitaire qui n’enrichie qu’une minorité parasitaire n’est plus à l’abri de ses propres ratées! Meilleure chance la prochaine fois! Toute la planète l’a vu se dégonfler votre système, et pas qu’une seule fois! Et toujours aux frais des travailleurs exploités et des moins nantis! Le capitalisme, ça craint et ça ne fonctionne pas!

    Le bien commun sous le capitalisme, se concentre chez la minorité bourgeoise parasitaire, issue de ce même système économique, qui leur est relativement favorable. Ce qui est également, indéniable!

    Le communisme, lui, n’a pas eu sa chance. Et aucun pays se prétendant communiste, n’a pu prouver qu’il l’était. Et bien que Cuba soit pauvre et qu’elle s’affirme socialiste –pas communiste-, il faut reconnaître qu’aucun État et aucune économie ne peuvent se développer normalement, si elles sont isolées! Le capitalisme, isolé sur Cuba, n’irait pas bien, bien plus loin! Et en revanche, dans les pays de l’Amérique latine, et les pays du même calibre économique que Cuba ailleurs dans le monde, Cuba s’en tire mieux que tous ceux là au plan social! Foutez-nous la paix avec vos dogmes économiques de création de richesse! Il n’y a pas plus important que la santé et l’éducation, et sur ce, Cuba n’a pas à envier les pays riches, ou les pays de son calibre économique! Son indice de qualité de vie se compare à ceux des pays riches et industrialisés! Pourquoi? Parce qu’à Cuba, les dogmes économiques capitalistes sont morts et enterrés! Quand votre système économique vous suggère de vous débarrasser de vos soins de santé, et de votre éducation, posez-vous des questions! Moi, je ne suis pas croyant, et mon paradis, il est ici, c’est à moi de le créer! Et je ne gagnerai pas toute ma vie, la vie des autres! J’en espère autant pour le prolétariat international, car je ne suis pas un opportuniste, ni un sale égoïste et individualiste de capitaliste!

    Oh! Et les dérapages du capitalisme, s’ils n’existent pas, comme les ratées du capitalisme, c’est que vous les avez enfouies au même endroit! La cachette! Sous le tapis! Le capitalisme a ses propres ratées et ses propres dérapages! Guerres! Impérialisme! Pauvreté extrême dans plusieurs pays dont les travailleurs ne sont considérés que pour leur faible coût d’embauche. Mauvais partage des richesses! Meurtres! Crimes! Etc..! L’anticommunisme, aussi, a fait des ravages comme jamais! Et ce n’est pas fini! L’anticommunisme a tué d’avantage que le stalinisme! Et je critique les deux! Car pour moi, le stalinisme fait partie de l’anticommunisme, et c’est exactement ce qu’il est! D’une certaine façon, je vois Staline dans votre camp pauvre ignare!

    Ensuite, quand vous dites : «Le droit à la dissidence est l’un des principes fondamentaux de la démocratie et le socialisme et le communisme mènent toujours à l’anihilation de ce droit. Combien de politiciens, dans les pays communistes et/ou socialistes ont vraiment vu leur mandat révoqué démocratiquement par le peuple, par l’intermédiaire d’un référendum d’initiative populaire, hein??? Pas beaucoup!!!
    Je dis non à John-James Charest, mais je dis, également, non à Fidel Castro!!!», c’est que vous n’y connaissez visiblement rien!

    Cuba permet la liberté d’expression. Ce qu’elle ne permet pas, c’est la «dissidence armée»! Ou la dissidence qui reçoit du matériel subversif de la part d’un autre État. D’ailleurs, les crimes que Cuba interdit à ses dissidents, sont aux États-Unis d’Amérique, passibles de la peine de mort et considérés comme de la haute trahison! Voyez par vous-mêmes les lois capitalistes des États-Unis d’Amérique! Il faut également ajouter que, la dissidence à Cuba, est souvent un acte considéré de «terrorisme» par Washington, s’ils ont lieu sur son sol. Sinon, il y a les véritables terroristes, qui ne s’en cachent même pas! Luis Posada Cariles! Il est libre! Il a pourtant fait exploser un avion bourré de civils! Mais pour Washington, et les types de l’acabit de Jean-Luc Proulx, ce sont des héros pareil!

    De plus, vous parlez dans une ignorance crasse des sujets que vous abordez! À Cuba,, il existe une radio permettant au peuple de s’exprimer, et de dénoncer des élus, qui du coup, ont une ou deux semaines pour expliquer leur cas, sinon, ils sont révoqués! Bien désolé mon cher ignorant crasse qui monte sur ses grands chevaux, mais les cubains respectent ce droit immuable, inscrit dans leur constitution socialiste! Il n’y a que les imbéciles et les menteurs de votre espèce, pour dire n’importe quoi sur la Cuba qu’ils ne connaissent pas!

    Oui à Fidel Castro! Oui au socialisme! Oui à la seule démocratie possible, pour tous les peuples de la Terre! Et non aux sales pourritures capitalistes, qui n’en ont que pour leurs intérêts bourgeois, totalement opposés à la démocratie! Le capitalisme, c’est le contraire de la démocratie! Tout le contraire! Et le gouvernement de Jean Charest, et celui des conservateurs d’Ottawa, en sont les parfaits exemples!

  11. Vous le peuple voulez du changement… faite moi rire, vous n’avez meme pas de couilles pour le faire c’est du bla bla comme d’habitude vos conneries.

  12. Ouais tu as raison sa le leve meme pas le cul pour aller voter, vous méritez le gouvernement que vous avez bandes de caves…

  13. Guillemette et ses textes ronflants et inintéressants de 4500 mots se tenant sur 35 pages me fera toujours rire. J’avais presque oublié, avec le temps, comment le lire était un pathétique exercice. C’est de ma faute, aussi, j’aurais jamais dû lui répondre!!!

    @ Jean/Martin.

    Puisque je me suis déplacé pour voter, le 8 décembre 2008, j’ai le droit de chialer et de réclamer ce que je veux du gouvernement du Québec!!!

    Capiche????

  14. Mais mon cher Proulx, vous n’êtes surtout pas capable de démentir mes dires, c’est ce que je constate. Votre réponse n’est que le reflet de votre incompétence.

    J’ai aussi voter, mais dans le cas de monsieur Proulx, il a voté contre les intérêts du Québec, si je ne tiens compte que des prolétaires. Monsieur Proulx est un lâche et un populiste, trop incompétent pour débattre avec ses adversaires. Monsieur Proulx, comme les autres capitalistes, défend les intérêts de la minorité parasitaire bourgeoise et des mieux nantis parmi les exploités. Monsieur Proulx défend donc l’exploitation du labeur d’autrui, le parasitisme par conséquent. Mes intérêts de classe ne sont pas différents des siens, mais il préfère défendre ceux de nos exploitants (À moins que monsieur Proulx ne soit pas un prolétaire.).

    Monsieur Proulx n’a en passant, jamais été capable de démentir quelconque de mes argumentaires. Il se contente de dire que ce sont des textes fleuves, comme ceux de Castro. Mais comme ceux de Castro, mes textes reflètent l’étude de processus que les capitalistes tels Proulx, ne peuvent démentir. Il peut bien rire cet ingrat.

  15. Ping : LesNouvellesRSS.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s